Mais ils étaient où, McDreamy et McSteamy?!?!?!

(Vous comprendrez le rapport de l’image à la fin de mon billet… je n’ai pas trouvé de Kitty qui bavait devant un sexy docteur… c’est trop injuste, non???)

Je vais vous faire une révélation… je ne suis jamais malade.  Quoi, ça ne se peut pas?  Ok, avouons tout, c’est plutôt une phase de négation intense qui s’empare de moi dès que j’ai un petit quelque chose qui cloche.  En bonne hypocondriaque, je ne peux pas m’imaginer que c’est « juste un mal de gorge » ou « juste un bouton »… j’imagine tout de suite les trucs les plus graves et les plus variés, ce qui amène toujours mes proches à soupirer bien fort et à rouler des yeux de façon ostentatoire.   Mon « cancer du bord du lobe de l’oreille » (un petit bouton) et celui du dessous du gros orteil droit (résultat d’une loooongue marche dehors… yen a qui appellent ça une ampoule, ça a l’air…) font partie des annales…  Sauf que bon, je ne suis pas du genre « je pense que je vais mourir, je me précipite chez le médecin » mais plutôt du genre « je pense que je vais mourir et je ne veux pas le savoir certain-certain ».  Résultat, je déteste aller chez le médecin… et je ne vais jamais chez le médecin à moins qu’on m’endorme et qu’on m’y dépose gentiment (idéalement les pieds attachés et les clés d’autos confisquées). 

Ou encore que ma mère mène une campagne quotidienne (genre à posologie 3 fois par jour) à coup de « T’es allée voir à la clinique?? » avec une régularité telle qu’elle réussisse vraiment à m’inquiéter… et que de toute façon, je sois vraiment, mais vraiment tannée d’en entendre parler.  

Résultat, j’ai passé un dimanche ensoleillé dans une salle d’attente à l’hôpital. 

Parce que bon, un rendez-vous chez mon médecin de famille, j’ai réussi à en avoir un… au mois de mars prochain (et ce n’est même pas une joke).  J’ai donc empaqueté mes affaires – comprendre 3 bouquins – pour me préparer à une journée d’attente.   J’espérais bien voir passer à la hâte un soooo hot docteur en blouse blanche à l’accent de Seattle… (en fait, c’est comme ça que j’ai réussi à m’auto-convaincre d’y aller) mais les seuls spécimens masculins que j’ai pu croiser étaient soit semi-comateux soit entourés d’un halo microbien quand même assez impressionnant!!

Pour éviter que mon voisin – qui semblait avoir le goût de placoter et avoir aussi deux otites, ce qui le faisait hurler au lieu de parler calmement… – c’est que je tiens à mes oreilles moi – j’ouvre donc mon livre et me penche résolument la tête dedans.  Quelques minutes après, j’entends deux petites filles parler près de moi. 

– Elle dort-tu, la madame?
– Je pense pas, elle tourne les pages des fois
– Pour moi elle lit pas pour vrai, elle les tourne ben trop vite (rappel: je lisais Stephanie Plum, time new roman taille 14, un interligne et demi)

Et mon voisin qui me regarde d’un air courroucé…
– Dis-moi le si je t’achale, fais pas semblant de lire… (je vous rappelle qu’il a deux otites… et pas d’extinction de voix, lui!!!)

Grrrrrrrrrrrrrrr…
Et les fillettes, une bonne heure et demie plus tard parlent à leur mère…
– La madame, elle a pas levé la tête de son livre depuis qu’elle est arrivée, elle est bizarre hein?
– Ca se peut pas, ça, elle doit faire semblant… de répondre aussitôt la mère, assez fort pour couvrir les pleurs de bébés et les bougonnements divers sur le thème « je suis donc ben tanné d’attendre ».

Et la moitié de la salle d’hop se tourne vers moi (celle qui a entendu le commentaire) et j’ai eu droit aux chuchotements et au comptage des minutes « sans lever les yeux » pendant preeeesque le reste de mon attente…  j’aurais dû faire prendre des paris, ça n’aurait pas changé grand chose… et au moins je n’aurais pas perdu ma journée!!!

Étonnamment, le « club du dimanche » (elles se nommaient comme ça) suscitait moins d’intérêt et de fascination bizarre que la pauvre lectrice que je suis…  Il semble que c’est plus normal de voir 6 dames se présenter à l’hôpital tous les dimanches après midi avec une cafetière et un jeu de carte (à « la poule » plus exactement… avec les bruits de poulet et tout le kit) en jasant de leur « consultation de la semaine passée » et de « celle de la semaine d’avant » et de « ce qu’ils vont dire au doc la semaine prochaine » qu’une fille qui lit bien tranquillement.  Ca a l’air que l’hôpital est maintenant rendu un club social!!  Et ce n’est ni Patrick Dempsey, ni Eric Dane, ni même George Clooney du temps de ER qui était de garde là… Si ça avait été le cas, j’aurais pu comprendre!!!

Mais s’en va donc le monde!!!

I waaaaant McDreamy!!!  Right now!!!!! 

28 Commentaires

28 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. non c’est moi qui ai besoin de Mc Dreamy aujourd’hui 🙂

  2. Moi aussi je veux McDreamy!!!! Et cette extinction de voix, alors ?

  3. Fashion, ce n’est pas possible, tu ne peux pas TOUS les avoir! non mais 🙂

    • erzébeth sur 07/10/2008 à 07:57

    Ouais, Fashion, quoi, partage ! (c’est qui, McDreamy ?) Dis, ton histoire est véridique ? On t’a *vraiment* dévisagé à cause de tes lectures ? Et les femmes viennent *vraiment* là tous les dimanches ? Mais je trouve ça fou !! Drôle (comme toujours), mais complètement fou… ça ferait une scène terrible au cinéma, ou dans une série télé !

  4. Ah ben alors! Ils sont fous les gens!! T’en fais pas va Karine, c ‘est ceux qui décollent les yeux de Stéphanie Plum qui ont un souci!! ;-))

    • maijo sur 07/10/2008 à 09:05

    Moi aussi j’aurais besoin d’un doc réconfortant ce matin (what else): qui soigne mon loulou (qui crachait du sang en plein milieu de la nuit, tu aurais été servie pour le coup de stress, moi je l’ai été) et qui réconforte la maman qui est à bout de nerfs ce matin. Quant au club du dimanche, je n’arrive tout bonnement pas à y croire. Ben quoi, EN PLUS ELLES T’ENNUYAIENT et tu ne faisais même pas semblant!!! 😉 J’espère que tu vas mieux quand même.

  5. Cette histoire est incroyable. Les lecteurs vont bientôt passer pour des extraterrestres. :/

    • Lilly sur 07/10/2008 à 00:13

    Ils sont graves les gens ! Et la mère, elle ne pouvait pas dire à ses gosses de la boucler ! Sinon, c’est qui McDreamy ?

  6. Tsss, toutes ces filles qui ne savent pas qui est McDreamy… Vous savez pas ce que vous ratez… Your loss, my gain… 😀

  7. Je connais ça mais moi ça se déroule lors des réunions de famille et à chaque fois j’ai l’impression d’être une extraterrestre parce que je lis un livre et que j’en ai toujours un autre de rechange au cas où. Je compatis et vive McDreamy et McSteamy aussi ils ne faudrait pas trop l’oublier.

  8. S’ils pouvaient tous prendre un bouquin et se tairent, qu’est-ce-que nous serions peinards. Je comprends que certains ouvrent de grands yeux lorsque je prends une lecture dans une file d’attente quelconque, mais dans une salle d’attente :s Pas souvent vu des McDreamy pour ma part : on nous ment !!!! Tu vas mieux ?

  9. Stéphanie: Si tu le trouves, on peut se le partager! Je suis d’une générosité folle!!! Fashion: Je seconde Stéphanie! Faut en laisser un peu pour les autres, non mais!! C’est pas parce que tu as déjà passé pour Kate Winslet que ça te les donne TOUS!!! ;)) Et la voix va moyen moyen… c’est mon record longue durée, en tout cas!!! Erzébeth: McDreamy fait des ravages dans Grey’s Anatomy. Mais il semble qu’il aime les femmes qui ont de sérieux problèmes et qui ne savent pas ce qu’elles veulent… pfffffff!!! Et j’imagine que les madames viennent tous les dimanches mais je n’ai pas été témoin… c’est ce qu’elles disaient!! Et oui, ya eu des remarques parce que je ne bougeais pas du tout… paraît que j’ai l’air en transes quand je lis, des fois!! En fait, les dialogues sont vrais, la situation est vraie… (en plus je lisais en anglais… imagine l’extraterrestre!!!) mais bon, c’est quand même moi qui raconte hein! Ca a toujours l’air pire quand je raconte!!! 🙂 Chiffonnette: Il y a des « étranges », en effet!!! Et merci de m’encourager!! 🙂 Maijo: Ohhh pauvre petit loulou! Et pauvre petite maman! McDreamy est le king du réconfort, Fashion et moi on peut te le prêter n’est pas Fashion??? ;)) Leiloona: En fait, j’ai été étonnée en France d’en voir tant, de lecteurs! Je crois que la proportion des personnes qui lisent est plus grande qu’ici. (Je ne dis pas qu’on est incultes, loin de là!!! Mais des gens qui lisent en public ou même dans un café, il y en a beaucoup moins par ici (je parle de mon petit coin, pas du Québec au complet). Ou peut-être que je ne sais pas où les chercher!! Pas dans une salle d’hôpital, en tout cas! Lilly: Je pense que la mère était aussi impresionnée que ses flos!!! Faut dire qu’après 4h dans une salle d’attente, on les laisse faire un peu!!! Comment, tu ne connais pas McDreamy… *soupir* Fashion: Nenon… OUR gain!!! 🙂 Partage, Fashion, partage!!! Deliregirl1: McSteamy (for one night) c’est pas mal non plus!!! Et je fais pareil dans les réunions… j’arrive toujours chez mes parents avec un livre! Mais bon, m’man est pareille donc elle n’est pas vraiment insultée!! Uncoindeblog: Je pense surtout que c’est le fait que je ne bouge pratiquement pas quand je lis qui les fait capoter… et ça peut durer loooongtemps! Ya déjà des enfants (pas cette fois-là, dans une réunion de copains) qui sont venus pousser pour voir si j’étais encore en vie!!! Et naaaa on nous ment pas pour les so hot doctors! Faut huste chercher mieux! (J’ai déjà dit que je croyais encore au père Noël et à la fée des dents??? ) ;))

    • Pimpi sur 07/10/2008 à 04:25

    Au final, as-tu eu une consultation et un diagnostic?

  10. Allez hop, je te tague parmi mes blogs favoris. Faire suivre ! Et rdv sur mon blog pour le règlement de ce tag ! Cdlt Géraldine

    • Manu sur 07/10/2008 à 05:16

    Ah quelle horreur. Je vois que les salles d’attente sont encore pire qu’ici (sauf les gosses qui hurlent ou qui font des remarques désobligeantes !) Je connaissais pas McDreamy mais c’est normal, je suis incapable de regarder un feuilleton qui se passe dans le milieu hospitalier, sans croire à la fin que je suis moi-même malade :-/

    • Nélimuse sur 07/10/2008 à 06:05

    T’en fais pas, je passe moi aussi pour une extra-terrestre quand je lis en marchant sur le trottoir (ben quoi, on est LCA ou on ne l’est pas!) Je m’attire des commentaires désobligeants ou navrés du style : fais attention, tu vas tomber ou le trottoir, c’est fait pour marcher, pas pour lire… Je suis une incomprise! 🙁

    • Anne sur 07/10/2008 à 06:11

    Et le médecin, il ne t’a pas demandé quel bouquin tu lisais? Si ça se trouve il avait un LAL dans sa poche 😉 Bonne guérison!

  11. J’ai failli m’étouffer avec mon café … cela m’apprendra de lire tes billets tout en buvant 🙂 On croit rêver quand même (et dire que je râle quand je ne peux pas avoir de rdv le jour même avec mon docteur !)

  12. J’adore ton odyssée du dimanche ! Ce club du dimanche est tout bonnement incroyable, avec leur jeu de carte « à la poule », c’est bien ça ? Je ne connais pas du tout ce jeu !

  13. «Dis-moi le si je t’achale…» Ben oui, chose, allume!! Par contre, c’est un peu triste ces deux petites filles qui trouvent ça bizarre de lire assidument pendant une demi-heure… J’ai de la chance, à Montréal il est courant de lire en public, surtout dans les transports en commun et les salles d’attente, je ne passe donc pas trop pour une extra-terrestre! Mais j’ai arrêter de lire en marchant (comme Nélimuse ci-dessus) après avoir failli me faire écraser par une voiture!

    • Philo sur 07/10/2008 à 00:34

    Pas de docteur Mamour à l’horizon, dommage… En tout cas, pour te rassurer, par chez nous aussi on passe pour un extraterrestre avec un livre à la main… Bon rétablissement !

  14. Ahlala l’après-midi qui tue !!! Dans les salles d’attente, moi je n’ai jamais de chance, il y a toujours une vieille ou une maman qui meuuuuurt d’envie de me raconter sa vie alors que je meuuuuurs d’envie de ne pas l’entendre !!! Ça fait beaucoup rire mon mari mais moi beaucoup moins, la dernière fois, j’ai eu droit au récit de l’accouchement et de la fissure anale de ma voisine d’attente !!! L’HORREUR !!!

  15. houlaaaaa… mais ça m’a l’air bien compliqué pour voir un médecin dans ton pays ! Au moins les salles d’attentes sont pleines de vie ! je vais peu chez le médecin, mais ça m’arrive parfois. j’ai également toujours un livre avec moi. C’est vrai que ça ne semble pas non plus une habitude d’apporter son propre livre alors qu’il y a d’ores et déjà les magazines mis à disposition en salle d’attente. Mais ce genre de magazine, euh, non… Complètement hallucinée par la remarque de la fille répétée par la mère : elle fait semblant. Ils ne doivent pas souvent voir de livre 🙁 .

    • Isil sur 07/10/2008 à 01:47

    C’est si rare que ça les gens qui lisent en public par chez vous? A te lire, on dirait que c’est l’équivalent de se mettre un doigt dans le nez en public :o) Et plusieurs pages à la suite en plus. Quelle abnégation!

  16. D’un côté ça fait avancer la lecture mais franchement sans mcdreamy, l’hôpital très peu pour moi :-))) et au fait, t’es guérie ou tu dois y retourner la semaine prochaine :-))

  17. Pimpi: En fait, je sais presque tout ce que je n’ai pas! C’est déjà ça!!! Géraldine: Merciiii! C’est gentil, je vais aller voir ça!!! J’ai déjà fait le tag (donc, je ne recommencerai pas mais je vais t’ajouter parmi les taggueuses!) Manu: J’ai du mal aussi… mais quand on regarde Grey’s, on oublie les maladies pour un sexy docteur!!! Nélimuse: En marchant… my god, je n’oserais jamais ça, déjà que je me prend les pieds dans les lignes du plancher!!! Tant que tu es encore en un morceau, c’est génial! Anne: Non, même pas demandé! Même s’il me retrouvait plongée dans mon livre entre chaque « visite éclair »!!! Joelle: Avoir un rendez-vous chez notre médecin de famille, c’est quelque chose! Ca, c’est quand on a un médecin de famille! (Bon, moi, j’ai cette chance, je ne me plains pas!!!) Kathel: J’espère qu’elles exagéraient!!! 🙂 Pour ton info, « la poule » est un jeu de cartes hautement culturel où – si ma mémoire est bonne… je joue jamais aux cartes) il faut ramasser les cartes pour ramasser le plus de points possible. Une « poule » c’est « as-9-10 » d’une même couleur. Quand on fait l’annonce, il faut tradionnellement « faire la poule ». Normalement, plus la soirée est avancée, plus la poule est réaliste (les ailes, marcher en petit bonhomme… certaines pondent même un oeuf!!!) Ici, on en est resté au « pot-pot-pot » assez simples… pfffffff… petites joueuses!!! Grominou: Oui, dans les transports en commun, à Montréal, tout le monde lit!! Dans la salle d’attente où j’étais (50 personnes environ), j’étais la seule avec un livre. Les autres lisaient des magazines. Philo: Fiou, je me sens moins seule!!! 🙂 Cécile: Fissure annale de ta voisine…arghhhh.. tooooo much detail!!! Le colon-à-otites à côté de moi avait l’air parti pour m’en raconter des pas pire aussi!!! InFolio: Ben oui… je lis vite d’avance… alors imagine quand c’est écrit presque pour aveugles! J’avais presque l’air de feuilleter! Mais c’est fou pareil hein! Pauvres petites filles! Isil: Bon, j’ai toujours l’art de faire paraître les choses « un peu plus pires » qu’elles ne le sont! Si ça peut te rassurer, c’était la première fois que ça m’arrivait, ce genre de remarque! Yueyin: Je suis bien d’accord… mais j’avais une maman insistante!!! Et là, j’ai un cocktail antibiotique à essayer dans l’ordre… et revenir faire le pied de grue une autre journée si je suis pas correcte après ça!!!

  18. wow…. fallait vraiment que tu te croies à l’article de la mort ou tu penses voir mcdreamy mcsteamy…!!!!!!! bon sang, c’est pas possible qu’il y en aient autant qui ne connaissent les so sexy doctors de seattle! mais fashion a raison: your loss, my gain!!!!! (et j’en veux moi aussi!)

  19. Choupynette: J’avoue que la façon de penser de Fashion a du bon!!! 🙂 Et là, je viens de me découvrir un horrible problème… UNE RIDE!!! McSteamy serait dispo, vous pensez? Qui veut venir me tenir la main à Seattle??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.