Les soeurs Grémillet – Tomes 4-5 – Di Gregorio / Barbucci

On n’a plus vraiment besoin de présenter les soeurs Grémillet! On les voit partout et on se délecte des magnifiques desssins tellement lumineux et harmonieux. Tant de choupinettude, on ne dit pas non.

De quoi ça parle

Chaque tome de la série nous raconte l’histoire de trois soeurs bien différentes qui doivent résoudre un petit mystère. C’est souvent un peu magique, très axé sur les relations familiales et la personnalité de l’une des soeurs, du moins dans les trois premiers tomes.

Ici, nous avons un quatrième tome plus long, où les soeurs vont rejoindre leur père dans sa base de recherche. Elles ne le voient pas souvent et le passage d’une rarissime comète va le rendre plus ou moins disponible pour elles. Elles vont suivre de mystérieux indices pour trouver un chamois à une seule corne… et voilà!

Quant au 5e tome, il se déroule à Noël (alors que je l’ai lu le 25 juin… c’est ce qu’on appelle le sens du timing) et alors que les soeurs partent en ville pour tenter de se trouver l’une et l’autre des cadeaux de Noël, elles vont recevoir une alumette qui leur permettra chacun un souhait…

Mon avis

Si j’en crois Goodreads, le tome 4 a été moins apprécié alors que je crois qu’il s’agit de mon préféré. L’histoire est un peu plus longue et nous permet d’explorer davantage la relation père-filles qui laisse clairement à désirer. Malgré tout l’amour du monde, on dirait que l’univers en entier se ligue pour empêcher le père de passer du temps avec ses filles. Si les filles grandissent peu à peu, elle restent tout très « elles-mêmes », avec leurs colères et leurs particularités. Les aînées de chamaillent tandis que la petite Lucille a la tête dans ses rêves, avec les animaux si possible. Chacune d’entre elles va réagir à sa manière à cette défection… et bien entendu, tout se finit bien et est choupinou comme tout!

Quant au tome 5, même si je n’étais pas dans un trip très « Noël », j’ai beaucoup aimé la question de la sororité, la réflexion sur le sens des souhaits, des cadeaux et sur l’amour qu’on a parfois du mal à se montrer. Noël n’a pas la même signification pour chacune d’entre elles – as usual – et leurs choix de voeux et de cadeaux sont vraiment choupinous. En fait TOUT est choupinou dans cette BD. C’est plein de bons sentiments mais ça sonne vrai, malgré les touches de magie disséminées ça et là. Ce que ces fillettes peuvent être touchantes!

Bref, une série à dévorer avec des illustrations sublimes, remplies de détails et une utilisation géniale de la lumière. Avec ça, on entre tout de suite dans leur univers!

1 Commentaire

  1. Ah oui c’est vrai, j’avais noté cette série puis complètement zappé. Merci pour ce rappel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.