«

»

Oct 01 2018

The beginning of the world in the middle of the night – Jen Campbell

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un recueil de nouvelles. Et j’ai toujours du mal à vous parler de recueils de nouvelles.  Toutefois, dans ce cas, il y a une atmosphère irréelle, fascinante et sombre qui relie toutes les histoires qui va me permettre de vous donner une idée générale sans tomber dans le récapitulatif de toutes les nouvelles.

 

Jen Campbell est poète, auteure et booktubeuse. Je suis sa chaîne youtube que j’avais découverte pour ses analyses de contes de fées que j’adore d’ailleurs. On retrouve d’ailleurs cette impression ici, celle de retrouver certains éléments de contes de fées, toujours à la sauce Jen Campbell… with a twist.  Et pour moi, le plus chouette c’était que j’avais l’impression d’entendre parler l’auteure dans les histoires. On retrouve plusieurs des thèmes de prédilection de l’auteur, les histoires déstabilisent, dérangent, sans jamais nous lever le coeur. Pourtant, les thèmes et les histoires sont toujours empreintes de réalisme magique et parsemés de moments d’éternité qui changent tout.  Les histoires font réfléchir, il faut lire entre les lignes… et c’est tout à fait mon genre.

 

L’écriture est poétique sans paraître trop travaillée, je me suis amusée à en lire des parties à voix haute et j’ai eu un coup de coeur pour Plum Pie.Zombie Green.Yellow Bee.Purple Monster. Sans tout révéler, dans ce recueil, vous croiserez des esprits dans des bocaux, des coeurs en vente sur internet, des enfants particuliers ou une hôtel rempli de cercueils. À tenter si vous avez envie d’être ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils