Jour 26-28-29 – Canicule et farniente

Oui, je sais, je combine des jours. Mais sérieux, il y a eu des moments où j’étais tellement mollo que j’ai fort peu de choses à raconter. Et bon, à bien y penser, je ne vais pas y arriver si je continue comme ça.  J’ai beaucoup trop de retard pour certaines périodes, alors que des plus récentes sont toutes rédigées… bref… c’est pas aujourd’hui que je vais me mettre à commencer par le début hein! Pour la faire courte, ces trois jours furent très très mollo. J’ai relaxé, j’ai fait des siestes, et j’ai tenté d’échapper au chat qui tenait à me suivre partout et à me surveiller d’un air méfiant. Il a dû avoir peur que je tente de piquer les origamis ou les œuvres crochetées de Laurence!

Le 24 juin, les beaux-parents de Laurence étaient là et après le petit déjeuner, nous avons décidé d’aller courir un peu avant qu’il fasse trop chaud. Michelle, la belle-mère de Laurence, nous accompagne et fait avec nous les intervalles courts… et elle adore! Thierry et son père, eux, s’amusent à nous dépasser et à faire les fiers en coupant en plein milieux… pfffff. Gamins!  Ceci dit, on a mangé beaucoup, beaucoup de prunes, on en a ramené encore plus, avec des méthodes parfois étonnantes, mais au retour, à pieds, nous avons failli vendre nos âmes pour du Pulco. Jamais rien ne m’a paru aussi bon, en fait.  Cette boisson gardera une place spéciale dans mon cœur!

Après avoir mangé, quand on réalise que nous sommes couchées par terre sur le carrelage depuis au moins 20 minutes, nous nous mettons à la recherche de la solution miracle : un endroit climatisé.  On opte pour le cinéma et on va voir Les beaux-parents, avec Bénabar avec celui-ci et Josiane Balasko (que j’aime tout le temps). Le film n’était pas mal du tout, assez drôle, même si l’élément déclencheur est bof bof (j’avais le goût de secouer Garance, mettons). Mais on s’en fiiiiiche parce que c’est cli-ma-ti-sé!  Il fait frais! Ceci dit, on était tous seuls dans le cinéma et Laurence en a même profité pour faire une petite danse devant l’écran.  Rien d’autre à signaler ! Vous voyez, j’ai fait court, n’est-ce pas! 

(1 commentaire)

  1. Avec la chaleur c’est bien aussi de ne rien faire 😉 bises !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils