La saga de Grimr – Jérémie Moreau

J’ai fait acheter cette BD à ma bibliothèque municipale (elle est géniale pour ça, ma biblio.. elle prend généralement mes idées!) après qu’elle ait gagné le prix à Angoulème.  Et je ne sais pas pour vous, je n’ai pas lu toutes les BDs finalistes mais j’ai tellement aimé cette BD que j’ai décidé qu’elle méritait le dit prix.  Voilà!  On nous plonge ici dans l’Islande du 18e siècle, soit bien après les grandes sagas islandaises qui relatent souvent des événements du 10e siècle (ou dans ce bout-là).  À cette époque, l’Ilslande est sous la domination danoise, qui utilise le territoire sans se soucier des gens qui y habitent.  C’est une terre magnifique mais sauvage, glacée, dévastée par les famines et les volcans.  Et dans ce pays naît Grimr, qui voit toute sa famille périr dans une éruption volcanique.   Il n’a que 5 ans mais est miraculeusement rescapé et semble d’une force hors du commun.

 

J’ai adoré les images.  Mais ADORÉ.  Il manque un billet pour Reyjavik à la fin de cet album.  Ça donne une envie folle d’y aller (cette destination fait partie de ma to-do-list pour 2019).  C’est rude mais grandiose.  La vie de Grimr n’a rien de facile et ses périodes de bonheur seront courtes et tragiques, mais il a l’étoffe d’un héros de saga et son histoire a un réel souffle.  Il sera confronté à la loi, l’héridité, la lignée ainsi que la réputation. éléments qui définissent une partie de la culture islandaise de l’époque.

 

Il y a un réel souffle romanesque dans la BD, je me suis sentie en Islande, j’ai suivi avec fascination les aventures de Grimr qui fait peur et qu’ils considèrent comme portant malheur.  On reconnaît quand même pas mal d’éléments des anciennes légendes (surtout Njall le brûlé), vous savez celles où il faut lire 400 ans de généalogie avant d’arriver aux héros?

 

Bref, j’ai vraiment beaucoup aimé.  Le mélange d’aquarelle et d’autre chose (je sais pas quoi… mais me semble qu’il y a pas juste de l’aquarelle…) est hyper réussi et le côté épique (j’allais écrire épopéïque… oups… heure d’aller me coucher!) vaut le détour!

 

C’était ma BD de la semaine!

(38 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je suis toujours gênée par l’aspect graphique

    1. Pourtant, ça passe fort bien quand on est dedans. Ceci dit, chacun sa sensibilité pour les images!

  2. J’ai dû prendre une grande respiration pour me lancer dans la lecture mais une fois lancée, difficile de refermer le livre 🙂

    1. Idem! et j’ai été agréablement surprise.

  3. Je ne sais pas pourquoi malgré tout les avis positifs qu’on peut lire depuis sa sortie, mais je n’accroche pas à l’album (j’ai essayé, hein !).

    1. Si tu as essayé, rien à dire! J’ai pour ma part bien accroché après avoir hésité.

  4. Il me le faut aussi !

    1. Très bonne idée. Il mérite d’être tenté, cet album.

  5. Adoré aussi !

    1. Je pense que c’est un roman qu’on adore ou qui ne passe pas! Pas de milieu.

  6. Tu as raison, il y a un vrai souffle romanesque dans cet album…! J’ai adoré évidemment, j’aime tout ce que fait Jérémie Moreau en fait 😉

    1. Je ne connais pas du tout Jérémie Moreau à part pour cet album. Tu me conseillerais quoi?

  7. étant donné vos avis, je me laisserai bien tenter un de ces jours 😀

    1. Je suisi fort curieuse de voir ce que tu vas en penser… c’est un peu loin de tes lectures habituelles!

  8. Il m’attend et je sais d’avance que je vais autant aimer que toi 😉

    1. Je me croise les doigts!

  9. Je n’accroche pas avec les dessins…

    1. Après une réserve initiale, les grands tableaux m’ont finalement charmée.

  10. Quel enthousiasme, ça fait plaisir à lire 🙂
    Je ne l’ai (toujours) pas lu, le graphisme me rebute un peu/beaucoup et je ne crois pas que ma bibliothèque l’ait. À vérifier et à emprunter si c’est le cas!

    1. Dans ce cas, yep, c’est un cas d’emprunt! Tu verras si tu accroches.

  11. Je vais me l’offrir c’est sûr!

    1. Et j’espère que tu vas aimer. Mais vraiment.

  12. je viens juste de la lire et comme toi j’ai été bluffée ! Elle mérite bien son Prix à Angoulème

    1. Yé! Je ne m’attendais pas du tout à ce souffle. Du coup, j’ai complètement accroché.

  13. Je partage ton enthousiasme, j’ai beaucoup aimé aussi. Et tout à fait d’accord, il manquait le billet d’avion, l’éditeur exagère 😉

    1. Voilà. Quand même, quel manque de délicatesse!

  14. Pffft ! Tu me donnerais presque envie, là (jusqu’à présent je bloque, la faute à la représentation du personnage) ^^ !

    1. Tente le coup! pour me faire plaisir!

  15. Ah oui les paysages de cette BD sont à couper le souffle !

    1. N’est-ce pas? Ca donne envie de respirer à pleins poumons et de balader là-bas.

  16. tu viens on part rejoindre Grimr !!! 😀 (on risque d’être nombreux à vouloir découvrir l’Islande)

    1. L’année prochaine, je devrais le faire!

  17. Un bel article qui me donnerait envie de lire l’album si ce n’était pas déjà fait ! 🙂

    1. Tant mieux si je suis convaincante!

  18. Je l’ai lue récemment et beaucoup aimé ! Ce n’était pourtant pas gagné, la couverture ne m’attirait pas du tout…

    1. J’ai eu un peu peur. Mais comme toi, ça a parfaitement fonctionné.

  19. Cette BD est grandiose. Je l’aime d’amour.

    1. Grandiose c’est le terme. Il y a vraiment un côté plus grand que nature.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils