Vingt-quatre heures d’une femme sensible – Constance de Salm

24 heures d'une femme sensibleJ’ai longtemps mélangé ce court roman avec les Vingt-quatre heure dans la vie d’une femme de Zweig.  Ok, avec deux titres qui se ressemblent autant, ya de quoi, quand même!   Pourtant, après avoir lu les deux, il y a une sacrée différence de thème et d’écriture.   Probablement que je ne les mêlerai plus jamais, maintenant, ce qui est une très bonne affaire, avouons-le!

 

Donc, thèmes bien différents, mais passion, passion, passion!  Ceux qui me connaissent se demanderont comment j’ai pu aimer, vu que je ne suis pas miss-romantique à la base.  Mais imaginez-vous que quand j’étais une grande adolescente, j’étais une véritable drama queen.  Et les sentiments décrits dans ce roman, c’est tellement, tellement ça.  Ces changements de points de vue, des grands désespoirs suivis de moments de joies lumineuses…  toute la gamme des sentiments en un temps record.  Ça vous rappelle quelque chose?

 

Ce roman est une série de lettres qu’une jeune femme écrit en 24 heures à son amant, qu’elle a vu parler à une autre femme la veille au soir.  Elle est dévastée et dans son coeur et sa tête, le monde vient de s’écrouler.   Elle va donc écrire, écrire, interpréter chaque moment, chaque inflexion, chaque seconde d’attente, chaque nouvelle.  Elle va se mettre en danger, faire des folies (pour l’époque) sans se soucier de sa réputation.  Bref, elle va se laisser porter par sa passion amoureuse et son désarroi.

 

Non seulement l’auteur réussit à dépeindre parfaitement ces moments irrationnels quand la tête perd le contrôle (j’aurais cru être dans le cerveau de mon moi-même de 15-16 ans), mais elle réussit également, par le biais des motivations des personnages, à nous faire comprendre l’esprit d’une époque, où l’héritage, les classes sociales et les apparences avaient une grande importance.  Ajoutons à ça des visions d’amour galant (ou pas), de gestes grandioses et d’amours fous… vous aurez une idée du contenu de ce bref roman.

 

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé!

Alors que je ne m’y attendais absolument pas.  Agréable surprise!

4 Commentaires

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Il a l’air de décrire une époque de façon intéressante.

    1. Oui, très. Et ces sentiments exacerbés… c’Est fou!

  2. Je l’ai lu il y a un petit moment mais oui on imagine bien la flopée de textos pour la même situation actuelle. L’héroïne est délicieuse, j’avais beaucoup aimé cette lecture.

    1. Voilà! J’imaginais ça maintenant… imagine, le mec hors-réseau! L’horreur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.