East Wind, West Wind (Vent d’Est, Vent d’Ouest) – Pearl Buck

East WindsVous savez, des fois, on lit un roman et on se dit « Mais pourquoi n’ai-je pas lu ça à l’adolescence »?  J’aurais été envoûtée, j’aurais voulu visiter la Chine, tout connaître de la Chine… bref, j’aurais vécu dans un univers parallèle.  Certains le savent, mais je m’envolerai pour la Chine dans quelques jours (s’il n’y a pas de volcans, de panne, de grève… bref, je croise les doigts).  Du coup, c’était obligé que je lise l’auteur.

 

Ce roman, c’est l’histoire d’une jeune chinoise élevée dans une famille conservatrice et très attachée aux anciennes coutumes et traditions.   Le mari qu’on lui a choisi a passé quelques années dans l’ouest et il va bouleverser son monde, ses croyances profondes ainsi que ce qui, elle le croyait, allait être sa vie.   Elle qui, toute sa vie, a été élevée pour plaire à un mari, s’y soumettre, lui faire plaisir!

 

Ceci est la première partie du roman, car la seconde, dont je ne vous parlerai pas ici, est plus poignante encore.  Mais sachez que tout au long du livre, les personnages auront à se redéfinir, à choisir leur vie, à réellement devenir hommes ou femmes et à regarder le monde autrement.  La voix de la narratrice est empreinte de délicatesse, de candeur mais aussi de force et d’amour à la fois pour les coutumes chinoises dans lesquelles elle a été élevée que pour son mari et la « modernité » qu’il apporte avec lui.   Elle va apprivoiser ce qui pour elle est complètement étrange, impossible, et ces yeux parfois étonnés, parfois dégoûtés, parfois tentés, nous font vraiment comprendre le décalage entre les cultures et les difficultés pour les faire se rejoindre.   Il y a une réelle douceur dans l’écriture et ça donne envie de visiter les cours chinoises du début du siècle, qui sont magnifiquement dépeintes.

 

Bref, j’ai adoré.  Rien de moins.  Une magnifique histoire d’amour, de respect, et de choix personnels.  Je prévois lire Peony, de la même auteure, bientôt, d’ailleurs!

 

On en parle chez Topinambulle (qui a lu « Le Pavillon des femmes » de l’auteur car elle aussi va en Chine, un peu après moi) et ma copine Chi-Chi y voue un culte!

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C’est une de mes plus belles lectures de toute jeune adolescente. Je ne sais pas si j’aurai le courage de tenter de le relire par crainte d’être déçue.

    1. J’aurais ADORÉ lire ça ado. Je pense que j’aurais été carrément emportée et que j’aurais tout de suite voulu voir la Chine. Comme je l’ai fait pour la Russie, par exemple.

  2. Maintenant que j’y pense, je suis persuadée d’avoir lu ce roman, sûrement à l’adolescence d’ailleurs…!

    1. Probablement! Presque tout le monde l’a lu ado. J’ai traîné!

  3. Exactement pareil que ma camarade Sylire mot pour mot 🙂

    1. Si j’avais lu ado, je ne pense pas que j’aurais osé relire, moi non plus. Mais là, ça me plaît beaucoup. C’est simple mais il y a derrière tout ça une véritable ambiance chinoise passée.

  4. Une lecture de mon adolescence. Cela me ramène quelques années en arrière.

    1. Je suis la seule qui n’avais jamais soulevé un roman de cet auteur!

  5. Tu me rappelles un très beau souvenir de lecture ! Bon voyage Karine 🙂

    1. J’ai envie de tous les lire maintenant. C’est vilain.

  6. Alors là… tu me renverses… si tu me conseilles Pearl Buck alors je vais lire… car j’ai toujours eu une réserve que je ne développerai pas ici … mais je te suis… 🙂

    1. J’avais la même réserve, j’avoue. Bon, il y a un côté fort romancé mais j’aime l’esprit que je retrouve derrière la simple histoire.

  7. J’ai adoré ce roman. Lorsque je vois le livre dans ma bibliothèque, je replonge souvent dans mes souvenirs de cette lecture. Bon voyage.

    1. J’ai beaucoup aimé aussi. J’aurais aimé le lire plus jeune mais malgré le côté « romance », on sent l’amour et le respect de l’auteur pour ce pays.

  8. Je viens de lire le billet de Topi justement ; décidément vous êtes très tentantes ! Je me rallie donc à votre conseil de lire Pearl Buck très vite !
    Bon voyage Karine !

    1. C’est un peu daté, bien sûr. Mais bon, ça ne m’a pas empêché d’adorer.

  9. bonjour
    Et bien pour moi Pearl Buck ce sont des lectures d’adolescence , j’y ai découvert un autre monde , d’autres coutumes et de beaux portraits de femmes …. Comme d’autres je me suis promis de les relire et je repousse sans arrêt … peut -être dans le cadre d’un challenge Chine ;..

  10. <3 il règne sur ce livre une magie incroyable…

    1. C’est pas mal toi qui m’avais convaincue de commencer par celui-ci, j’avoue!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils