Le petit astronaute – Jean-Paul Eid

Le comment du pourquoi

C’est la page de garde de cet album qui m’a encouragée à lire cet album dont tout le monde ne dit que du bien. Quand c’est trop hypé, moi… ça me rebute généralement. Mais sur la dite page de garde, j’ai vu des pictos. Et pas n’importe quels pictos, des pictos que je connais (et qui semblent provenir de Boardmaker) et qui sont organisés en tableau de communication. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je suis orthophoniste à la base et que j’ai travaillé 21 ans avec des enfants qui utilisent un moyen de soutien/suppléance à la communication et qu’encore aujourd’hui, en coordination, je m’occupe de ce programme. Du coup, il me le fallait. Absolument.

De quoi ça parle

Juliette, dite Tourniquette, a un nouveau petit frère sauf que son développement inquiète ses parents. Le diagnostic tombe : DMC. Ou paralysie cérébrale. C’est donc l’histoire lumineuse de Tom (ou Major Tom… je vous mets au défi de ne pas chanter la toune maintenant), un petit extraterrestre, tombé sur une drôle de planète.

Mon avis

C’est l’oeil humide que je referme cette bande dessinée. Parce que des petits Tom, chacun d’entre eux extraordinaire à sa manière, j’en connais plusieurs. J’en ai vu grandir. J’en ai vu partir. J’ai connu leurs parents dans leurs hauts et leurs bas. J’ai été témoin de leur courage et de leur amour inconditionnel. Leurs frères et soeurs sont devenus mes meilleurs helpers. C’était officiel que cette bande dessinée allait me toucher.

L’histoire de Tom commence comme plusieurs autres. Un bébé prématuré, qui semble prendre son temps pour se retourner ou tenir sa tête. Mathilde sa grande soeur, va se souvenir de ses premières années quand elle revient dans la maison de son enfance et qu’elle découvre qu’elle est en visite libre. Entre ces murs, elle va revoir les premières années de la vie de Tom, en passant par son entrée à la garderie ou à l’école. Les flashbacks sont hyper bien faits, les dessins sont magnifiques en particulier celles du petit astronaute pris dans son corps. C’est onirique, lumineux et nostalgique à la fois.

Un magnifique album sur la différence, sur l’acceptation de la différence, sans pour autant regarder la vie avec des lunettes roses. Le chemin à parcourir ne sera pas toujours facile, mais c’est une belle histoire, malgré les obstacles à franchir. L’auteur a lui-même un fils atteint de paralysie cérébrale mais cette histoire, quoique inspirée de son expérience, n’est pas tout à fait la sienne. Toutefois, on sent le vécu derrière les planches et c’est TELLEMENT ça que vivent nos familles.

Si je voulais pinailler, je dirais que le processus diagnostic a été fait dans un drôle d’ordre (une laryngoscopie pour vérifier le fonctionnement des cordes vocales chez un bébé en début de processus diagnostic, c’est très étrange… surtout que si un bébé pleure, c’est que ses cordes vocales doivent fonctionner au moins un peu… mais c’est peut-être ce que l’auteur a vécu) et l’orthophoniste en moi a un peu de peine à voir sa profession même pas nommée avec les autres pros et transformée en « laboratoire de communication ». Mais appelons ça mes petites sensibilités personnelles!

Ceci dit, c’est un album que je conseillerais à tous mes collègues et à plusieurs parents (mais avec un trigger warning par contre). C’est beau, doux, sensible et ça peut sensibiliser à peu près n’importe qui. Bref, une réussite. C’était ma BD de la semaine.

Tous les billets chez Stephie cette semaine

26 Commentaires

27 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Malgré tes petits bémols cet album a visiblement été élaboré en connaissant le sujet, pour qui est concerné ça doit être à la fois éclairant et réconfortant de se sentir reconnu. Pour moi c’est l’occasion de te féliciter pour ton engagement auprès de tous ces enfants en difficulté !

    1. Ah, mais ce sont des mini-mini bémols! En gros, j’ai adoré +++

  2. j’ai pleuré comme une madeleine

    1. Je ne comprends pas pourquoi…

    • Fanny sur 19/01/2022 à 04:31

    Tu as l’air d’être très émue à parler de cette bd…
    La Pastèque édite de très beaux livres.

    1. Oui, j’aime énormément cette maison d’édition. Et je suis émue, en effet. C’est une histoire sur laquelle je peux mettre plein de visages.

  3. Je le note tout de suite ! Grâce à toi j’aurai appris un mot de plus en anglais aujourd’hui. Je ne savais pas ce que voulais dire « trigger warning » ! 😉 Bon Warning je savais, mais l’autre ?

    1. Trigger veut dire « déclencheur ». Et oui, note. Il est génial.

  4. Ton émotion transparaît dans tes mots, et ça me touche beaucoup. Je note bien sûr cet album!

    1. Très bonne idée. Je sens qu’il va faire partie de mes coups de coeur de 2022… et on est en janvier!

  5. je prévois les mouchoirs et je note!

    1. Voilà. Bonne initiative.

    • Vero sur 19/01/2022 à 16:02

    Comme d’autres, je ressens ton émotion à la lecture de cet album, ton petit vibrement du coeur qui me donne très envie de découvrir ce titre. Merci.

    1. Je suis contente de vous donner envie de le lire parce que sérieusement, j’ai eu un gros coup de coeur.

  6. Ca ne te plait pas : labo de com ?

    1. En fait, c’est plutôt une vieille histoire. Je suis orthophoniste depuis 24 ans et je n’en peux plus d’entendre « tout le monde sait parler alors tout le monde peut travailler le langage » alors le fait que l’orthophonie ne soit pas nommée alors que les autres pros, oui… ça me gosse. Mais c’est juste moi hein!

  7. je note, pourquoi pas, ça a l’air très intéressant !

    1. Ce l’est! Et très touchant.

    • Caro sur 23/01/2022 à 16:25

    Très original ! Je ne sais pas si ça me parlerait, mais pourquoi pas ?

    1. Sérieusement, je pense que ça va parler à de nombrueses personnes. C’est très émouvant…

    • Bidib sur 24/01/2022 à 11:40

    merci pour la découverte

    1. De rien. Il vaut vraiment le coup.

    • Moka sur 29/01/2022 à 14:05

    Tu es la première à « me » parler de ce titre que je n’avais pas encore croisé.

    1. Sincèrement, c’est juste magnifique.

  8. Tu m’as donné envie !

    1. Il est tellementbien! Je voudrais que tout le monde le lise.

  1. […] Mon coin lecture               Le goût des livres    Mes échappées livresques & Mots pour mots […]

Les commentaires sont désactivés.