«

»

Mai 24 2015

Back from China… avec de merveilleux souvenirs

DSC_1602

Si vous me suivez sur Facebook, vous savez sans doute que ma dernière absence ici a été causée par plus de 3 semaines en Chine, avec Sinorama.  Yep.  Au royaume du « pas-de-facebook », « pas-de-twitter », « pas-d’instagram » et, le pire, « pas-de-google ».  J’ajouterai aussi des connexions ma foi… variables.   Du coup, j’avais un peu disparu.  Mais I’m back!  Et en plus des billets-livres (j’en ai un peu 14 à écrire… dont 2-3 qui vont être soit très concis… ou qui vont demander une semi-relecture!) qui traitent de la Chine, il y aura aussi des billets-Chine.   Plus tard.  Parce que là, techniquement, je combats un jet-lag de 12h.   Sans doute rendu moins dur par le fait que j’aie dormi 11 heures sur 12 dans le vol Hong Kong – Vancouver, direz-vous.   Je dors partout.  Instantanément.  Et je suis la coloc parfaite parce que vous pouvez faire des squick squick dans la chambre, sécher vos cheveux (ou vos souliers) ou vous prendre les deux pieds dans votre valise sans que ça ne perturbe le moindrement mon repos bien mérité.  N’est-ce pas Delphine?

 

Ce furent donc 3 semaines avec l’intruse Delphine, la « maudite française râleuse » (dixit elle-même), qui avait intégré notre petit groupe de 11 québécois, qui comprenait mes parents, ma collègue et amie Nathalie ainsi que son conjoint Laurier.   Un voyage de groupe à 12, c’est un bonheur.  Surtout quand il s’agit de 12 personnes curieuses et intéressées, qui veulent tout voir.  Bref, je ne crois pas me tromper en disant que nous avons tous passé un merveilleux voyage.  Et que tous nos porte-feuilles sont plus légers!

 

En bref, donc…

– En Chine, il n’y a ni Facebook ni Pepsi Diet.  Appelez ça une double désintoxication forcée!

– En Chine, il y a tout plein de thé.  Et de théières.  J’ai rapporté quatre pauvres orphelines.  Et plusieurs petits bols à thé.  Et un plateau à thé.  Et des ustensiles… et du thé compressé… Bref, mes dépenses avaient un thème, je pense!  D’autres voyageurs ont opté pour des perles (beaucoup de perles… mais ça leur va bien), des crèmes à la perle (beaucoup aussi…) ou… des boules chinoises.   À la dizaine! (ou presque)

– En Chine, peu importe ta grandeur de soutien-gorge, crois-moi, tu AS des seins.  Du moins, j’ai découverts que les miens n’entraient dans rien à moins que ce soit XXL.  Ou Big-Big, comme diraient certaines vendeuses!

– En Chine, quand on apprend quelques mots de Chinois, on désapprend le français.  Disons que nos lapsus nous ont fait mourir de rire plus d’une fois.  Surtout quand Hong Kong a été rebaptisé Yukon par presque tout le groupe ou que Nathalie a sorti au moins 30 versions différentes du mot Mah-Jong.   Originales elles étaient.

– La Chine, c’est grand.  Très grand.  Du coup, la fille qui a peur de l’avion a dû prendre 5 vols intérieurs avec des compagnies qu’elle ne connaissait pas.  Oh. Boy.  Félicitez-moi!

– En Chine, il faut savoir marchander.  Et je ne sais pas marchander.  C’est horrible.  Je suis limite gênée de faire baisser les prix.  Une chance que nous avions des expertes!  Et des vendeurs qui nous courent après dans la rue pour continuer de barguiner!

– En Chine, il y a des villes géantes, des montagnes surréalistes, des paysages magnifiques, des gens, des gens et encore des gens.  Nous avons eu la chance de côtoyer des guides très intéressants qui nous ont fait entrevoir plusieurs visions de la Chine.   Bon, il y a un de ces guides qui ne nous a pas aimés du tout hein.  Mais alors là, pas du tout!  Mais après quelques minutes de stupéfaction totale… nous avons passé à autre chose et évité de gâcher notre voyage.

– Trois semaines en Chine, c’est aussi épuiser des masso spécialistes de réflexologie (jamais assez fort pour moi), me porter volontaire pour une démo de ventouses et être l’attraction du bateau de croisière pour cause de bleus énormes pendant une semaine.  C’est découvrir que MOI, je frise.  En boudins.  Et le brushing de Delphine ne durait même pas jusqu’à l’arrivée au resto pour le petit déjeuner.  (Fabienne et Laurence, vous auriez la tête transformée en nid d’oiseau mousseux, je vous jure).   C’est se faire demander des dizaines de fois de se faire prendre en photo par des chinois, avec leurs bébés, leur mère, eux-mêmes.  Et pas parce qu’on me trouve jolie, loin de là!   C’est partir pour la journée avec sa serviette sur la tête sans s’en apercevoir.  C’est rire dans les chambres autour de quelques grandes bouteilles de bière à moins d’un dollar pièce.  C’est manquer recracher le vin… et ne pas finir la coupe malgré nos efforts.  C’est apprendre tant bien que mal à maîtriser les baguettes et ne pas se poser de questions sur ce que ça peut bien être.

 

Mais la Chine, c’est des millénaires d’histoire, que la révolution culturelle n’a pas totalement gommés.  C’est une culture riche mais tellement, tellement différente.  Vraiment difficile que de la comprendre.  Je ne crois d’ailleurs pas y être arrivée, en fait.   La Chine, ce sont des milliards de personnes que je n’ai pas vraiment pu rencontrer mais qui m’intriguent.  C’est la disparité des classes sociales.  La disparité des conditions de vie entre la campagne et la ville.   C’est le pays des contradictions, des contrastes, de l’évolution presque effrayante.   C’est le pays du refait à neuf.

 

Mais je vous en reparle dans d’autres billets… Beijing, Xian, Shanghai, Guilin, Hong Kong, Macau, les Trois Gorges…  d’ici quelques semaines.  Avec plus de photos, promis!

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Tiphanya

    Welcome back !
    Je viens justement de terminer le récit de voyage de Paul Theroux qui a arpenté le pays pendant un an en train. Juste après la révolution culturelle. Alors j’ai hâte d’en savoir plus sur tes lectures, ton voyage, les avions chinois…
    Et je comprends ton problème avec le thé. Je suis revenue de Malaisie avec 2 théières, 2 sets différents de tasse (assorties au théière mais tous différents), 3 thés différents et des bonbons au thé… J’ai même suivi un stage sur l’art de servir et boire le thé. Mais comment résister ?

    1. Karine:)

      C’est dur, hein, de résister à tout ce thé et toutes ces théières! On a aussi visité une maison de thé et eu un petit cours. J’ai adoré la cérémonie du thé. Tu as aimé ton récit de voyage?

  2. Laila

    Quel voyage ! J’ai vraiment hâte de lire tes billets. Tellement hâte ! Et bien heureuse de ton retour!!!

    1. Karine:)

      Il faut que je me mette à leur rédaction! Là, j’ai rattrapé mes billets-livres (avec certains billets over-vagues). Par la suite, on va passer aux billets voyage!

  3. Aifelle

    Bon retour. Et j’attends tes billets avec impatience. Ma connaissance de la Chine se limite à quelques livres et films.

    1. Karine:)

      Avant de me documenter pour le voyage, j’en savais très très peu aussi. Je ne vais pas faire un cours mais tenter quand même d’allier souvenirs de voyages et souvenirs un peu plus historiques.

  4. Mylène

    un superbe voyage que tu as fait là 🙂 Bon courage pour le retour à la vie « normale » 😛

    1. Karine:)

      Pas facile facile… j’ai envie de traînasser, c’est pas possible!

  5. lewerentz

    Voilà donc où tu avais disparu ! 🙂 Hâte de lire tes billets sur la Chine et tes lectures.

    1. Karine:)

      Voilà, j’étais un peu loin. j’ai réalisé plus tard que j’avais oublié de faire un billet-pause. Disons que le départ a été hâtif.

  6. Frankie

    Le pays des contrastes et des contradictions, c’est tout à fait ça ! Je n’ai jamais été aussi dépaysée que lors de nos vacances en Chine en 2008, c’est vraiment quelque chose ! J’ai hâte de voir d’autres photos et compte-rendus.

    1. Frankie

      Ah au fait, les notifications par email de réponse aux commentaires sont apparemment désactivées, je n’ai pas trouvé la case à cocher et je vois qu’il y a eu des nouveaux commentaires depuis le mien…

      1. Karine:)

        Oups… j’active ça où, tu le sais? Parce que je n’ai rien changé, moi…

        1. Frankie

          Dans les paramètres je suppose. C’est vrai qu’avant ça marchait !

          1. Karine:)

            Bon. Va falloir que je cherche davantage! Sur les autres billets, est-ce que ça marche??

          2. Frankie

            Nope !

          3. Karine:)

            Ben voyons… va falloir que j’appelle à l’aide!

    2. Karine:)

      j’ai l’impression que la Chine a fort changé depuis les 7 dernières années. C’est tellement, tellement rapide comme évolution que les gens ont du mal à suivre.

      1. Frankie

        Je me doute. Quand on y est allés c’était juste avant les J.O et c’était en pleine expansion. Mais j’ai l’impression que les petits villages des minorités restent préservés (enfin j’espère !)

        1. Karine:)

          Je n’ai pas vu tant de villages de minorités. Si j’y retourne, c’Est ça que je veux faire. J’en ai juste visité quelques uns dans les rizières et oui, c’est prservé. Ce qui a été scrappé, ce sont tous les villages des trois gorges mais c’était déjà fait quand tu es allée.

  7. PatiVore

    Quel billet génial, Karine, j’adore !
    Par contre, je ne mange pas, si je ne sais pas ce que c’est !!!!!
    J’attends les autres billets et d’autres photos avec impatience !
    Bon retour dans la civilisation FB, Google, etc. 😉

    1. Karine:)

      À un moment donné, j’ai cessé de me poser des questions! Mais j’avoue que j’avais une préférence pour les légumes!

  8. uncoindeblog

    Je rigole et je nous revois à la lecture de ton billet. Bon le dernier jour, me faire admirer tes boucles d’oreille et me dire que tu es prête alors que tu as la serviette en turban, là j’ai vraiment loupé la photo. Tes admirateurs vont m’en vouloir…
    Résumé impeccable. Bravo !

    1. Karine:)

      Je pense que la fatigue commençait à se faire sentir ce jour-là! J’aurais été cute, tiens, si tu m’avais laissée descendre comme ça! :))

  9. keisha

    J’attends la suite! Je suis allée deux fois en chine (mais pas les mêmes coins, à part Pékin et Xian bien sûr). Je confirme tout ce que tu dis (et pour le soutien gorge, je râle dans mon magasin parce qu’ils commencent les tailles juste au dessus de la mienne! ^_^)(je vais me fournir en chine, tiens)
    On mange bien en chine (ne pas poser de questions, oui). J’ai ramené des perles, (plus léger que les théières). La bas j’ai réussi à envoyer des mails pour donner des nouvelles.

    1. Karine:)

      Comme les perles coûtent plus cher que les théières, je pense que ça a motivé ma décision. Mais bon, j’ai quand même craqué pour des éléments de l’étalage « pas cher » des magasins de bijoux et de perles hein! Je suis entrée dans une boutique de lingerie chinoise. Parfois, les bourrures ont carrément 3 pouces (10 cm) d’épaisseur! J’étais bluffée!

      1. keisha

        J’adore connaitre ces détails sur les soutiens gorges… ^_^ En fait, pour les théières, j’aurais surement craqué si j’avais vu le bon magasin…^_^ (j’ai une collection chez moi)

        1. Karine:)

          J’aurais dû en acheter plus dans une petite boutique géniale de Shanghai. J’en ai pris une à l’atelier de cloisonné et d’autres dans des boutiques de thé. Finalement, la dernière dans une mini-boutique, pour pas cher du tout. Et j’ai visité des musées et des plantations de thé. Ça aide.

  10. A_girl_from_earth

    Aaaah je me réjouis de lire la suite ! On voit que ça a été ZE voyage et que ce séjour ne t’a pas laissée indemne.

    1. Karine:)

      J’ai adoré. Et je me suis ouvert les yeux à une autre culture, carrément.

  11. yueyin

    Quel beau voyage, j’ai hâte que tu me racontes tout ça de vive voix 🙂

    1. Karine:)

      On est dues pour un Skype, Sweetie!

  12. bladelor

    Bon retour chez toi ! Contente de te relire par ici !

    1. Karine:)

      Thanks! Le retour va bien… mais demain, boulot… du coup, ça va être moins cool!

  13. choup

    moi non plus le marchandage, je ne m’y fais pas!! A Istanbul j’ai fait une tentative… très moyennement concluante!! 😉

    1. Karine:)

      Écoute, des fois, j’ai eu des prix « potables ». Mais il faut TOUT négocier. Autrement, ils te vendent une bière 15$. Dollars, pas yuans. C’est ridicule!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils