La bête et sa cage – David Goudreault

L’an dernier, je vous parlais de « La bête à sa mère« , l’histoire d’un jeune homme terriblement naïf, terriblement décalé de la réalité à la recherche de sa mère, qu’il est persuadé d’avoir trouvée.   Dans ce deuxième tome, notre gangster en herbe en bave un peu plus.  C’est qu’il est en prison et que c’est un peu moins facile de s’en sortir avec une pirouette!

 

Dès les premières lignes, impossible de ne pas reconnaître la voix de ce personnage et le ton de David Goudreault.  Il est inimitable.  C’est documenté.  De plus, vu que j’ai écouté le premier tome en audio, lu par l’auteur, je ne pouvais m’empêcher de l’entendre me raconter l’histoire, ce qui n’était pas désagréable.  Et si dans le premier tome il est parfois agaçant… et un peu trop réaliste à mon goût (je croyais entendre quelqu’un que j’ai connu en contexte professionnel), le trait est un peu plus poussé dans ce deuxième tome, ce qui rend le tout un peu plus drôle… et un peu plus pathétique.   C’est que le narrateur comprend tout tout croche, interprète tout et n’importe quoi pour que ça concorde avec sa vision des choses et se met dans des situations impossibles à chaque minute.  Même les « coucous » de son unité psychiatrique sont déconcertés!

 

Et comme lecteur, on a parfois un peu pitié (mais pas longtemps), on rit de ses étonnantes interprétations et des liens improbables qu’il tisse entre tout et n’importe quoi.  Entre les citations tout croches, les références déformées et les Grandes Vérités assénées à tort et à travers, impossible de ne pas sourire.  Les pauvres mafieux qui peuplent l’unité n’ont jamais vu ça de leur vie.  On est amusé jusqu’à la fin où l’on est quand même secoués.  Du moins, moi, je l’ai été.

 

Et je lirai la suite!

Une autre lecture pour Québec en novembre!

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C’est documenté! J’ai beaucoup aimé le premier tome que j’ai lu pour le 16 et j’aimerai bien lire celui-ci pour Novembre 2018!

    1. Voilà. Tout est documenté!

  2. Et une nouvelle plume québécoise à découvrir ! Je vais essayer de me procurer le tome 1 sous peu.
    Merci beaucoup Karine !

    1. Mais de rien! Si tu aimes les livres audio, il est dispo sur radio-canada!

  3. Je suis un peu perplexe face à ta critique. Peut-être parce que je ne connais pas non plus le premier tome.

    1. Oui, c’est vraiment une suite… imagine une petite frappe qui se croit invincible, fort… et qui est tout le temps dans les patates, tout en ayant une morale complètement élastique. Et imagine-le nous raconter ça. C’est jubilatoire par moment.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils