Aller à la barre d’outils

Arale – Roulot / Rodier

Le comment du pourquoi

Il était dans ma pile… et il me reste peu de BDs dans ma pile. « Peu » pour moi, on s’entend! Peu qui ne soit pas un tome 5-6-7, genre. Lucky me, la bibliothèque sera bientôt plus accessible. Un jour.

De quoi ça parle

Nous sommes en 1934, à Novkagrad, en Arale. Le roman s’ouvre sur une tentative d’assassinat sur le Tsar Immortel. Entre en scène Kyril Noskov, héros populaire, qui va se heurter aux mages noirs, à Raspoutine, à Baba Yaga ainsi qu’à l’esprit labyrinthique du tsar.

Mon avis

La Russie, les légendes, le tsar… que fallait-il de plus pour m’attirer, direz-vous? Un côté uchronique? Yep, ya ça aussi. En fait, je résumerais mon impression ainsi : une excellente idée, des dessins qui me plaisent, mais un scénario qui s’en va un peu partout et peut-être un peu trop court pour son ambition. Du coup, je reste un peu entre deux chaises. Me semble qu’avec un tel thème, un dyptique aurait pu permettre de mieux explorer les différents fils narratifs.

Nous avons ici une nation dirigée en secret, une population manipulée, et des gens prêts à tout pour sauver leur pouvoir et leur idéal, aussi dépassé soit-il. Nous avons Raspoutine dans le rôle du grand méchant, des gens endoctrinés et une jeunesse qui court avec joie vers cette guerre glorieuse. Bien entendu, il y a de la magie et des sortilèges derrière tout ça et certains personnages vont devoir entrer dans l’esprit torturé du tsar. un univers en soi.

Ça a l’air bien, non? Certes… mais ça va un peu trop vite. Le suspense n’a pas le temps de se construire. Du coup, je suis restée en dehors, malgré mon plaisir à retrouver Baba Yaga (que l’illustrateur a d’ailleurs dessiné pour moi à la dédicace), comme à chaque fois qu’elle est dans quelque histoire que ça va. Ceci dit, le dessin, un peu old school, me plait beaucoup, autant les parties oniriques que les parties dans le vrai monde. C’est plein de détails, imaginatif, précis et très sombre. J’ai donc bien aimé cet aspect.

J’espérais qu’il y ait une suite vu la fin, mais il semblerait que ce soit un one shot…

Je sens que je ne vais pas vous tenter, hein! Pourtant, le trait est bien, croyez-moi. J’aurais juste aimé un peu plus de chair autour de l’os.

Cétait ma BD de la semaine

Toutes les BDs chez Stephie

21 Commentaires

21 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. C’était pourtant bien parti !

    1. Oui, tellement!

  2. tu as tout dit, pas tentée même si ça intrigue quand même un peu 😀

    1. ah mais c’est intrigant! Et les dessins sont chouettes. Va falloir revenir chez moi pour le lire.

  3. Je serais assez curieuse de la lire si elle croise un jour mon chemin (et pourtant à la base ce n’est pas forcément un thème qui m’attire plus que ça!) donc à voir à l’occasion !

    • Hilde sur 03/06/2020 à 13:04

    J’aimerais bien la feuilleter! Finalement, je serais curieuse de découvrir aussi.

    1. Tu me diras si tu décides de tenter le coup!

  4. Dommage, la couverture est très réussie par contre…!

    1. C’est ce qui m’a tentée. Et bon, Baba Yaga… tsé! Comment on peut résister à Baba Yaga!

    • Bidib sur 05/06/2020 à 06:04

    à voir, si je la trouve en bibliothèque. Les éléments de l’intrigue m’interpellent, mais ton manque d’enthousiasme ne me donne pas envie de l’acheter 🙂

    1. J’étais peut-être dans une mauvaise passe.. mais pour moi, ça a vraiment été trop vite.

  5. Pas très tentée, en effet !

    1. AVec la famille, donc!

    • Caro sur 09/06/2020 à 16:49

    Pas une priorité pour moi… désolée !

    1. Je sens que je ne fais pas d’adeptes!

  6. Ah mince ! ;( C’est vrai que je n’aime pas non plus quand le scénario va trop vite et en BD cela arrive régulièrement…

    1. C’est pour ça que je préfère souvent les BDs de plus de 100 pages…

  7. Pas tentée, cette fois, tu te doutes 😉

    1. Yep, je me doute!

  8. La couverture attiré, la Russie aussi, mais ton avis en demi teinte freine

    1. Il y avait du bon… mais ouais, trop vite pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.