Aller à la barre d’outils

Une année sans Cthulhu – Smolderen /Clérisse

Le comment du pourquoi

Parce que Cthulhu. That’s it, that’s all!

De quoi ça parle

Nous sommes dans les année 80, dans le petit village d’Auln-sur-Dark, dans le Sud-Ouest. Quinze ans après la tragédie qui a secoué la petite localité, des témoins acceptent de revenir sur ce qui s’est vraiment passé. Et si c’était plus sombre, et surtout plus surnaturel, que ce que l’on a cru au départ?

Mon avis

Le duo qui nous avait donné le très bon « L’été Diabolik » nous revient ici avec un nouvel album, qui explore une nouvelle décennie, soit les années 80. Entendons-nous tout de suite, il plaira davantage aux geeks et aux nostalgiques de la décennie. C’est qu’ici, les références ne sont pas si « mainstream » que ça (si on compare, mettons, à Stranger Things), que c’est quand même assez dark et un peu étrange comme histoire.

Pour moi, le graphisme est une totale réussite. Toujours flashy mais plus sombre que dans L’été Diabolik, il y a un vrai souci du détail dans l’illustration, coupes de cheveux comprises. Ok, j’avoue, il faut être fan. Mais pour ma part, ça m’a énormément parlé.

Nous rencontrons ici deux ados rebelles, Henri et Sam, adeptes de jeux vidéos et de jeux de rôles, idéalement dans un cimetière. À leurs scénarios basés sur « L’Appel de Cthulhu » s’ajoute Marie, revenue depuis peu dans le village et ils ne sont pas nécessairement bien vus des adultes ou des étudiants en vue de l’école, notamment Oriane, la fille de la mairesse. Leur quotidien va changer quand va arriver Mélusine, fille de druide, et qui leur raconte une extraordinaire aventure dans une cité engloutie, qui vénérait un dieu hors d’âge, où des artefacts ont été retrouvés. Bien entendu, ça nous sonne des cloches.

De plus en plus, des événements étranges surviennent dans le village… y aurait-il une entité qui rend les gens fous et les pousse au meurtre? Et pourquoi Dani avait-il cessé de parler au héros, il y a deux ans?

Côté scénario, ok, j’avoue, le départ est un peu lent et si certaines références vous sont manquantes, vous pouvez vous y perdre. Mais cette histoire fait TELLEMENT années 80! Entre le Qix, Cthulhu, Tron et toute la pop culture du temps, avec les scénarios de l’époque, j’ai passé des moments jubilatoires. C’est un peu psychédélique, un peu déjanté, et ça donne envie de relire Lovecraft.

Mais ça, c’est pas nouveau!

Une BD à découvrir, ne serait-ce que pour l’originalité!

Tous les billets chez Moka!

32 Commentaires

32 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Mes échappées livresques sur 29/04/2020 à 01:41

    J’étais passée à côté de cette sortie et j’avais adoré L’été Diabolik! Notée pour mes futurs emprunts biblio, je suis curieuse!

    1. C’est une très bonne option la biblio!

    • Moka sur 29/04/2020 à 02:19

    Bon, j’avais vraiment détesté L’été Diabolik alors je ne me sens pas vraiment prête à ça…

    1. Ah oui, u es l’une des rares! Du coup, en effet, je ne pense pas que ce choix soit une bonne idée pour toi.

  1. Je suis totalement nostalgique de cette période donc je prends !

    1. Go for it, donc!

  2. Alors moi j’avais beaucoup aimé L’été Diabolik, donc je note sans hésiter ! 🙂

    1. Si tu as les références, c’est encore mieux! Mais pour le duo d’auteurs, ça vaut le coup.

    • manU sur 29/04/2020 à 03:58

    Qu’est-ce que j’ai aimé cette BD !
    Du coup, j’ai très envie de découvrir L’Été diabolik.

    1. Si tu as aimé, je te conseille l’été diabolik. Moins geek, plus linéaire, mais aussi très bon.

    • Bouma sur 29/04/2020 à 04:49

    pourquoi pas… à voir si je la trouve en bib.

    1. Très bonne idée!

  3. Je suis dubitative… pas sûre que ce soit pour moi, même si le côté mystérieux de l’intrigue pourrait me séduire.

    1. Je pense que je fais vraiment pas l’unanimité! Mais je suis assez d’accord, ce n’est pas une BD qui plaira à tout le monde.

  4. Rien que la couverture, je suis rebutée…

    1. Dans ce cas-là, ce n’est clairement pas pour toi!

  5. Pas sûre d’avoir les références pour tout comprendre… A voir si je la trouve à la bib !

    1. C’est une bonne idée!

  6. Euh… Je sais pas trop, pas sûre d’aimer et puis, je n’y connais rien à Lovecraft (ok je sors), je risque peut-être de passer à côté des références…

    1. Je n’ai pas tout lu Lovecraft… du moins, j’ai des souvenirs assez vagues!

    • Caro sur 29/04/2020 à 10:39

    Je suis un peu jeune pour les années 80 (ma décennie de naissance), mais j’avais bien aimé « L’été diabolik », donc pourquoi ne pas essayer ce titre ?

    1. Si tu as aimé L’été diabolik, ça vaut le coup d’essayer!

  7. Tu m’intrigues avec cette BD, je la note !
    Bonne continuation à toi !

    1. C’est super particulier mais j’ai beaucoup aimé.

  8. Oh ! Mais je n’avais absolument pas tilté que c’était le même duo que pour L’été Diabolik ! Je prends !

    1. J’avoue que je n’avais pas allumé non plus au début… et que Cthulhu a pris la décision finale.

  9. J’ai adoré « L’été diabolik » et effectivement, celui-ci est aussi un coup de coeur pour les couleurs, le graphisme, l’ambiance… mais compliqué au niveau du scénario 🙂

    1. Oui, tout à fait. J’avoue que cette fois, c,est un peu plus tarabiscoté. J’ai une petite préférence pour l’été diabolik, mais celui-ci est super réussi aussi, je trouve.

  10. Pas du tout pour moi 😉 Next !

    1. Hahaha, ça a le mérite d’être clair… et logique!

  11. vu que j’ai zéro référence, je passe mon tour 😀

    1. En effet, alors, je pense que tu risques de passer à côté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.