Sous les couvertures – Bertrand Guillot

Sous les couverturesAmis amoureux de la lecture, si vous cherchez un livre qui parle des livres, de l’édition, du monde du livre, quoi, celui-ci est pour vous!   Si, comme moi, vous vous demandez ce que peuvent bien se dire vos livres quand vous les rangez, c’est encore davantage pour vous.  Parce que Guillot, lui, nous explique ce qui se passe dans une petite librairie après la fermeture.  Et, croyez-moi, la vie des romans n’est pas un long fleuve tranquille.

 

Avec un humour intelligent, sans jamais tomber dans la démonstration ou défoncer des portes ouvertes, on nous permet ici d’entrevoir ce petit monde parfois cruel, souvent difficile à concevoir.  De la rentrée littéraire (x1… inside joke) avec son lot de livres non demandés par le libraire (mais qui arrive quand même) en passant par les salons du livres où se retrouvent auteurs divers et variés, tout y passe, à travers une grande révolte de livres qui veulent leur moment de gloire (ou juste être lus et relus) pour, peut-être, éviter le pilon.

 

C’est donc dans la Boudoir de cette petite librairie qui ne va pas super bien (quelle suprise) que se déroule majoritairement ce roman.  Le vieux libraire est dépassé par les changements dans son petit univers tandis que sa jeune employée déborde d’idées mais se heurte à l’inertie de son patron.  Et un soir, les livres décident de se battre, guidés par Grand (qui aurait voulu être un grand roman) et ses acolytes.  Ils devront faire face aux réticences de l’Académicien (qui m’a fait mourir de rire…  ceux qui l’ont lu comprendront pourquoi) mais la guerre s’organise.  Le but, une place sur la table près de la caisse.

 

Malgré l’histoire complètement folle, c’est tout en finesse que Bertrand Guillot dissèque le monde littéraire ( x2 .. poursuite de l’inside joke) d’aujourd’hui et ses enjeux.  En parallèle, on rencontre les auteurs des différents livres, qui sont le reflet de leur création (ou vice versa).  J’avoue que j’aurais aimé passer un peu plus de temps avec eux et peut-être un peu moins sur la bataille, qui m’a plu grâce à ses références épiques… mais que j’ai trouvée un peu longuette par moments.

 

En résumé, je pense que de nombreux amoureux des livres et de l’univers littéraire (x3) aimeront énormément cette épopée jubilatoire, remplie de clins d’oeil et de références-pas-expliquées-comme-je-les-aime.    En plus, c’est ma foi fort joliment écrit.   À tenter!

 

Ailleurs… les avis d’Angela Morelli, Stephie, Leiloona et Jérôme

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C’est réconfortant de constater que d’autres se posent des questions complètement folles.
    Par exemple, j’ai il y a peu rangé un roman de Valentine Goby dans ma bibliothèque, entre Giono et Goethe : je ne peux pas m’empêcher de me demander si elle se plait en telle compagnie ! 🙂

    1. Tiens, moi aussi je me pose tout le temps ces questions! J’ai même changé certains livres de place (quitte à déroger à mon sacro-saint ordre alphabétique) pour ne pas insulter certains romans en leur imposant un voisin trop… pas assez.. bref, tu vois! Je suis ravie de ne pas être la seule!

  2. Rien que le classement par ordre alphabétique m’a presque fait passer pour une tarée aux yeux de ma nièce (12 ans, commence à faire la jeune ado critique, ahem). Tu donnes envie de lire ce livre, à chercher en bibliothèque, pas tout de suite…

    1. Avec les livres, on me pense déjà un peu folle! Du coup, un peu plus, un peu moins! Il est bien ce roman, je conseille!

  3. Et un de plus à ma wish-list….
    Bon dimanche !

    1. Si je peux jouer les tentatrices… je m’en vois ravie!

  4. Des livres qui ont une vie en dehors de leurs auteurs ou lecteurs ???? ça me rappelle un peu le série des Tuesday Next . Je note.
    J’aime bien tes « Inside jokes » ! 😉

    1. C’est différent des Thursday Next car c’est beaucoup moins fantaisiste, ce ne sont pas les personnages qui ont des aventures, ce sont les livres qui se révoltent en tant que livres. Mais sincèrement, je conseille.

  5. l’idée a l’air très sympa!

    1. Elle l’est, en effet! Un roman original, qui surfe sur l’actualité sans être moralisateur. Et ça, c’est bien!

  6. j’ai hâte de le recevoir grâce à Priceminister

    1. J’ai hâte de voir les avis! Je suis ravie que ce roman fasse partie de la sélection.

  7. J’ai beaucoup aimé, même si j’ai parfois trouvé la bataille entre les livres sacrément brouillonne.

    1. Brouillonne n,est pas le mot que j’aurais utilisé… mais je l’ai trouvée un peu longue, en fait…

  8. Comme toi j’aurais bien aimé en savoir plus sur ces êtres humains… Mais oui c’est à lire, c’est décrit avec beaucoup de finesse!

    1. Tout à fait d’accord. C’est drôle, intelligent et pas moralisateur. Ce qui est énorme.

  9. Que des avis positifs pour ce livre.

    1. Je pense qu’on est vraiment le public cible pour ce livre en même temps.

  10. Celui là, il me le faut aussi ! Hop, commandé ! 😉

    1. Excellente idée!

  11. Je devrais le lire sous peu et j’ai hâte de me plonger dedans !

    1. J’ai hâte de voir ce que tu vas en penser! C’Est un roman super particulier!

  12. Ce titre me fait de l’oeil depuisun moment et suite à ton avis je me laisserais bien tenter.

    1. I peut vraiment plaire aux amoureux des livres et à tous ceux qui ont des idées folles à propos de leurs bouquins. Genre… nous!

  13. Je partage ton bémol : quelques longueurs dans les batailles. Mais au final un livre drôle et qui fait du bien parmi toute cette rentrée morose.

    1. Tout à fait. Drôle sans tomber dans le ridicule. Du coup, j’ai beaucoup aimé!

    • Hannibal Lecteur on 16/11/2014 at 16:54
    • Répondre

    Je suis sur la fin du bouquin (merci PM !!) et je me régale … j’y retrouve tout ce dont tu parle … et quelle joie de pénétrer dans les coulisses que nous ne faisons que deviner.
    Merci pour ton article Karine !! 🙂

    1. Tout à fait! Depuis, j’ai encore plus recommencé à rêver à mes bibliothèques. C’est une lecture jubilatoire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils