Gérard – Cinq années dans les pattes de Depardieu – Mathieu Sapin

Le comment du pourquoi

J’avoue que celui-là, je ne l’aurais pas choisi si Aline, de la Boîte de Diffusion, ne m’avait pas montré la photo derrière l’album. Imaginez la page couverture, mais en vrai, et en plus drôle. Suite à ça, je me suis dit que « pourquoi pas »… et j’ai bien fait parce que mon dimanche matin avec Depardieu a été assez épique!

C’est quoi, cette histoire?

Mathieu Sapin a passé quelques années accroché aux basques de Gérard Depardieu. En premier, il était engagé pour un documentaire, sur les traces de Dumas en Azerbaïdjan et finalement, il a croqué un portrait plus grand que nature de cet acteur ma foi… surprenant! Ce dernier lui a donné carte blanche. Et ça donne un résultant assez détonnant.

Mon avis

Entendons-nous, pour moi, Depardieu, c’est Cyrano. Ça et le mec qui a pissé dans un avion et qui n’a pas du tout peur de ses « unpopular opinions ». Je partais donc avec un parti pris. Et finalement, on passe un excellent moment car Mathieu Sapin a réellement tenté de nous faire vivre le quotidien de cet homme qui peut dire n’importe quoi à n’importe quel moment. Et ça doit être terriblement stressant pour ses collaborateurs.

Nous les voyons donc dans des situations diverses et variées, que ce soit en voiture, dans les repas ou dans les saunas russes et nous rencontrons un homme cultivé à sa manière, souvent bourru, très impulsif, très libre, et qui n’a pas peur de ses opinions. Mathieu Sapin a le chic pour trouver les meilleurs moments, ceux qui sont révélateurs et qui réussissent à nous faire à la fois aimer et détester le personnages. L’auteur (tout comme l’acteur), voit tout, remarque les détails, les petites choses qui rendent Depardieu plus vrai que nature. Il nous apparaît réel et on arrive – presque… presque – à prévoir comment il va réagir. Parce que des fois, on reste sur le c…!!

Entre crises de colères, orgies de bouffe et opinions fondées sur un peu n’importe quoi, j’ai beaucoup souri et j’ai vraiment apprécié l’humour omniprésent (suffit de regarder la tête des gens autour de Depardieu) et la relation qui se tisse entre l’acteur et Sapin, qui se représente toujours dans sa BD, tout petit, avec une tête ronde. Il est hyper facile de se représenter sous les traits de se personnage très naïf, qui tente parfois – avec un succès tout relatif – de raisonner Depardieu et qui reçoit pour nous confidences et citations.

Bref, un bon moment. Qui donne parfois envie de frapper Gérard Depardieu. Mais un bon moment quand même!

C’était ma BD de la semaine! Tous les billets chez (insérer lien ici) !

(37 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. à première vue je fuis, mais tu me donnes envie de tenter l’expérience! 😀

    1. Sérieux, c’est surprenant. J’ai aimé le traitement.

  2. J’y croyais peu, à cette bD, mais finalement je l’ai lue et j’ai aimé!

    1. Tout pareil. J’aurais pensé lever les yeux au ciel… mais non, pas du tout. Ça m’a plu.

  3. mitigée je suis, mais ton billet donne envie de laisser sa chance à cette BD !

    1. Oui, c’est à découvrir.

  4. Tentant !

    1. Tu me diras si tu te décides.

  5. J’aime beaucoup Gérard Depardieur parce qu’il assume totalement ce qu’il pense et ce qu’il est, mais de là à lire cet album… non, je ne crois pas ^^

    1. Ah oui, pour assumer, il assume! C’est ce qui est drôle, en fait.

    2. Ah oui, pour dire ce qu’il pense, il le dit. C’est un peu ce qui rend la BD assez drôle. On ne sait jamais à quoi s’attendre.

  6. J’avoue que je reste tout de même dubitative…

    1. C’est l’idée générale des commentaires! Pourtant, j’ai bien aimé.

  7. Même si ton billet tend à vouloir renverser la fuite première, j’avoue que je n’en ferais pas une priorité !

    1. Je ne suis pas étonnée. J’avoue que j’ai été agréablement surprise… mais bon, ça reste ce que c’est : un portrait.

  8. Je ne sais trop quoi en penser… En bibliothèque peut-être ?

    1. Je pense que c’est une bonne idée.

  9. J’ai, j’ai ! Et j’ai lu en prime pour une fois 🙂 J’ai été ravie de ma lecture, davantage que toi peut-être parce que j’aime beaucoup Depardieu, entre Cyrano et surtout Monte-Cristo <3 Il m'a l'air criant de vérité dans cette bd ^^ Contente qu'elle t'ait plu !

    1. Ah oui, si tu es fan de Depardieu, je comprends que ça t’a plu! J’ai passé un bon moment, même si j’avoue que j’ai été un peu surprise d’apprécier!

  10. Je suis un peu perplexe malgré ton billet… A voir si je tombe dessus à la bibliothèque.

    1. Oui oui, je pense que c’est un cas de médithèque. A moins d’être super fan de Gérard.

  11. Quelle liberté cela doit être de pouvoir dire tout à n’importe qui…..

    1. Ya ça!

  12. Je ne déteste pas Depardieu mais je ne suis pas trop tentée. ..

    1. Je ne tente pas grand monde ajd! Mais finalement, j’aurai quand même souri.

  13. Je crains de finir par ne même plus aimer Cyrano….

    1. Ah oui, dans ce cas-là, passe ton chemin! Ses propos sont… arghhh!

  14. je n’aurais pas tenté, mais après tout, pourquoi pas!

    1. tu peux emprunter… je n’aurais jamais tenté non plus si on ne me l’avait pas mis dans les mains. Et finalement, c’Était pas mal.

  15. Je ne suis tout de même pas tentée 😉

    1. Je pense que tu n’es pas toute seule dans cette situation.

  16. Le personnage ne m’attire tellement pas (disons plutôt qu’il m’indiffère) que je vais passer mon chemin sans regret.

    1. Ah oui, si tu es indifférent au départ… je ne conseillerais pas nécessairement.

  17. tu éveille ma curiosité. à voir si je le trouve dans ma bib.

    1. Il faut quand même aimer Depardieu! Ou du moins être intriguée.

  18. Bof bof, pas tes tentée malgré ce que tu en dis, mais au moins je sais que ce n’est pas si terrible que ça en a l’air XD 🙂

    1. Non, en effet, je ne m’attendais pas à ça et j’ai plutôt bien aimé, même si je n’aurais jamais lu ça par moi-même.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils