The body in the library (Un cadavre dans la bibliothèque) – Agatha Christie

body-in-the-library.jpgEt un deuxième Agatha Christie pour ce mois anglais.  Je me lasse rarement de lire et relire les romans de la dame, en fait.  Et, lucky me, il y en a beaucoup!  Je n’en suis pas encore au niveau de Yueyin, qui peut dire de quel roman provient à peu près n’importe quel personnage, mais quand même!

 

Ce roman-ci met en scène Miss Marple.  Quand j’étais jeune, c’était ceux que j’aimais le moins, mais depuis que je ne suis plus – vraiment – jeune, j’adore cette vieille fille au nez fourré partout, qui fait des comparaisons souvent étranges et tirées par les cheveux mais qui trouve toujours LA petite chose étrange qui va résoudre le mystère.   St. Mary Mead comporte beaucoup, beaucoup d’exemples des bizarreries de la nature humaine, il faut croire!

 

Donc, il y a un cadavre dans la bibliothèque.  Le cliché suprême des romans policiers,  comme le mentionne elle-même Agatha Christie dans l’introduction.  La bibliothèque en question est celle de Mr. et Mrs. Bantry, cette dernière étant l’amie intime de Miss Marple.  Et le cadavre celui d’une jeune femme blonde, un peu vulgaire, que les deux propriétaires n’auraient jamais vue de leur sainte vie. 

 

Il y a autant de détectives que de suspects dans ce roman.  Trois policiers, Miss Marple et l’ami de l’un des personnages, policier retraité venu de Londres.  Le tout dans un hôtel chic près de St. Mary Mead où Mrs Bantry a soudainement décidé d’amener Miss Marple pour « se reposer » après le choc.  Drôle de coïncidence quand on sait que c’est l’endroit où l’enquête se déroule!

 

J’ai beaucoup aimé ce roman, très british, qui me rappelle mon impression de jeunesse de mes lectures de Dame Agatha.  Du thé, une ambiance un peu « posh » et surtout, surtout, ces deux dames très bien – et très curieuses – qui fouinent partout tout en ayant l’air de rien.  La situation de départ est intrigante à souhaits, les réflexions de Miss Marple, qui semblent anodines, nous guident mine de rien et les personnages sont succulents.  Nombreux mais bien caractérisés, autant par leur comportement que par leur façon de parler, ils amènent tous un petit quelque chose à cette intrigue ma foi très « correcte ».  L’humour est moins présent que dans certains autres romans de l’auteur mais il apparaît tout de même, sous la forme du comportement de nos deux compères championnes de la bienséance – apparente – ou sous celle d’une légère ironie face aux comportements humains. 

 

Un bon petit whodunit bien confortable quoi.  La spécialité d’Agatha Christie. 

 

Ceci est une lecture commune sous le thème d’Agatha Christie. J’ajouterai les liens des participants quand ils sortiront.  Yep, « paresse » is my middle name!

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Moi aussi j’apprécie plus Miss Marple avec le temps, même si POirot reste mon chouchou! (et moi je suis encore plus paresseuse, pour les LC du mois angalis, je mets un lien vers le récp’ en disant de regarder au jour car je ne sais pas trop combien de personnes participent 😉

    1. Enna: hahaha!  Bonne technique!  Je risque de l’imiter!

  2. Alors c’est marrant car moi, c’est le contraire. J’adorais Miss Marple ado et depuis que j’ai découvert le côté humain de Poirot dans Curtain, je me fais petit à petit à Poirot. 

    1. Valérie: J’aimais beaucoup que Poirot se prenne pour l’univers, en fait!  Et j’aime encore!

  3. ahahah il me reste que 20p à lire de ce livre pour la LC d’aujourd’hui! c’était mon 1er Miss Marple!

    1. Lili: Et tu as aimé?  Je file lire pour voir si tu as publié un avis!

  4. Je ne l’ai pas lu. En fait, je n’ai lu qu’un seul Marple (« au club du mardi ») et je n’ai pas du tout aimé. Par contre, la version télé avec G. McEwan et J. Lumley est super !

    1. Lewerentz:J’ai aussi connu Miss Marple avec le club du mardi ado et je me rappelle que j’étais mitigée… il faudrait que je le relise, juste pour voir.

  5. J’ai beaucoup d’affection pour cette chère vieille dame et sa curiosité insatiable ! Je ne me lasse pas de ses aventures.

    1. Titine:  Plus ça va, plus je l’aime!

  6. Il a l’air agréable, en effet ! Et puis, il se passe autour d’une bibliothèque, je me dois de le lire vu mon lieu de travail ! 😉

    1. Jaina: Ah oui mais bon… c’est une biblio de maison et sincèrement, on n’est pas beaucoup dedans!  On transfère plutôt dans un hôtel de luxe!

  7. Un des premiers romans policiers d’Agatha Christie que j’ai lu :-). J’en garde un bon souvenir.

    1. Soie: Il est bien hein!  J’aime Miss Marple!

  8. C’est un des romans qui m’a fait relire Agatha Christie.

    1. George: Je pense que je vais très bien m’en souvenir, cette fois!

  9. Un Agatha Christie que je n’ai pas lu ! Heureusement qu’il m’en reste encore quelques uns ! 😉 Je pense m’y plonger en automne. J’ai besoin que la météo soit en accord avec l’atmosphère surrannée de ces romans…

    1. Soukee: Voilà!  Avec Agatha, ce qui est bien, c’est qu’elle a écrit beaucoup!

  10. Un de mes favoris quand j’étais jeune pour cette ambiance que tu décris. Puis, pour mois, tout est dit dans le titre : un cadavre et une bibliothèque

    1. Manu: Voilà!  Je pense que c’est mon stéréotype d’Agatha Chistie, en fait!

  11. ça fais un baille que je n’ai pas lu un roman de dame agatha qu’est ce que j’adorais ado!! faudrait que j’en ressorte un a l’occas

    1. Christelle: Moi aussi j’adorais ado.  Et j’aime autant en les redécouvrant!

  12. tiens tu me fais envie de le redecouvrir tiens. Vais faire une excurtion chez mes parents ou j’ai pas mal de livre entroposer encore.. pas de place chez moi snif

    1. Christelle: Relire un Agatha, c’est toujours se faire plaisir à soi-même!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils