The secret history (Le maître des illusions) – Donna Tartt

the-secret-history.jpg Résumé coup-de-coeur.gif

« Introduit dans le cercle privilégié d’une université du Vermont, un jeune boursier Californien s’intègre peu à peu à un petit groupe d’étudiants de la grande bourgeoisie.  Il découvre un monde insoupçonné de luxe, d’arrogance intellectuelle et de sophistication, en même temps que l’alcool, la drogue et d’étranges pratiques sataniques.  Très vite, il pressent qu’on lui cache quelque chose de terrible et d’inavouable, un meurtre sauvage et gratuit qui l’entraîne, lui et ses camarades, dans un abîme de chantage, de trahison et de cruauté ».   

Commentaire du 25 août 2009
Je le dis et je le répète, ce livre reste mon livre préféré!  Bon, il reste qu’il est tout plein de souvenirs, qu’il me rappelle l’époque de ma vie où je l’ai lu 22 fois dans l’année.  Je ne sais pas si je ressentirais la même chose si je le lisais pour la première fois maintenant mais à chaque fois, ça fonctionne!!  Bon, ok, à ma première tentative, j’avais abandonné après 30 pages!  Mais quand j’ai poursuivi, quelle découverte!!

Alors lorsque Kali a proposé cette lecture commune pour aujourd’hui, je me suis fait un plaisir de le relire et d’éditer mon billet datant de près de 2 ans!!

Richard Papen est un jeune homme de 20 ans, déçu par sa vie monotone où rien ne semble avoir de sens, au sein d’une famille qui s’en fiche un peu… ou beaucoup.  Il s’inscrit sur un coup de tête à l’université de Hampden dans le Vermont – parce qu’il aime la brochure – petit collège privé libéral, bien éloigné de sa Californie natale.   Il se trouve bien vite sorti de la vie universiraire « ordinaire » pour être admis dans le petit club sélect qu’un professeur de grec ancien, Julian Morrow, choisit selon ses propres critères pour être admis dans ses cours.    Tout de suite au début du roman, on sait qu’ils ont tué l’un des leurs.  On sait pas mal comment.  Reste à savoir ce qui les a menés là. 

Le roman est baigné d’une atmosphère sombre, hautement romanesque.  Richard Papen, le narrateur, a inscrit ces événement dans une bulle verdoyante et châtoyante qui s’assombrit terriblement mais qui le fascine toujours.   Si la première partie raconte les évènements qui mènent au meurtre, la seconde évoque la descente aux enfers des personnages torturés, leur combat contre la culpabilité, leur tentative de retour à la vie normal après l’intensité ressentie auparavant, alors qu’ils avaient ce sentiment d’être éternels.

Aucun de ses personnages n’est le jeune adulte typique, d’ailleurs.  C’est Bunny qui était le plus « normal » d’entre eux.  Et peut-être Richard, malgré son mal-être mais il nous semble étrangement extérieur vu qu’il n’arrive qu’un an après les autres au sein de ce petit groupe.  Henry, Francis, les jumeaux Charles et Camilla… tous ont un côté hors-norme, vulnérable (sinon bon, Julian n’aurait pas eu tant d’influence sur eux) et un désir d’extraordinaire qui me fascinent à chaque fois.  J’ai été triste pour chacun d’eux, marqués à jamais par cette année universitaire qui sépare d’un gouffre l’avant et l’après et tentant tant bien que mal de reprendre pied dans le présent qui semble bien terne.

Ce genre de roman-bulle me plaît à chaque fois.  De plus, le style de Donna Tartt, très visuel et descriptif, me plaît beaucoup, ce qui n’est pas le cas de tous .  À chaque lecture, je me désole de l’avoir fini et, comme je le disais, j’ai besoin de quelques jours à m’en remettre tellement les désillusions et la mélancolie viennent me chercher!  C’est que j’avais l’impression de connaître un peu chacun d’entre eux…

Bref, ça reste et ça demeure un coup de coeur!!  


Commentaire du 19 septembre 2007

Définitivement le livre que j’ai le plus lu dans ma vie.  À chaque fois que je le réouvre, je vis littéralement dans cette illusion de monde où cette petite communauté de quelques personnes ont élu domicile.  Chaque personnage me fascine et l’atmosphère m’envoûte.  Le style d’écriture me plait particulièrement; les détails réalistes nous portent à croire que ce sont de réels souvenirs. Chaque personnage est marqué, à sa façon par les évènements et jonglent avec leur culpabilité et leurs motifs comme ils le peuvent.  Aucun d’eux n’est vraiment sorti de cette année intense à côté de laquelle le reste de leur vie semble morne…

A chaque fois que je le referme, j’ai besoin de quelques jours pour sortir complètement de cette mélancolie.  Je me sens un peu comme dans le roman, quand le narrateur est sorti de ce petit monde clos dans lequel il vivait depuis tout ce temps et qui se dit « et après?? ».  Je crois avoir un goût particulier pour ce genre de narration au « je » qui relate des souvenirs et une époque regrettée.  Roman noir, désilussionné…  J’ai adoooooooré!!!!!

10/10

(49 commentaires)

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. pluq choix, en lisant ta critique, je vais le lire de ce pas ! vite à la bibliothèque !

  2. Saori: Si tu aimes les atmosphères un peu lourdes, tu risques d’adorer! C’est mon livre préféré à vie, je pense! 😉

  3. Je te fais confiance car, quand je lis tes critiques, je suis souvent du même avis que toi 😉 et puis j’ai déjà beaucoup entendu parler de ce livre, qui est culte pour beaucoup de gens.

  4. Saori: En effet, pour moi, c’est un culte! 😉 J’espère que ça te plaira! 🙂

  5. j’en suis à une centaine de page, j’apprécie beaucoup pour l’instant 😉 mais quel pavé ! lol tu sais ça fait longtemps que je veux le lire car sur plein de sites ils sont nombreux à l’encenser et ton avis m’a décidée. Je l’ai pris à la médiathèque.

  6. Saori: J’avoue qu’il est un peu long à « décoller » (même que la première fois que j’ai tenté de le lire, j’ai abandonné après une cinquantaine de pages…) mais c’est devenu par la suite mon bouquin préféré! Je seconde, c’est un pavé! 🙂

  7. ça y est je l’ai terminé, j’ai adoré aussi ! quelle atmosphère envoûtante ! les persos malgrès et peut-être à cause de leurs défauts sont si intéressants et attachants : fascinants. J’avais tous les soirs grand plaisir à retrouver le fil de l’histoire et cette petite communauté. Vraiment merci du conseil, un livre  » diabolique » à souhait !!!

  8. Ravie que tu aies apprécié!!! Juste en parler, tu me donnes le goût de le relire!

  9. C’est pour moi aussi mon livre préféré. Je l’ai lu trois ou quatre fois, la dernière doit bien remonter à six ans maintenant, il faudrait que je m’y remette :-). Par contre, j’ai été très déçue par « Le petit ami », pas qu’il soit mauvais mais il ne tient malheureusement pas la comparaison avec « Le maître des illusions ». J’espère toujours que Donna Tartt écrira à nouveau un roman aussi génial que celui-ci !

  10. Manu: J’ai aussi cet espoir d’un autre roman de Donna Tartt auquel j’accrocherai autant! Quant à moi, je n’ai même pas réussi à finir « Le petit copain »… honte à moi!!!

  11. J’ai lu ce livre, il y a 3 ans. J’avais beaucoup aimé!

  12. Amiedeplume: C’est un coup de coeur absolu pour moi!! Je ne l’ai pas lu depuis un moment mais je m’en souviens de façon remarquable!

  13. Avis totalement opposé pour moi! Il y a des pages et des pages où il ne se passe rien, c’est long et l’histoire si elle m’a accroché en premier lieu m’a fait l’effet d’un pétard mouillé!

  14. Mademoiselle Swan: Le pire, c’est que je comprends parfaitement que le livre puisse faire cet effet!  Mais en ce qui me concerne, j’ai totalement adhéré et à chaque fois que je le lis, je ne veux pas le voir finir!

  15. C’est après avoir vu l’annonce de la lecture commune, je m’étais dit que j’allais voir, un de ces jours, s’il me tombait entre les mains. Eh bien je suis en plein dedans depuis hier et je dois dire que je suis agréablement surprise ! C’est vraiment bon ! J’aime me promener avec Richard sur le campus et à la maison de Francis, l’automne, le lac, puis l’hiver… J’aime le style, les descriptions sont merveilleuses… Bref, à date, c’est un coup de coeur !

  16. Il me tente beaucoup!

  17. Je suis en plein dedans, mais je ne pense pas l’avoir fini pour remplir mon challenge …

  18. What? mais il va falloir que je le lise aussi… et c’est bientôt la fin des vacances! Je peux demander une prolongation à mon chef, non?

  19. Je l’ai dévoré et j’ai beaucoup aimé. Je l’ai chroniqué hiser soir sur mon blog.

    Je ne pense pas le relire 22 fois…mais ce fut tout de même une belle lecture.

  20. On peut dire que tu n’as pas peur de lire de gros livres… 22 fois !!

  21. Mon avis est plutôt mitigé sur ce bouquin. Si j’ai été emballée dès le départ, au milieu de la 2ème partie, je commençais à le trouver long. Je m’attendais à plus de meurtres, plus de côtés sataniques. Il s’agit en fait plus d’un roman psychologique qu’autre chose. Ca m’a donc un peu déçue. Par contre, l’auteur a une écriture exceptionnelle. Elle sait nous embarquer dans son histoire, même si certaines scènes auraient pu être écourtées.

  22. Bon à savoir. Il va falloir que j’aille l’exhumer de la bibli de ma mère (je lui avais offert à sa sortie en poche – ne me demande pas pourquoi, j’avais eu l’impression que ça pourrait lui plaire – mais elle ne l’a jamais lu et je l’avais un peu oublié)

  23. Que d’éloges! Il va définitivement falloir que je me procure ce livre…

  24. C’est vrai qu’i s’agit d’un super livre ! J’ai vu que tu n’avais pas du tout aimé Le petit garçon. Même si je trouve qu’il n’est pas comparable à son premier, ile st quand même pas mal. On retrouve son écriture.

  25. Tu l’as vraiment lu 22 fois dans une année ?!?
    En tout cas, comme toi, ce livre est un de mes coups de coeur, je l’ai lu il y a quelques années et j’ai a-do-ré !!!

  26. Quel enthousiasme !! J’avais aimé mais pas autant que toi 😉

  27. Ça m’avait aussi beaucoup plu alors. Ça donne le goût de le relire!

  28. Je suis d’accord avec toi pour le style (moi pour le fond) de Donna Tartt. J’avais peut-être envie d’essayer The Little Friend mais si tu n’as pas aimé…

  29. Vous êtes terribles ! C’est déjà difficile de résister mais si en plus vous vous y mettez à plusieurs. Je note, je note, que puis-je faire d’autre ? Et en plus avec un tel billet ! 😉

  30. J’hésite encore…Tu me tentes, mais les avis divergent aussi.
    Quest-ce que tu entends quand tu qualifies ce livre de roman-bulle?

  31. Je l’avais inscrit dans ma lal, mais pfff, trop de livres, par où commencer les achats  ;-)))))

  32. Ce livre m’avait beaucoup plu il y a quelques étés.

  33. Kitty: J’adore sa façon d’écrire aussi… l’évocation de cette période chez Francis est particulièrement réussie selon moi… on plonge dans cette atmosphère mystérieuse et un peu indolente…

    Maribel: J’ai tellement aimé que je ne peux que te le conseiller!!

    Leiloona:  J’ai hâte de voir ce que tu vas en penser, à date ou pas!!

    Keisha: Va falloir… pas le choix!!!  Les vacances, ce n’est pas assez long!!

    Lectiole: Je vais aller voir ton avis!  Mes lectures répétées datent d’il y a plusieurs années… en fait, je relisais beaucoup, beaucoup plus avant!!

    Calypso: J’avoue que quand on sait un livre tellement par coeur, la lecture n’est pas suuuper longue! ;))

    Belledenuit: C’est certain que si on s’attend à beaucoup de sang et du satanique, je comprends que tu aies été déçue… c’est très psychologique comme truc, en fait.  Pour ma part, je profite de chaque moment de ma lecture mais oui, le rythme est lent, j’admets!!

    Cachou: Ouiiii il faut le sortir de là!!!  Au moins pour tenter le coup!!

  34. Freude: En fait, je n’ai jamais été capable de finir « Le petit copain », acheté le jour de sa sortie… il m’endort carrément et je ne sais pas pourquoi… mais je n’abandonne pas… un jour, un jour!!!

    Restling: Oui, vraiment!  J’étais encore plus cinglée, à l’époque!!!

    Stephie: Rares sont les personnes qui aiment autant que moi, je pense!!!  C’est mon coup de coeur littéraire à vie!

    Lucie: C’est un livre qui supporte bien la relecture, je trouve… comme on sait ce qui va arriver, on voit autre chose!

    Zarline: En fait, plusieurs ont aimé « The little friend »… moi, je n’y suis pas arrivée… un jour, je vais le finir!

    Theoma: Ces lectures communes sont terribles pour la liste, en effet!!

    Sybilline: Oui, les avis divergent, ça ne plait pas à tous.  Moi, j’ai totalement embarqué!  Par roman-bulle, je veux dire qu’il se crée pour les personnages une genre de bulle hors du temps, un peu idéalisée, qui fait un « avant » et un « après » et qui change les choses par la suite…  c’est ce que je vois dans ce roman…

    Lilibook: Et quand on a commencé les achats… faut les lire, après… mon problème se situe plutôt là, pour ma part!

    Alain: Ma première lecture date de 1993!!  C’est définitivement un coup de coeur pour moi!

  35. Ca, c’est de l’enthousiasme, ou alors, je n’y connais rien !
    Malgré ce message très très très tentant, je ne sais pas… J’hésite, c’est que j’ai lu beaucoup d’avis mitigés aujourdhui sur ce livre !

  36. Lounima: En effet, il ne fait pas l’unanimité!  Pour ma part, à chaque fois, ça fonctionne et j’adoooore!

  37. Excellent livre, lu il y a quelques temps!

  38. Je ne l’ai jamais lu, en ai même jamais entendu parler, mais ton billet me donne très envie de courir l’acheter!:)

  39. Amiedeplume: Il m’a beaucoup marquée, en tout cas!!!

    Hermione: Je l’ai fait lire à touuuut plein de monde!  Et c’est moitié moitié, certains adorent et d’autres trouvent ça trop lent et trop long!!!  Reste à voir ce que tu vas en penser!

  40. Un livre qui m’a beaucoup marqué aussi par son atmosphère si étrange, angoissante même… j’ai un autre Donna Tartt dans ma pal mais je n’ai aps encore osé 🙂

  41. Yueyin: Bien d’accord pour l’atmosphère!  QUant à l’autre, je n’ai jamais réussi à dépasser la page 100… mais je n’ai pas encore abandonné, je l’ai acheté à sa sortie en VO, peut-être que j’ai … maturé depuis!!

  42. Je me suis régalée en effet moi aussi !!! Ravie d’avoir fait cette lecture commune.

  43. Gio: J’ai vu ça!  J’aime bien les lectures communes, je pense!!

  44. J’ai lu ce roman, y’a un pti moment déjà !
    Il me laisse un goût « extraordinaire », alors que le souvenir de l’histoire s’en est allé (j’avoue), en revanche, je garde en mémoire une atmosphère particulière !!!
    Faudrait que je le relise, mais j’hésite…

  45. Soma: Oui, l’atmosphère est tout à fait particulière… je replonge dedans avec délices à chaque fois… mais bon, les relectures, faut faire attention!  À toi de voir si tu en as vraiment envie!!

  46. Pas séduite du tout  par ce roman. Je ne suis pas rentrée dedans, j’ai peu apprécié les personnages…
    C’est dommage car à la lecture de tes superbes billets j’aurais aimé l’avoir aimé !!!

  47. Constance: Ah mais il en faut pour tous les goûts et tous les moments!!!  Ca serait bien si on pouvait tout aimer par contre… moins dur de choisir!

  48. Roman bulle, je crois que cela correspond tout à fait.

    Ta critique est superbe et me donne envie de le relire encore 🙂

    1. Shanaa: Ah mais ta critique me l’a presque fait reprendre, tout à l’heure!

  1. […] huit clos parfaitement mené et que j’ai beaucoup aimé découvrir (grâce à Karine qui à force d’en parler m’avait convaincue!! […]

  2. […] au début, je me suis dit que c’était un peu une redite de « The Secret History« , mais avec des étudiants en théâtre shakespearien au lieu de des classicistes. Oui, […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils