L’amie prodigieuse – Elena Ferrante

C’est ma copine Angie Morelli qui lisait ce roman à l’été et qui m’a donné envie de tenter le coup.  Elle semblait complètement partie dans cette histoire et découvrir cet univers napolitain avec curiosité.  Du coup, je l’ai attrapé un soir… et je ne l’ai plus lâché.

 

L’amie prodigieuse, c’est un roman simple et complexe à la fois.  Simple par sa langue, par la proximité que nous avons rapidement avec les personnages et complexe par l’ambivalence des sentiments, des réactions, ainsi que par l’ambiguïté des liens des personnages avec leurs racines, avec le quartier et ce qui les rattache à ce monde plein de violence « ordinaire », qu’ils considèrent comme normale.   L’histoire est racontée par Lenu, l’une des deux amies qui sont les personnages principaux du roman.  Toute son enfance et son adolescence, elle l’a vécue à l’ombre de Lila, la fameuse « amie prodigieuse ».  Lila est frondeuse, souvent méchante, très intelligente et déterminée.   Lila aurait tout pour réussir, mais Lila est née dans sa famille et ça ne va pas se passer comme ça.

 

Dans ce premier tome d’une quadrilogie, nous vivons avec Lenu et Lila leur enfance et leur adolescence.  Sous la plume de Ferrante, nous voyons s’éveiller sous nos yeux tout un petit monde, tout un quartier populaire du Naples des années 50 prend vie sous nos yeux.  Si Lila et Elena sont très attachantes, toute la bande de copains sont incroyablement réels, avec leurs rêves et leurs aspirations, chacun à leur niveau.  Bien entendu, tout le monde a le sang chaud, la société est fort patriarcale et les femmes, malgré le boom économique, sont encore dominées par leur famille et soumises à une terrible violence presque normale aux yeux de tous.  Nous ne sommes pas dans la caricature.  Mais nous voyons les jeunes d’un quartier grandir, aller à l’école, arrêter l’école, vivre leurs premiers amours.   La vie, quoi.

 

Une histoire d’amitié qui passe de la dépendance à un amour fou en passant par la jalousie.  On se sent proche des deux jeunes filles… et veut veut pas, on a vraiment envie de savoir ce qui va se passer par la suite!

(27 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Super addictif comme roman et la suite est bien aussi, le trois m’attends 🙂

    1. Bon, bon… va falloir lire le tome 2 alors!! :)) Pas le choix!

  2. Quadrilogie, oui. Je résiste. Je serai la seule blogueuse à ne pas l’avoir lu, ça me pend au nez.

    1. Non non, Keisha, tu n’es pas la seule! Je résiste aussi!

      1. J’ai résisté longtemps, hein! Mais finalement, j’ai plutôt bien fait de l’ouvrir!

    2. Ah mais j’ai résisté longtemps hein! Mais finalement, les attentes avaient diminué et j’ai bien aimé!

  3. Bonne idée, je vais le garder pour l’été prochain, je crois !

    1. C’est vrai que c’est estival comme truc! La chaleur de l’Italie!

  4. Le premier m’attend dans ma PAL ! Comme il y a toute sorte d’avis, je n’en attendrai pas trop en l’ouvrant et on verra …

    1. C’est tout à fait ce que j’ai fait. En fait, quand il y a full hype, je suis souvent déçue… alors j’ai appris à doser!

  5. Quadrilogie ? Je pensais que ça s’arrêtait à trois ! J’ai les deux premiers dans ma PAL. Je les lirai un jour, c’est sur !

  6. Tiens moi aussi je pensais que c’était une trilogie.
    J’ai vraiment aimé ce roman, son ambiance napolitaine, cette jeunesse avec des liens tout feu tout flamme.
    La vie, l’amitié, l’amour, les coups bas…
    Il faudrait vraiment que je lise la suite.
    Belle chronique.

    1. Thanks!
      Voilà, c’est tout à fait pourquoi j’ai aimé ça. La fureur de vivre de ces jeunes, leur côté entier et leurs défauts surtout!!

  7. J’ai moi aussi succombé à cette amie prodigieuse… Vivement que le tome 2 soit disponible à la médiathèque !

    1. J’aurais aimé qu’il soit dispo en livre audio… mais bon, je vais lire en papier!

  8. Mon chum veut absolument que je le lise mais … Il m’a tombé des mains. Je pense vraiment que la thématique de l’amitié nee me réussis pas 🙁

    1. C’est un roman lent, j’avoue. Et il faut aimer le thème, comme tu dis .

  9. Et la suite et tout aussi bien, si ce n’est meilleur. Mais je ne te dirais pas….

    1. Meilleur?? Ah là, tu m’intrigues! Surtout si ya des trucs à ne pas dire!

  10. Il y a eu un reportage sur cet auteur hier soir à la télévision. Tout le monde se demande qui est caché derrière ce pseudonyme…. en tout cas, le tome 4 est déjà sorti en Italie mais il faudra attendre le mois d’octobre pour le voir en France !
    Vos commentaires me donnent envie de lire cette quadrilogie, je crois que je vais me laisser tenter !

    1. Oui, il paraît que c’est tout un mystère, l’identité de cet auteur. On dit que c’est une traductrice, mais personne n’est certain. Je vais me laisser tenter par le 2e bientôt.

  11. Bonjour , dans ce roman les personnages sont fictifs existent ils?

    1. Je ne sais pas du tout et c’est un peu un mystère. On ne sait pas qui est l’auteur alors c’est donc un peu compliqué de statuer! Peut-êre inspiré de faits réels mais très romancé… je ne sais pas trop.

  12. Bonjour les personnages sont fictifs ou reels?

    1. Comme je vous l’ai dit dans l’autre commentaire… je ne sais trop! Je pense que personne ne sait, en fait!

  13. ah, si, tu as déjà commencé… 😉

    1. Je pense que je vais lire le tome 2… j’ai bien envie de me lancer!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils