Vicious – V.E. Schwab

Vicous.jpgUn roman avec des superhéros.  Vous savez, le genre de superhéros qui étaient de meilleurs copains avant et qui sont devenus des ennemis jurés?  Non mais comment je pouvais résiter à un truc du genre?  J’ai quand même écouté touuut Smallville pour cette raison (bon… ok… aussi pour le 6 packs de l’acteur qui joue Clark Kent… et le jeu d’acteur de Lex Luthor.  J’adorais Lex dans cette série).   Du coup, of course que je n’ai pas résisté.  Et of course, j’avais de super attentes.

Ce roman y a-t-il répondu?  Plus ou moins.  Une agréable lecture mais pas transcendante non plus.  Je voulais des héros épiques, profonds, avec des conflits intérieurs et des sentiments contradictoires.   Je voulais une histoire d’adulte, avec une certaine complexité.  J’ai eu une histoire assez simple, avec quand même beaucoup de déjà vu.  J’ai apprécié la moralité douteuse du personnage principal (total non-reliable narrator) et son parcours.  J’ai aussi aimé découvrir comment les copains étaient devenus ennemis.  Il m’a toutefois manqué de profondeur, manqué de mystère.  J’aurais préféré avoir davantage de doutes.  J’ai un feeling très YA (et j’aime la YA, don’t get me wrong), même si c’est techniquement un roman adulte.

Il s’agit donc de deux finissants à l’université qui en sont à leur thèse finale. Ils sont copains, ils sont colocs.   Et l’un d’entre eux décide de faire la dite thèse sur les êtres ExtraOrdinaires.  Eli fait dont le lien entre les Near Death experiences et le statut de personne extraordinaire.  Quand ils vont passer à la pratique, bien entendu, ça va mal tourner.   Et nous retrouvons l’un des protagonistes, Victor, 10 ans plus tard, à sa sortie de prison.

Entendons-nous, les deux personnages principaux sont de vrais sociopathes.  Il n’y a pas de réel héros dans tout ça.  Ils sont tous les deux bien cinglés et ont une morale bien particulière…  Si on peut parler de morale.  Jusqu’à la bataille finale, qui va entraîner deux soeurs très particulières dans l’aventure.

Toutes les chroniques que j’ai vues sur ce livres sont très très positives.  je suis le vilain petit canard qui trouve ça bien mais sans plus.  Peut-être parce que j’ai lu beaucoup beaucoup de trucs de superhéros, avec des histoires plus complexes et plus profondes.  Peut-être aussi est-ce parce que ce n’était pas le bon moment.  Ne vous fiez donc pas à mon seul avis…

(2 commentaires)

  1. Il te manquait sans doute également le fameux 6 pack.

    1. Ah peut-être, peut-être! 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils