Hercule Poirot’s Christmas (Le Noël d’Hercule Poirot) – Agatha Christie

noël d'herculeJe ne sais pas pourquoi, mais j’associe toujours le temps des fêtes avec les romans policiers « confortables » d’Agatha Christie.   Et, tant qu’à faire, pourquoi pas choisir un titre avec Noël dedans?  Bon, ok, je me souvenais un peu du comment du pourquoi (un peu est le mot clé) mais ce que j’aime par dessus tout, avec Dame Agatha, c’est que c’est aussi agréable à relire en connaissant le coupable pour voir tous les indices qui sont laissés.   Du coup, j’ai encore une fois passé un très très bon moment, même s’il ne fait pas partie de mon top 5 de l’auteur.  Mais ça reste du Agatha.

C’est donc un presque huis-clos qui nous est propos ici.  Simeon Lee a décidé de s’amuser un peu pour Noël.  Un peu de distraction, ça ne fait pas de mal à personne, non, quand on est âgé et qu’on s’ennuie??  Il décide donc de rameuter toute sa marmaille à Noël.  Le hic, c’est que certains n’ont pas mis les pieds à la maison depuis 20 ans… et que se pointent aussi, à la demande de l’aïeul, une petite fille qui n’a jamais mis les pieds en Angleterre ainsi que – ô surprise – le fils d’un ancien partenaire en Afrique du Sud, où notre homme avait amassé une fortune en diamants.

 

Du coup, quand le vieil homme est trouvé dans un bain de sang, tout le monde aurait – au moins – une raison pour vouloir le zigouiller.  C’est une chance pour la police locale que notre Hercule adoré soit justement en séjour dans le coin.  Un peu moins pédant que d’habitude, notre homme… ça me manque un peu, j’avoue!  J’aime quand Hercule-chou se la pète!

 

Comme d’habitude, Agatha Christie profite de ce roman pour nous faire une jolie caricature de ce nouveau riche roublard et pas toujours très politically correct, ainsi que de sa progéniture: du fils parfait à l’artiste qui a choisi de partir à la mort de sa mère adorée, en passant par le politicien et le fils prodigue qui ne donnait des nouvelles que pour demander des sous.    Nous avons donc droit à des personnages assez complexes, un mystère de la chambre close pas mal du tout ainsi que des histoires de famille pas jolies jolies…. mais c’est ce qu’on aime, n’est-ce pas!

 

J’ai savouré les répliques, adoré l’ambiance vintage… mais ça ne m’a pas donné l’envie de passer Noël en Angleterre parce que finalement, on ne voit pas beaucoup la fête.  Pas beaucoup d’esprit de Noël ici, comme dirait the brother!  Je me souviens que j’avais trouvé une bonne partie du mystère lors de ma première lecture, mais on s’en fiche un peu.  C’est bien construit (quand tu lis tout en le sachant le gros de l’histoire, c’est bien de voir les ficelles se nouer à mesure) et on passe un bon moment dans ces années si typiques de l’oeuvre de l’auteur.

 

Pas mon préféré, comme je l’ai déjà mentionné… mais un bon moment quand même!

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Il faudrait que je relise celui-là, peut-être pour Noël prochain 😉 De toute façon, les rassemblements de famille chez Agatha Christie finissent toujours mal^^

    1. Yep… Agatha et la famille, on dirait que ça passe toujours mal! Mais j’ai passé un très bon moment.

  2. il tombe à pic ce bouquin! Joyeux Noël à toi (non, il n’est pas trop tard!)

    1. Oui, disons que j’ai fait des choix de saison! :)) Joyeuses Fêtes!

  3. Je préfère « Christmas pudding » mais tu as raison, un Agatha reste toujours un bon moment.
    Joyeuses fêtes ¨!

    1. Je ne me souvenais plus lequel des deux j’avais préféré… mais j’avais préféré celui qui fait très Christmassy… l’autre, donc!

  4. Je ne me lasse pas d’Agatha Christie ! D’ailleurs, je me suis même inscrite à un Challenge ^^

    1. Je m’étais fait un auto-challenge : tous les Agatha Christie mentionnés dans un certain épisode de Doctor Who. Bon, celui-ci n’en fait pas partie hein! tu es inscrite chez George??

      1. Exact ! Chez George 🙂

        1. Bizarrement, je ne m’étais pas inscrite. En fait, oui, je sais pourquoi… j’oublie toujours les logos! Call me paresseuse!

  5. J’ai aimé comme tous les autres, mais je préfère quand Hercule est accompagné de Hastings.
    Bise Karine et bonnes fêtes.

    1. Moi aussi je préfère Hercule avec Hastings… comme Sherlock avec Watson!

  6. C’est un de mes préférés, quant à moi j’avais été complètement bluffée! Je n’ai jamais tenté l’expérience d’en relire un en me souvenant de la clé de l’énigme; les quelques uns que j’ai relus, je ne me souvenais de rien! (J’ai une très mauvaise mémoire!)

    1. Je ne me souviens plus si j’avais été bluffée ou pas au début mais là, j’ai beaucoup aimé les ficelles que l’auteur noue et dénoue à sa guise. J’aime Agatha!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils