Tempêtes – Andrée A. Michaud

Le comment du pourquoi

Parce que j’avais envie de lire autre chose de Andrée A. Michaud pour Québec en novembre. Et puis, oups… j’ai oublié le billet!

De quoi ça parle

Marie Saintonge se rend dans le chalet isolé de son oncle qui s’est récemment suicidé, tout près de Cold Mountain. Suicide auquel elle ne croit nullement d’ailleurs. Peu à peu, l’ombre de la montagne et son grondement déteint sur elle, alors qu’elle se retrouve dans un huis clos très anxiogène.

De l’autre côté de la montagne, Ric Dubois est installé dans un camping où tout le monde se connaît, pour terminer un manuscrit, celui d’une personne morte elle-aussi dans des circonstances étranges. Des pluies torrentielles s’abattent sur le camping et des événements tragiques commencent à survenir autour de lui.

Mon avis

J’ai refermé ce roman… et je n’étais que perplexitude. J’avais l’impression d’avoir manqué quelque chose, tout en ayant passé un bon moment de lecture, principalement en raison de la plume évocatrice et poétique d’Andrée A. Michaud. Sauf que, sincèrement, je ne suis pas du tout certaine d’avoir bien compris le vrai lien entre les deux histoires, ni d’avoir vraiment saisi ce qui c’était passé à l’ombre de cette montagne incarnée, vivante, effrayante.

Parce qu’ici, la montagne est un réel personnage dans l’histoire. Nous sommes presque toujours à la limite du surnaturel et j’ai eu l’impression qu’on traversait à l’occasion la dite frontière. Sans en être certaine. En fait, j’ai lu ce roman à mon retour, en pleine folie furieuse de novembre et peut-être que je n’ai pas pu m’y impliquer autant que je l’aurais voulu. Pourtant, pendant ma lecture, j’y étais, à Cold Mountain. Je l’entendais gronder, elle pesait sur moi, carrément. J’ai surtout apprécié l’histoire de Marie car j’aime beaucoup explorer la fuite de la réalité, la chute vers ce qu’on peut appeler la folie. Sa vision des choses devient de plus en plus étrange, on la sent glisser et j’ai été fascinée.

Et là… on a changé d’histoire. Et cette autre histoire, toujours aussi riche en atmosphère, m’a beaucoup moins intéressée. J’ai eu l’impression que l’autrice avait eu envie d’écrire deux histoires, n’avait pas su laquelle choisir et avait finalement rabouté le tout ensemble. Bref, je suis un peu mitigée.

Toujours une aussi belle plume, mais pas aussi charmée que je l’avais été par Bondrée, dont l’ambiance m’avait happée… et gardée captive.

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. je me suis sentie aussi perdue que toi, vraiment… j’ai pensée que l’esprit de la montagne était responsable de tout ce bins mais bon en attendant, ces personnages étaient fatigants non ? surtout dans la seconde partie…

    1. Ah oui, ceux de la seconde partie sont … presque inintéressants. J’ai bien aimé la première par contre… dommage.

    • frey jean pierre on 10/02/2020 at 15:30
    • Répondre

    pour nouveaux articles

    1. Pour avoir les nouveaux articles, il faut s’abonner… je ne suis pas certaine que ça va fonctionner en laissant un commentaire. Ceci dit, je ne suis pas suuuper top dans ce genre de trucs!

  2. Comme toi, j’avais adoré « Bondrée » . J’avais aimé l’écriture et l’ambiance mais aussi l’histoire. Ton ressenti pour « Tempêtes » me fait penser au mien pour son roman « Routes secondaires ». Je me suis sentie perdue et je n’ai pas compris l’ensemble… C’est dommage mais je vais passer mon tour sur ce coup-là.

    1. J’ai Routes secondaires… du coup, j’hésite à le lire!

  3. Et si un jour je lisais Bondrée ?

    1. Excellente idée!

  4. Tout les livres de l’auteure me tente mais je n’ai jamais sauté le pas, elle me fait « peur » 🙂 Tempêtes me tentait beaucoup aussi, mais du coup je ne sais plus, j’attendrais la sortie poche pour me faire mon idée.

    1. Je te dirais de commencer par Bondrée… j’ai vraiment préféré!

  5. Es-tu revenu de ta perplexitude ? 😉

    1. Nope… et plus j’y repense, plus je me dis que la 2e partie m’a gonflée, en fait!

  6. Je vais en rester, pour le moment du moins, au bon souvenir de « Bondrée »!

    1. Sérieux, ce n’est pas moi qui vais te conseiller autre chose… je suis vraiment restée dubitative et toute la dernière partie m’a limite un peu ennuyée.

  7. Bon, et bien je resterai sur ma bonne impression de « Bondrée »…

    1. Selon moi, c’Est une fort bonne idée… celui-ci m’a déçue.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils