Reason to Breathe (Ma raison de vivre) – Rebecca Donovan

Reason to breatheJ’ai lu ce roman il y a un bon moment déjà.  Du coup, je sens que mon billet sera un peu plus court que d’habitude… et j’avoue que j’ai dû chercher le nom du personnage principal.  Ça s’annonce juste moyen, comme billet, hein?  Surtout que, contrairement à la plupart des avis que j’ai lus, je ne suis pas non plus dithyrambique à propos de cette histoire.  Ça se laisse lire, l’histoire d’amour est vraiment adorable, mais j’ai un sérieux problème avec toute l’histoire d’abus physique et psychologique qui sert d’arrière-plan.

 

C’est l’histoire d’Emma, qui vit avec son oncle et la femme de celui-ci, Carol.  Sa mère ne peut plus s’occuper d’elle (ou ne veut plus, c’est compliqué) et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne fait pas l’affaire de Carol, qui maltraite Emma, la battant, lui disant des horreurs, le tout dans le dos de son oncle, qui ne veut rien voir.  Qui met d’acharnement à ne rien voir.

 

Et Emma ne dit rien.

 

Emma ne parle à personne, en fait, sauf à Sara, sa meilleure amie, qui voit bien les bleus.  Mais qui ne dit rien non plus.  Parce qu’Emma ne veut pas.   Ce qui lui arrive est révoltant, et de la voir tout accepter, avec gentillesse et désintéressement, ça m’a fait enrager.  Et si on comprend pourquoi, dans sa tête complètement déboussolée, la bonne décision, c’est de ne rien dire, en tant que lecteur, on se dit que Carol, sa tante, est juste folle et dérangée.  Dans le genre « Enfermez-la quelqu’un ».  Et on ne comprend pas pourquoi elle déteste autant sa nièce.   Comment peut-on penser que la laisser avec sa famille peut-être une bonne chose?

 

Et là, je vais spoiler un peu alors si vous n’avez pas lu, passez ce bout, SVP!

Vous voulez savoir ce qui m’a énervée le plus?  Le fait que Sara, la meilleure amie, ne dise rien.  Et qu’on nous puisse comprendre, derrière les événements, qu’être une bonne amie, c’est de respecter tous les choix de l’autre… et ne rien dire.  Désolée, mais pour moi, ça ne passe pas.  C’est un message que je ne peux pas endosser quand il s’adresse aux ados.

Fin du spoiler

 

Malgré tout, j’ai beaucoup aimé la relation qui se tisse petit à petit entre les deux adolescents ainsi que la lente évolution de ceux-ci à travers ce qu’ils découvrent.   Donc, un roman que j’ai lu très rapidement, dont j’ai apprécié certains aspects, mais dont plusieurs éléments m’ont dérangée…et pas seulement de la façon voulue par l’auteur.

 

La suite? Peut-être.  Mais pas tout de suite.  Même si avec cette terrible finale, peut-être que je me laisserai tenter.  Ne serait-ce que pour voir où tout ça va nous emmener!

 

On en parle ailleurs… en mieux : Galléane, Mylène, Moody.

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. le T3 est le meilleur 😛 donc il faut que tu ailles jusqu’au bout hihihihi

    1. Vilaine!
      Du coup, j’ai presque envie de le lire! Ou au pire, tu me raconteras!

      1. toujours là pour rendre service 😛

        1. 🙂

  2. Ah! Ce roman me tentait bien… Je le lirai si j’ai l’occasion.

    1. Il plaît à tous. Je suis la moins enthousiaste. Du coup, ne t’empêche surtout pas!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils