Isla and the happily ever after – Stephanie Perkins

Isla and the happily ever afterCelui-là, je l’avoue, ça faisait loooongtemps que je l’attendais.  Assez pour prendre un break de lectures québécoises (je n’arriverai jamais à temps pour septembre) pour le lire immédiatement.  En une soirée, rien de moins.    J’avais aimé d’amour « Anna and the French kiss », lu à sa sortie il y a quelques années.  Du coup, il me FALLAIT ce roman feel good.  Parce que tous les romans de Stephanie Perkins sont un peu comme ça.  Doudou.   Celui-là ne fait pas exception.

 

Isla, nous l’avons – très – brièvement entrevue dans Anna.  Quant à Josh, le personnage principal masculin, nous l’avions vu aussi dans le premier roman de la série de compagnons.  C’est lui le meilleur copain de St. Clair, celui qui a un an de moins et qui voit ses copains partir.   Nous sommes donc de retour à Paris, au collège privé que nous avons connu.    Mais nous serons aussi à New York, et un tout petit peu à Barcelone (souuuvenirs).   Isla et Josh sont tous les deux New Yorkais.  Lui, il est le fils d’un politicien et n’est franchement pas proche de ses parents qu’il trouve superficiel et faux.  Josh se fiche un peu de l’école, des cours.  Lui, ce qu’il aime, c’est dessiner.  La BD.  C’est ça qu’il veut faire.

 

Isla, elle, ne sait pas. Et ça l’angoisse.   Elle a toujours été amoureuse de Josh, depuis qu’elle l’a rencontré à Paris.  Mais lui avait une copine.  Et bon, il était aussi un peu out of her league.  Selon elle.   Quand ils se revoient à New York, elle complètement assommée par un médicament contre la douleur (elle pourra remercier son dentiste, qui lui a enlevé ses dents de sagesse), les choses vont un peu changer.  Et l’histoire va commencer.

 

C’est une romance mignonne comme tout, avec, of course, plusieurs malentendus, des difficultés à surmonter (la distance, les obligations, les incompréhensions).  On se balade entre des villes que j’aime, on les voit avec des yeux émerveillés (j’ai adoré leur réaction devant la Sagrada… moi, je me suis dit que quand elle allait être finie, elle allait certainement décoller et rejoindre l’espace!), devant les petites choses et les beautés du monde.  Isla n’est pas non plus innocente et prude.  Ils ont 18 ans et ça se sent… et le voyage à Barcelone m’a rappelé des souvenirs d’un autre voyage ailleurs, avec mon copain de l’époque.. oh boy!

 

J’ai aussi beaucoup aimé Kurt (because Kurt Cobain) le meilleur copain d’Isla.  Pas de triangle amoureux ici.  Juste un vrai meilleur ami, très particulier en raison d’un fonctionnement neurologique différent.   Anna et Lola font aussi quelques apparitions (la fin est cute cute cute) et j’ai aimé l’honnêteté des personnages, leurs défauts et leurs imperfections surtout.   C’est léger, c’est drôle, j’adore les réparties… et c’est un roman qui fait sourire, qui fait du bien.

 

Si mon préféré restera toujours Anna… celui-ci m’a aussi bien plu.   Toute façon, ceux qui ont aimé les deux premiers vont le lire.  J’en suis ceeeertaine!

6 Commentaires

6 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’ai aimé les deux premiers donc oui, je lirai probablement celui-là aussi !

    1. Adalana: voilà! Même si l’histoire est différente, c’est un peu la même atmosphère cute cute cute!

  2. Il faut que je sorte anna and the french kiss de ma pal 🙂

    1. Léa: J’ai adoooré ce roman. Sweet et doudou à souhaits!

    • CeReS sur 23/08/2014 à 13:10

    Ma prochaine lecture sans aucun doute! 3 ans que j’attends ce dernier tome 🙂

    1. CeReS: idem pour moi! Je l’avais précommandé je ne sais plus quand… du coup quand j’ai vu qu’il sortait, j’étais limite hystérique!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.