Iron Widow – Xiran Jay Zhao

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un vlog – qui paraîtra peut-être d’ici 6 mois – car c’était le choix de Karine la bouquineuse, une booktubeuse québécoise. De toute façon, avec cette superbe couverture, je le voulais hein! Une histoire avec des méchas, basée sur l’histoire de l’impératrice Wu Zetian, avec des personnages inspirés de figures historiques chinoises, ça me parle, vous comprenez!

De quoi ça parle

Nous sommes dans un univers SF/Fantastique qui est calqué sur la Chine. L’humanité a été décimée par une attaque extraterrestre il y a 2000 ans et la guerre avec les Hunduns – des êtres de métal – dure depuis ce temps le long de la grande muraille. Les humains combattent dans des Chrysalides, d’immenses structures contrôlées mentalement par un homme et une femme. Le problème, c’est que la femme y survit rarement. Le monde en général est un univers horriblement sexiste donc tout le monde trouve ça normal.

Dans un petit village frontalier, Wu Zetian décide de s’engager dans cette armée afin de venger sa grande soeur. Sauf que lors de son premier combat, à la stupéfaction de tous, elle survit.

Mon avis

Je suis la voix discordante parmi les éloges en ce qui concerne ce roman. J’ai souffert. De bonnes idées, un univers à la Pacific Rim, la Chine, une femme forte et enragée mais une réalisation qui est loin de m’avoir convaincue.

Avant de me tomber dessus, je suis féministe. Les idées, ça va. Mais la manière de les faire passer… J’ai eu l’impression qu’on mettait l’histoire au services des idées au lieu du contraire. C’est très « in your face », très appuyé, c’est répété, répété, répété… j’avais compris la première fois, en fait. L’univers est vraiment sexiste. Les femmes sont vendues en mariage ou à l’armée, n’ont pas de droits, ne sont là que pour être au services des hommes, qui ont tous les pouvoirs. Si elles meurent, on s’en fout. Zetian a raison d’être en cr… Sauf que le roman m’a semblé une succession de commentaires et d’insultes sexistes et de Zetian qui sort une réplique hyper féministe et actuelle. Tout. le. long. Il y a très peu de nuances, il y a des bons et des méchants et pas vraiment d’entre deux. Et ça je n’aime pas. Assez pour faire voler le roman. Alors que j’étais fondamentalement d’accord avec les idées présentées.

Mon autre problème? Le développement de l’héroïne. Elle est plus forte que tout le monde, n’a pas besoin d’apprendre, elle sait. Personne ne lui a montré comment diriger ces monstres d’acier avec son esprit mais elle est meilleure que tout le monde. Elle a toutes les meilleures idées, réussit à les réaliser, a de l’influence, certaines scènes sortent d’un peu nulle part (la scène avec An Lushan… c’est comme… what!?!?) et surtout, surtout… aucune femme n’est bien, sauf elle. À un moment, j’ai eu le goût de hurler. Tous les hommes sont des salauds, sauf deux. Bref…

Le world building est très peu développé, l’écriture est basique… Je me suis dit à un moment donné que la seule chose qui pourrait sauver le truc, ce serait… (insérer le truc en question) et à la fin, c’est ce qui est arrivé. Ça ne veut pas dire que je vais lire la suite mais bon, nous verrons.

Grosse déception donc, vu que j’avais d’énormes attentes. D’accord avec les idées, mais tout le reste ne m’a pas plu. J’ai eu l’impression d’avoir un mix entre en cours de féminisme 101 et des leçons de morale, en plus d’être prise pour une conne, vu qu’on avait besoin de tout me dire 20 fois. Voix discordante, vous disiez? C’est limite drôle. Ceci dit, de nombreuses amies ont a-do-ré. Vous pourrez vous faire votre propre idée!

2 Commentaires

2 pings

    • NATHALIE BOYOT sur 13/07/2022 à 07:30

    Bonjour, très contente de lire cet avis discordant qui reflète parfaitement ce que j’ai ressenti en lisant ce livre! Outre que le world building est inexistant, l’écriture simpliste, j’ai également détesté l’héroïne, qui a certes beaucoup de raisons d’être en rage, mais qui se montre elle-même d’une cruauté que j’ai trouvée rebutante, aller jusqu’à exterminer sa propre famille.
    J’avais également beaucoup d’attentes, mas là c’était vraiment… à la fois trop et pas assez.

    • Alys sur 05/08/2022 à 13:51

    Intéressant! J’avais vu passer le bouquin, mais sans entendre de retours particuliers. Bon, je pense que je n’aurais jamais franchi le pas de toute façon, mais ce que tu en dis me laisse penser que ce n’est pas du tout fait pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.