The Gods of Men – Barbara Kloss

Le comment du pourquoi

Parce qu’il fallait un roman qui parlait de musique pour le mois de la Fantasy. Du coup, j’ai fait comme tout le monde et j’ai choisi celui-là sans trop savoir de quoi ça parlait, à part qu’il y avait une flûte dans tout ça.

De quoi ça parle

À 9 ans, Sable a joué de la flûte et a accidentellement tué sa petite soeur. Dix ans plus tard, elle est en exil, à l’autre bout du monde, et a appris à être guérisseuse sous l’oeil bienveillant de Tolya. Un jour, un mystérieux voyageur vient la chercher pour guérir son père malade, sauf qu’il ne lui dit pas toute la vérité, ni sur la raison de sa quête, ni sur son identité. En effet, il est prince chasseur, et il chasse surtout le peuple de Sable, les Liagé, magiciens qui ont presques soumis les provinces.

Mon avis

Voici donc un roman de fantasy YA plein d’action, très divertissant, qui se lit hyper rapidement (une soirée dans mon cas) et avec lequel on passe un moment, ce qui compense pour un certain manque d’originalité. En effet, ça ne va pas révolutionner le genre, il n’y a rien que nous n’ayons jamais vu, mais on passe un bon moment et on est emporté dans l’histoire.

Notre héroïne est une jeune princesse d’un royaume du désert. Elle n’était pas préparée à la vie qui l’attendait et réalise bien qu’il s’est passé quelque chose d’étrange, lors de cette soirée où sa soeur est morte. Elle s’en veut mais pour elle, la responsable est la flûte, cet artéfact étrange qui semble toujours la retrouver. Elle n’est pas acceptée au village et quand le mystérieux étranger (pour elle, car le lecteur sait très bien de qui il s’agit) vient la chercher, elle n’a pas vraiment le choix de le suivre. Et nous allons donc la suivre dans son voyage vers un pays rival, poursuivie par un mystérieux personnage ainsi que des ombres effrayantes et presque invincibles. Petit à petit la relation va se forger… sans toutefois savoir à qui elle a vraiment affaire.

Nous avons donc affaire à un schéma assez classique, avec une relation basée sur des bases fausses et une tension qui se bâtit petit à petit. L’écriture est hyper simple, les péripéties s’enchaînent, on est sur la route une grande partie du temps, les problèmes s’accumulent et on veut connaître la suite. Ceci dit, la route se fait un peu longuette mais l’action s’accélère à l’arrivée, et ça devient plus intéressant.

Malgré un système de magie qui aurait pu être mieux exploité (j’ai hâte de voir où cette idée de musique magique et hyper forte va aller, car c’est quand même contrasté avec le reste du système), c’est un roman avec lequel on passe un bon moment, avec des héros auxquels on s’attache. La romance passe bien, n’est pas trop niaise. De plus, on a évité l’écueil que je craignais, ce qui vaut la peine d’être mentionné. Un bon roman, prenant et accessible, avec une fin satisfaisante,et nous verrons si je me décide à lire la suite quand elle sortira.

(2 commentaires)

  1. Je lis si peu de Fantasy que je peine à savoir par quoi commencer…

    1. Heu… peut-être pas par ça! Bon, ce n’est que moi hein, maims ce n’est pas mon préféré.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils