Hopeless – Colleen Hoover

HopelessOui, je sais, un autre Colleen Hoover.  Je cumule.   Mais on me les a prêtés et, généralement, je trouve ça bien écrit, malgré parfois l’overdose de drames et de larmes (oui, je fais des rimes).  Du coup, comme j’en ai lu de toutes les couleurs en NA (ou YA), avec cet auteur, je sais quand même que ce ne sera pas l’horreur.

 

Et encore une fois, ça m’a bien plu, malgré un peu de too much côté pleurs, larmes, etc.  Comme toujours, il y a des secrets, un retournement (ou une grosse révélation), des personnages brisés qui tentent de se reconstruire, mais il y a aussi une jolie plume, beaucoup d’émotions et des descriptions assez réalistes d’adolescents qui en ont vu de toutes les couleurs.

 

C’est donc l’histoire de Sky.  Elle a toujours eu l’école à la maison et vit avec Karen, sa mère adoptive, un peu grano, qui est contre toute technologie.   Elle a suffisamment harcelé Karen pour réussir à se faire inscrire à l’école pour sa Senior Year mais miss Six, sa seule copine et voisine, s’en va à l’étranger pour 6 mois.  La voilà donc qui arrive à l’école avec une réputation terrible (vu que Six avait disons… la cuisse légère), aucun ami et un charmant sens de la répartie.    De plus, la demoiselle a un problème.  Même si elle a déjà eu plusieurs histoires avec des garçons (Six lui refilant généreusement les copains de sa « Flavor of the month »), elle n’arrive pas à ressentir quoi que ce soit.   Rien.  Pas un petit papillon, rien.  Jusqu’à ce qu’elle aperçoive Holder, le bad boy du coin, dropout et revenu après un an d’absence.  Là, par contre, elle a des papillons.  Partout, partout, partout!  Et elle ne comprend pas du tout ce qui lui arrive.

 

Je ne dirai rien de plus sur l’histoire.  Mais c’est criant de vérité, c’est émouvant et les pages se sont tournées toute seules, en une toute petite soirée.  Sky est une jeune fille endurcie, qui verra sa conception de la vie et ses certitudes ébranlées, qui va se trouver devant des choix et des décisions auxquelles elle aurait préféré ne pas faire face.   Du moins, pas tout de suite.   Quant à Holder, il fait également face à ses démons et tentera de faire, lui aussi, les meilleurs choix.

 

Bien entendu, c’est une histoire d’amour, mais pas que.  C’est aussi une histoire de découverte de soi, de son passé.  Si, comme souvent avec l’auteur, je trouve les personnages un peu trop « bons », j’ai quand même passé un très bon moment et j’ai vibré avec eux.   Il paraît qu’il y a une suite.  Je ne sais pas si je la lirai car j’ai peur qu’on tombe dans la facilité (ça ne PEUT pas être facile pour ces deux-là), mais si vous l’avez lue, j’attends votre avis!

 

Mylène a aussi beaucoup aimé!

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Rien à voir : il y a un changement dans les notifications de parution de tes billets ? Avant ton voyage en Chine, j’étais informée et plus rien maintenant ? Et on ne peut plus vérifier si on est abonné sur ta page d’accueil ?

    1. Ca ne va pas bien du tout… je ne sais pas du tout comment régler ça, en fait. Je pense qu’il faut que tu te réinscrives pour que ça fonctionne à nouveau. Je pense qu’un plugin a déconné grave!

  2. Pardon, je peux vérifier tes parutions sur mon wordpress (excuse-moi !)

    1. Oui… mais par email, ça ne fonctionne plus avec l’ancien plugin. Je n’ai presque plus personne qui les reçoit…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils