Archives de l’étiquette : Zola

Août 25 2017

Photo du profil de Karine:)

La Terre – Émile Zola

Ok.  Je ne déteste pas souffir un peu en lisant un roman.  Mais là, disons que ce roman a dépassé les bornes.  Il m’a fait HURLER.  Et rager.  J’ai tellement haï les personnages (Buteau, Buteau… tu hanteras mes cauchemars pour longtemps), vous ne pouvez même pas vous imaginer.  Il parait que ce tome était le …

Continuer à lire »

Mai 01 2017

Photo du profil de Karine:)

Une page d’amour – Émile Zola

J’en suis donc au 8e tome des Rougon-Macquart.  Après L’Assommoir, qui m’avait laissée étourdie et remplie de malaise, ce roman me semble fade en comparaison.  Ici, nul jeu de pouvoir, nulle dénonciation de la pauvreté.  Nous avons plutôt affaire à un drame intérieur, celui d’Hélène Grandjean, fille d’Ursule Macquart.   Hélène est donc à Paris. …

Continuer à lire »

Avr 29 2016

Photo du profil de Karine:)

Le ventre de Paris – Émile Zola

Je continue ma découverte des Rougon-Maquart avec « Le ventre de Paris », le troisième tome.  Dans celui-ci, nous sommes encore une fois à Paris, mais dans un Paris tout différent de celui de la Curée.  Nous sortons en effet du monde des spéculation et des bals pour entrer tête première dans celui des Halles de Paris, …

Continuer à lire »

Avr 15 2016

Photo du profil de Karine:)

La curée – Émile Zola

Ok.  Avouons-le d’emblée, cette lecture de Zola n’a pas été aussi concluante que la précédente.   Si le contexte historique est ma foi fort intéressant, entendre parler d’argent et de magouilles financières pendant tout plein de pages, ça m’ennuie profondément.  Même que ça m’emmerde royalement.   Du coup, il y a une grande partie du …

Continuer à lire »

Avr 01 2016

Photo du profil de Karine:)

La fortune des Rougon – Émile Zola

Voilà, j’ai découvert Zola.   Vous savez, ce Zola qui me faisait peur.  Je pense que c’était la cause du « z »… les « z », ça fait peur.  Non?  Peut-être?  Bref, j’avais peur que ce soit complètement passé date.   L’est-ce?  Je ne sais pas si « passé date » est le mot, mais ce roman décrit parfaitement, avec …

Continuer à lire »

Aller à la barre d’outils