Cinq branches de coton noir – Cuzor / Sente

Le comment du pourquoi

J’avais repéré cette BD dans l’un de nos rendez-vous du mercredi il y a plusieurs semaines… genre… vraiment plusieurs semaines. Et dans le contexte actuel, j’ai trouvé que cette BD était appropriée. Oui, je sais, les bédéistes ne sont pas noirs. Toutefois, le thème du racisme à travers l’histoire est plus que jamais d’actualité alors go!

De quoi ça parle

1944. Lincoln est soldat, en Europe, jamais au combat, of course. Un Noir au combat? Impensable. Un jour, il reçoit une lettre de sa soeur Johanna, qui a retrouvé un vieux journal intime datant de 1776, qui raconte, du point de vue d’une lointaine ancêtre, la création du premier drapeau américain, où serait cachée une mystérieuse étoile noire.

1776. Angela, noire affranchie, travaille pour Betsy Ross, couturière émérite, qui reçoit la commande de confectionner le drapeau des États-Unis qui sera présenté le fameux 4 juillet. Pour une raison que vous découvrirez, elle va coudre une étoile noire, bien cachée dans le drapeau.

Mon avis

Cette BD de presque 175 pages m’a passionnée. Je ne sais pas à quoi je m’attendais, mais pas à cette balade à travers 200 ans d’histoire de noirs américains dans un monde blanc qui ne les reconnaît pas en tant qu’égaux… et parfois à peine en tant qu’humains. Si l’histoire de départ est fictive (je ne crois pas qu’il y ait eu une étoile noire sous une étoile du premier drapeau américain), cette idée de base nous offre une épopée complète et dense, qui fait encore écho à ce qui se passe encore aujourd’hui. Le racisme se transforme, mais il perdure, malheureusement.

Nous suivons donc plusieurs personnages que l’entourage juge par la couleur de leur peau, sans tenter de les connaître. Pour l’armée, les soldats noirs ne sont bons qu’à laver les toilettes, certainement pas assez fiables pour combattre. Nos trois héros voient donc une occasion d’aller au front et enfin de prouver qu’ils peuvent le faire. Bon, ils seront dans les Monument men, donc barouettés un peu partout, mais nous les suivrons dans des batailles incroyables, incluant le débarquement de Normandie, toujours à la recherche du drapeau mythique volé par les Allemands. C’est une histoire complète, fascinante et surtout révoltante. Certaines réparties, certains regards font vraiment mal et on ne peut s’empêcher de se dire qu’en fait, ça n’a pas vraiment changé. On tremble pour nos héros, la fin demeure amère, mais cette BD est marquante.

Je suis très fan du dessin, toujours bicolore et évocateur, sombre et très collé à cette histoire somme toute terrible. Les planches regorgent de détails et créent une ambiance très particulière. Une BD que je conseille fortement. J’aimerais avoir l’avis de personnes noires, vu que cette histoire est racontée par des blancs… mais elle a su toucher ma corde sensible!

C’était donc ma BD de la semaine!

Toutes les BDs chez Stephie cette semaine!

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Hum hum… Quelque chose me dit qu’elle touchera aussi ma corde sensible…

    1. Ça pourrait te toucher, je pense.

  2. moi qui suit parfois frustrée par des BD trop courtes avec des personnages survolés, celle la me plairait sûrement!

    1. Oui, je pense que ça pourrait te plaire. En tant que blanche qui la lisait, je n’ai pas trouvé ça trop biaisé mais je reste limitée, of course!

  3. Je fais partie de ceux qui ont adoré cette lecture ! Et comme tu le dis, à plusieurs moments, on se dit que les choses n’ont pas tellement progressé malheureusement.

    1. C’est fou hein… Ça fait peur comment ça prend du temps pour changer les mentalités.

  4. Une belle réussite et un album qui résonne d’autant plus fort avec de qui se passe actuellement aux États-Unis…

    1. Tellement.

  5. j’étais tombé sur une expo dédié à cette BD à Angoulême et depuis je me dis que je veux la lire. Tu as fini par me convaincre, je l’ai reservé à la bibliothèque 🙂

    1. Oh, ça devait être hyper intéressant comme expo! J’aurais beaucoup aimé la voir!

  6. J’ai cet album à la maison, mais pas encore lu (et en ce moment, les livres sont empilés, en attente de la nouvelle bibliothèque…), donc ce sera pour un peu plus tard dans l’année certainement…

    1. Il y aura donc du bon dans ta biblio quand tu pourras l’avoir!

  7. Je ne connaissais pas… ni l’histoire, ni encore moins les auteurs/dessinateurs. Heureusement que tu es là pour me les faire découvrir, je suis certain que ça va me plaire !

    1. Je pense que ça peut te plaire! Tente le coup!

  8. Repérée aussi il y a quelques semaines, merci de me la remettre en mémoire

    1. Mais de rien ma chère!

  9. J’ai beaucoup aimé aussi!

    1. Je pense que je l’avais vu chez toi!

    • Mes échappées livresques on 25/06/2020 at 05:16
    • Répondre

    Je garde aussi un excellent souvenir de cette lecture!

    1. Je pense que la BD a beaucoup plu. Je serais curieuse de voir ce qu’une personne noire en penserait.

  10. Je vais vite voir si ma BM la possède.

    1. Très bonne idée!

  11. Je n’en avais jamais entendu parler mais tu me donnes très envie. Comme d’hab pour moi par contre, il faudra que je voie le graphisme…

    1. J’oublie toujours de mettre des photos de quelques planches… shame on me!

  12. Un moment que j’ai noté cette BD mais elle n’est toujours pas venue à moi… sacrément tenant ton billet !

    1. Sérieusement, c’est à lire!

  13. Tu as raison de la proposer maintenant, les piqûres de rappel sont nécessaires.

    1. Surtout pour ce sujet.

  14. Un album que je veux lire!

    1. Je ne connaissais pas du tout cette partie de l’histoire, du coup, ça m’a intéressée… et je suis allée lire sur le sujet, of course!

  15. Déjà lue, elle m’avait beaucoup plu !

    1. C’est une BD qui touche, veut veut pas, même si elle a été écrite par une personne blanche. Ça donne envie d’explorer davantage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils