Aller à la barre d’outils

Peter Pan – J.M. Barrie

Résumé coup-de-coeur.gif
Les aventures de Peter Pan, « le garçon qui ne voulait pas grandir », qui amène Wendy, une petite fille, dans le monde merveilleux de Neverland afin qu’elle serve de mère aux enfants perdus.  Ils y vivront de merveilleuses aventures dans leur maison sous la terre et livreront de farouche batailles au Capitaine Crochet.  Mais oublie-t-on si facilement nos parents?

Commentaire
Quand j’étais petite, Peter Pan était l’un de mes contes préférés.  Je voulais vraiment une fée comme « animal domestique » et j’étais très, très insultée parce que les fenêtres de ma chambre ne s’ouvraient pas, empêchant ainsi Peter Pan de venir me chercher pour une visite à Neverland!  J’ai dessiné un nombre incalculable de cartes de ce pays imaginaire!  Bon, ma version à moi, c’était la version Disney parce que, curieusement, je n’avais jamais lu le livre avant ce jour.  J’ai passé un excellent moment dans la maison sous la terre où j’ai pu revenir l’espace d’un instant dans le monde magique de l’enfance.  J’ai des tendances nostalgiques, je l’ai déjà dit??

JM Barrie est pour moi un merveilleux conteur.  Dans ce livre, il nous raconte à nous et le conteur, bien qu’extérieur à l’histoire est présent et conserve sa personnalité.  Il parle à son auditoire, expliquant avec candeur les évidences de l’enfance qui ne sont plus aussi évidentes quand on a grandi.  Dans ce livre, on vit au présent, comme les enfants.  Tout devient aventure, tout est possible.  J’ai souri tout au long de ma lecture, me souvenant de mes certitudes d’enfant, de cette fenêtre que je savais toujours tenue ouverte par ma mère, peu importe ce que je faisais. 

C’est aussi un beau portrait de l’amour inconditionnel des mamans, pour lesquelles 10 minutes de grand bonheur chez leur tout petit vaut de l’or, même s’il les aura rapidement oubliées. 

Bien entendu, le personnage de Peter, espiègle à souhait, égocentrique comme tous les enfants est tout simplement adorable.  Je comprends bien toutes les petites filles et les petites fées d’en être tombées amoureuses! 

J’en ai eu les larmes aux yeux, à la fin du roman, quand il dit au revoir à Wendy.  Cette perte de l’innocence, de l’enfance, ce moment où on réalise qu’on ne peut plus voler, même si on le voudrait est un vrai crève coeur.  Mais grâce aux enfants, l’imaginaire ne mourra jamais, du moins espérons-le!  

Et ces phrases magiques et merveilleuses… « deuxième étoile à droite et puis tout droit jusqu’au matin »…  « Quand le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en mille morceaux qui sautillèrent de tous cotés et devinrent des fées ».  Ces deux phrases sont tellement évocatrices!  Elles me font rêver à chaque fois!

Nous pouvons être témoin de la première apparition de Peter Pan dans « The little white bird », que je veux bien entendu lire de toute urgence!!!  Et l’anecdote du jour… l’édition que je possède est celle qui est représentée ici… et quand je l’ai aperçue pour la première fois, je ne vous dirai pas ce que je pensais que Wendy avait dans les mains!!!  Disons que le champignon géant que Wendy est en train d’astiquer a une drôle d’allure!!!  Et non, n’allez surtout pas croire que j’aie l’esprit mal tourné!!!!  Le dit champignon a réellement des airs de famille avec une certaine partie du corps que je ne possède pas!!!

9,5/10

35 Commentaires

35 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. tes anecdotes me font bien rire Karine !!! Et si je dis que je crois aux fées ici, ça rattrape ce que j’ai dit chez Amanda ? 😉

    • Manu sur 19/04/2008 à 09:13

    C’est vrai que c’est un réel plaisir que de lire tes commentaires ! Par contre, étais-je une petite fille normale si je dis que Peter Pan ne m’a jamais fait rêver???

  2. Quel esprit mal placé! :)) Peter Pan est dans ma PAL depuis une éternité mais c’est une histoire qui a priori ne me touche pas comme toi. Je n’aime pas le dessin animé, je ne sais pas pourquoi, peut-être l’ai-je vu trop grande…

  3. Certains contes ont des allusions cachées;) je ne l’ai jamais lu, mais tu donnes envie de le découvrir!

  4. Oh Super! J’aimerai vraiment le lire celui-là … Aaah! Malédiction de la PAL!

    • Fantômette sur 19/04/2008 à 00:57

    Jamais lu Peter Pan. Seulement vu les films. En revanche, j’ai lu « Peter Pan ou l’enfant triste » de Kathleen Kelley-Lainé. Et là, ça rigole moins… Mais ce livre est particulièrement intéressant.

    • Isil sur 19/04/2008 à 01:56

    Tiens ça me fait penser qu’il faut que je remonte « Le petit oiseau blanc » des profondeurs de ma Pal.

  5. C’est toi qui as raison, il faut relire les contes dans leur version originale. Peter Pan est aussi l’un de mes préféré. – Karine…un champignon… –

  6. Emeraude: On va dire que ça rattrape!!! 😉 Manu: Chacun ses contes préférés! Bon, moi, je les aimais tous mais je voulais surtout voler par la fenêtre!!!! Fashion: Ben non, je n’ai pas l’esprit mal placé!!! Il faudrait que je scanne le fameux champignon en gros… ça ressemble vraiment à autre chose!!! Moi, j’adorais le dessin animé, j’avais un a-priori positif. Mais dans cette lecture, ce qui m’a touchée, c’est davantage la fin. La plupart du temps, j’adore être grande… mais une petite journée de temps en temps au pays de l’enfance… je ne détesterais pas! Monbricabrac: Je ne suis même pas certaine que ça en soit une… du moins j’espère parce que une petite fille qui frotte un truc de cette grosseur… c’est pas joli du tout!!! Romanza: Ces fameuses PAL!!! MAis celui-là, il est tout petit! Seulement 160 pages! Fantômette: Je ne connais pas du tout le livre que tu proposes… je vais fouiner pour voir de quoi il s’agit! Isil: Et moi, il faut que je le trouve! Je veux savoir comment Peter Pan est devenu Peter Pan!!! 😉 Emmyne: Une belle histoire sur la magie et la nostalgie de l’enfance, en effet! Et oui, je sais… un champignon *dit la fille un peu gênée par ses drôles d’idées*

  7. J’adore Peter Pan, on me répète souvent d’ailleurs que je souffre du même syndrome que lui. J’ai même pris sa statue en photo à Londres, elle est superbe. Et le roman est magnifique, j’ai même envie de le relire

  8. Il faut que tu visites le site http://www.sirjmbarrie.com de LA grande spécialiste, Holly (http://rosesdedecembre.blogspot.com/) !

  9. Enfant, je n’aimais pas du tout ce conte mais il me plait beaucoup plus maintenant … aurais-je tendance à rajeunir ? mdr ! Non, je pense que c’est la nostalgie de l’enfance qui me frappe de plein fouet 🙂

  10. Virginie: Sans souffrir du syndrome, j’ai un côté bébé bien assumé!!! Mais j’ai adoré le roman! Clarabel: Mais il est génial, ce site!!! Du coup, j’ai encore plus envie de lire « Le petie oiseau blanc »! Très intéressant! Joelle: Je l’aimais beaucoup et je l’aime encore pour des raisons différentes… qui sont probablement les mêmes que les tiennes!! 😉 Ben oui, je rajeunis!!! :)))

  11. C’est une très belle lecture. Comme toi, je l’ai faite sur le tard, mais enfant j’avais eu accès à cette histoire aussi, et elle me faisait rêver. Je choisissait d’être la fée clochette. J’adorais, j’adore toujours ce petit personnage craquant.

    • saori sur 19/04/2008 à 01:13

    avez-vous vu le film superbe et si touchant Neverland avec Johnny Depp et Kate Winslet ? J. Depp y incarne l’auteur de Peter Pan.

  12. Sylvie: Dans Disney, moi, je voulais la robe de Clochette!!! Dans le bouquin, elle est beaucoup moins gentille mais semble toute « cute » quand même! Saori: Non, je n’ai pas vu ce film… mais comme j’aime bien Johnny Depp… je vais remédier à cela!

  13. Hmmm Jonnhy Depp… Je lui frotterais bien le champignon…

  14. @grominou : ooooooh, et les oreilles chastes, alors ? :)))))

  15. J’ai redécouvert Peter Pan (le film) avec ma fille qui l’adore et c’est vrai qu’il est très poétique, très émouvant alors le livre, je n’ose même pas imaginer…

  16. Ca me tente bien ce billet! Ca donne envie de lire les contes qu’on a vus en dessin animé quand on était petits! ^_^ J’adorais Peter Pan, j’ai soutenu mordicus à ma mère plusieurs matins en me réveillant (et jusqu’à tard!) que j’étais capable de voler… et j’étais la première déçue en me rendant compte que non!

  17. Gominou: Mais tu n’as pas hooooooonte!!! ;)) À moins que tu parles cuisine, bien sur!!! Fashion: C’est bien connu, n’est-ce pas… nous avons les oreilles les plus chastes de la terre!!! 😉 Cécile: C’est en effet une très belle histoire! J’adore redécouvrir les contes pour enfants! Lucile: En effet, j’ai le goût aussi de relire toutes ces histoires avec mes yeux d’adulte! Quant à moi, mon envie de voler m’a causé quelques bleus… c’est que je m’entraînais!! (bon, je voulais aussi passer à travers les murs comme Casper et je tentais de traverser les poutres du sous-sol… mais ça c’est une autre histoire!!!)

  18. Et bien, si je m’attendais à de tels propos au sujet de Peter pan ! :o)) C’est marrant de lire ton billet maintenant car mon fils est justement en plein dans une période Peter Pan (je parle du Disney), c’est son héro du moment.

  19. Ca n’a rien à voir avec Peter Pan, mais avec le commentaire que tu as laissé chez moi. Comme je ne sais pas si tu reviens lire pour voir s’il y a une éventuelle réponse, je viens te la recopier ici : « je l’avais commenté il y a peu (j’irai cracher sur vos tombes – Boris Vian). http://infolio.over-blog.com/article-7308922.html Le fait qu’il travaille en librairie est anecdotique. Le livre est volontairement provocateur et traite au fond plus de discrimination raciale que de livres… » Donc, ce n’est pas forcément un livre que je peux me permettre de recommander chaudement à n’importe qui. Selon le lecteur, ça passerait ou non.

  20. Bladelor: Rien de tel qu’une bande de filles pour « revirer » le plus inoffensif des sujets, n’est-ce pas!!! 😉 Infolio: J’ai écrit un peu vite ce matin… je suis retournée voir ton commentaire après et j’ai bien vu que j’étais dans les patates!!! 😉 Merci pour la précision, c’est gentil!

  21. Oups, il faut m’excuser, hier soir j’avais un petit coup dans le nez (dans mon cas, deux verres de vin suffisent pour que je me mette à danser sur les tables…)!!

  22. Grominou: Aucun problème, c’est juste drôle!!! 😉

  23. Voilà une éternité que j’ai envie de le lire, ^pourtant il ne me rappelle pas ma propre enfance, je n’était pas si fan du film de disney, je préférait robin des bois je sais c’est bête, mais maintenant l’idée me plait plus comme si le fait d’être adulte donnait une autre dimension au paradis perdu 🙂

  24. Voilà un livre qui plairait aussi à pet’t fée ! Aussi je le note !

  25. Yueyin: J’avoue que quand on est adulte, l’histoire nous touche différemment… Enfant, on veut les aventures, on veut voler… et adulte, on voudrait pouvoir penser encore qu’on peut le faire… et y croire fort fort!! Arlette: Probablement que ta petite fée aimerait aussi! C’est un livre multigénérationnel, je pense!!!

  26. Je n’en reviens pas, je l’ai lu il y a quelques années et j’ai… détesté ! J’avais trouvé le personnage de Peter affreusement égoïste et désagréable, bien différent de l’image que nous renvoie Disney and Co.

  27. Claire Jane: Tu sais, j’ai vraiment adoré. Par contre, je peux parfaitement comprendre qu’on puisse détester… c’est tout l’un ou tout l’autre, je crois. C’est bien différent de la version Disney, en effet. Pour ma part, c’est le retour en arrière et la fin qui m’ont beaucoup touchée!

  28. En fait, c’est en cherchant des infos sur Peter Pan que je suis tombée sur ton blog. Mais je n’ai pas posté de comm sur cet article tout de suite vu que je voulais d’abord terminer le mien. Tu m’as bien fait rire avec le coup du champignon géant^^. Je ne peux en tout cas qu’approuver ta critique et encourager les gens à lire ce livre !

  29. Violaine: Ce fameux champignon… mon édition était vraiment disons… équivoque!! Ce fut pour moi une belle découverte… le personnage de Peter est bien différent mais ça emmène ailleurs, je trouve!

  30. Prochain sujet de mémoire, ça rigole po !
    Autant de magie que de préoccupations, un pur chef d’oeuvre^^

  31. Pauline: Ca m’a vraiment pu, pourtant j’avais entendu des commentaires terribles!  Mais je me suis laissée emporter!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.