«

»

Jan 07 2019

The Bear and the Nightingale – Katherine Arden

Tout le monde sait que la Russie et moi, c’est une longue histoire d’amour. Enfant, j’étais fascinée par l’histoire des tsars et de la révolution, ainsi que par ces contrées froides et encore plus immenses que mon propre pays. Les légendes russes, je connais, donc. Et me retrouver dans ce monde-là, en plein Moyen-Âge, c’était juste un plaisir.

C’est donc l’histoire de Vasilisa Petrovna, fille d’un boyar du nord. Chez elle, les hivers sont rudes et on n’y survit pas toujours. Sa mère est morte à sa naissance et elle a été élevée par sa nourrice. Je n’en dirai pas davantage… je vous dirai simplement que ce monde est peuplé par les démons et les esprits du quotidien. Le folklore russe prend une place prépondérante et nous assistons, impuissants, à la mort des anciennes croyances en faveur de la religion, celle qui utilise la peur des gens pour les amener à elle.

J’ai passé un excellent moment avec ce roman à l’atmosphère envoûtante. Nous nous retrouvons immergés dans un monde magique à l’agonie, glacé et glaçant. Ici, point d’action à chaque page mais plutôt une lente montée de l’angoisse alors qu’on comprend que quelque chose est en train de revivre dans la forêt où personne n’ose s’aventurer la nuit. J’ai beaucoup aimé le personnage de Vasya, qui refuse son sort qui est celui réservé à toutes les femmes de l’époque et qui rêve de liberté. Bien entendu, à l’époque, elle est considérée comme sorcière, démon… même sans qu’ils ne sachent que Vasya a effectivement un oeil dans ce monde et un dans l’autre.

Un roman sombre qui nous transporte dans la Rus’ médiévale et dont l’ambiance a réussi à m’envoûter. Parfaite lecture d’hiver, auprès du feu de foyer.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Céline

    Tu me donnes très envie de découvrir ce livre dont la couverture est magnifique !

    1. Karine:)

      La couverture est super belle et elle reflète très bien l’atmosphère.

  2. Jules se livre

    Fouille-moi comment, mais j’ai aussi ce livre dans ma PAL! D’où j’ai pris l’idée, je l’ignore! Entéka, je me souviens avoir eu hâte de le lire, mais ce n’est pas encore fait comme de raison!!

    1. Karine:)

      Là, j’avoue que je suis un peu sur les fesses! Je me demande aussi où tu as bien pu prendre ça comme idée. Bon, ok ya le fait que je n’ai aucune idée non plus d’où j’ai pris cette idée!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils