La fée assassine – Grenson/Roge

Le comment du pourquoi

C’est le retour de la BD de la semaine! Ravie je suis. J’ai donc pris une BD que j’ai depuis un moment et que je trouvais très belle visuellement. En fait, c’est l’une de celles que j’avais amené chez mes parents pendant le temps des fêtes. Et, convenons-en, faire un groooos kilomètre pour aller chercher des livres pendant le confinement, ce serait compliqué, non? Voire même téméraire? Sortir tout court… dangereux? Non?

De quoi ça parle

Un soir de Noël, un drame arrive et lorsque le compagnon de l’accusée est appelé au poste de police, c’est la consternation. Qu’est-il arrivé pour que cette femme en apparence si douce en arrive là? Une histoire de secrets de famille lourds de conséquence.

Mon avis

Difficile de bien parle de cette bande dessinée car il y a selon moi une nette distinction entre la trame narrative et le côté graphique. Ce dernier est fabuleux, tout en douceur, rempli de détails, avec un jeu subtil de couleurs en peu passées, avec quelques touches plus vives. C’est le côté qui m’avait charmée de prime abord et c’est celui que j’ai apprécié le plus à la lecture. C’est à la fois doux et cruel… et le contraste est saisissant.

L’histoire aurait pu être géniale avec ses retours le passé mais elle demeure un peu simple, avec un peu trop de manichéisme pour certains personnages. Des secrets de famille, des non-dits, deux jumelles ayant une relation fusionnelle, une mère manipulatrice qui ose tout. La mère aigrie et terrible m’a semblé un peu too much, toutefois. Les parties dans le passé sont très belles, empreintes de nostalgie. Limite que nous entendons les rires des fillettes. Toutefois, celles qui sont dans le présent sont beaucoup moins touchantes. Le gros secret a-t-il tant d’importance, en fait? C’est ce que je reproche au roman graphique ; un côté un peu décousu. Pourquoi insister pour que cette mère soit présente de prime abord? Mais c’est tout de même très agréable à lire… et visuellement, c’est fantabuleux!

Les planches sur Paris sont merveilleuses (je m’ennuie de Paris, vous ne pouvez pas savoir… quand je l’ai quittée la dernière fois, j’ai dit que j’avais l’intuition que je ne reviendrais pas avant longtemps… c’était limite prophétique) et j’ai tout de même passé un bon moment. Une histoire où on ressent les non-dits, où les ravages que peuvent faire des propos et des actes sur de jeunes enfants.

C’était ma BD de la semaine… et tous les billet sont chez Moka cette semaine!

21 Commentaires

21 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’avais vu passer cet album puis l’avais oublié. Tes bémols ne m’engagent pas à le lire, même avec des dessins « fantabuleux » 🙂

    1. C’est un bon album à emprunter, ne serait-ce que pour regarder les dessins!

  2. Elle me fait très envie, je finira par tomber dessus, c’est certain. Hâte de te revoir à Paris, sinon 🙂

    1. Moi aussi hâte de te revoir! Un jour, un jour!

  3. J’y jetterai sans doute un oeil, au moins pour découvrir les illustrations qui t’ont tellement plu !

  4. Arf, pas sûre que le côté cruel que tu évoques me donne envie de sauter le pas… Mais les illustrations ont l’air magnifiques en tout cas.

    • Vero sur 05/01/2022 à 09:21

    Je la feuilletterai en médiathèque et qui sait… peut-être me laisserai-je tenter, malgré les bémols que tu évoques côté scénario.

  5. Dommage qu’il y ait cette dichotomie entre le graphisme et l’histoire

    1. Ce n’est pas une mauvaise histoire. C’est juste un peu en dessous du graphisme.

  6. dommage pou r l’histoire, j’espère trouver à la feuilleter pour admirer les illustrations!

    1. Très bonne idée! Et peut-être l’histoire pourra-t-elle te passionner. J’ai vu plein d’avis positifs.

  7. Tu me rends tout de même curieuse. Et cette couverture questionne!

    1. Juste pour les dessins, ça vaut le coup de la lire je trouve.

  8. ce que tu en dis me fait tout de même envie !!

    1. Tu pourras tenter le coup!

    • Caro sur 09/01/2022 à 11:17

    Voilà, album réservé, plus qu’à attendre avant de le lire !

    1. Tu me diras!

  9. Ce que tu dis du graphisme me tente, et puis le sujet ne se refuse pas.

    1. Comme tu dis! Le graphisme est superbe, en effet.

    • Fanny sur 19/01/2022 à 04:28

    J’avais été voir les planches parce que j’étais curieuse du titre et de cette belle couverture mais je n’étais pas allée plus loin. Je pense rester sur cette première impression.

    1. Ce n’est pas quelque chose que je recommanderais les yeux fermés, mais c’est quand même un bon moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.