Aller à la barre d’outils

The Storied Life of A.J. Fikry – Gabrielle Zevin

The storied life“The words you can’t find, you borrow.
We read to know we’re not alone. We read because we are alone. We read and we are not alone. We are not alone.
My life is in these books, he wants to tell her. Read these and know my heart.
We are not quite novels.
The analogy he is looking for is almost there.
We are not quite short stories. At this point, his life is seeming closest to that.
In the end, we are collected works.”

 

Je ne saurais dire pourquoi j’ai été si touchée par ce roman.  Pourtant, il n’explore pas un thème si original.  Il ne m’a pas fait avoir d’éclair de génie sur le sens de la vie, de l’univers et du reste (anyway, on le sait hein… la réponse est 42).  Mais j’ai été touchée d’une manière toute particulière et surtout inattendue parce que normalement, ce genre d’histoire de renaissance ne me fait pas cet effet là.  Loin de là.   Mais vous voyez la citation en haut?  Bien je crois que c’est en raison de telles citations que j’ai tant accroché.  En raison aussi d’une plume maîtrisée et différente de ce que j’ai déjà lu chez l’auteur (quoi que j’avais aussi beaucoup aimé mes précédentes lectures d’elle, en YA).

 

A.J Fikry est le propriétaire d’une librairie sur une toute petite île.  Lui, il aime les livres.  Certains livres.  Limite, certains livres bien précis.  Les gens?  Je dirais qu’il les considère comme un mal nécessaire.  Celle qui aimait les gens, c’était Nic, son épouse, décédée tragiquement.  A.J. semble bien décidé à couler bien au fond (en buvant des litres d’alcool pour être bien certain de ne pas remonter) quand un jour, il découvre un paquet surprise au – minuscule – rayon enfant de sa librairie.   Au départ, non seulement il n’a aucune idée quoi en faire… mais il n’a aucune envie d’en faire quoi que ce soit.  Mais pourtant…

 

Lire ce roman, c’est voir tout ce petit monde évoluer pendant plusieurs années.  C’est voir A.J. rester tout aussi cynique mais s’ouvrir.  C’est voir Maya grandir dans un monde de livres et en devenir amoureuse.  C’est voir un groupe de policiers commencer à lire parce que le chef veut voir si A.J. s’en sort avec Maya…  et y prendre goût.  C’est reconnaître des tonnes de références et se ficher un peu qu’elles soient nécessaires ou non à l’histoire.  C’est avoir envie d’y croire.

 

Cliché, vous dites?  Peut-être.  Mais je l’ai lu dans le temps des fêtes et j’avais besoin d’un bon roman doudou doux-amer pour me tenir compagnie et ça a parfaitement fait le travail.   Bien entendu, il y a tout plein de bons sentiments mais il y a aussi des personnages loin d’être parfaits, des scènes super drôles (oh my, la séance de signature…) et des moments d’émotion.  Rien qui sorte de l’ordinaire… mais l’ordinaire dans un monde de livres, c’est fait pour moi!

 

Il est prévu en français pour mars ou avril, je pense…

 

 

 

28 Commentaires

28 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Anne sur 04/01/2015 à 06:26

    Oh j’espère que les romans de Gabrielle Zevin sont traduits en français !

    1. Celui-là est nouveau… mais j’espère qu’il attirera l’attention d’un éditeur francophone. Il vaut le coup, selon moi.

  1. Une bonne pioche pour ce temps des fêtes.

    1. Oui, c’était la lecture idéale pour le moment!

  2. tentant.. ce roman existe-il en français?

    1. Je crois qu’il sera traduit… mais il ne l’est pas encore, il est sorti en 2014 en anglais.

      1. Excusez moi de vous déranger de nouveau…. pensez vous que la lecture en anglais de ce livre soit accessible à quelqu’un ayant un niveau moyen en anglais ( j’ai lu les harry potter en vo…. , quelques david lodge…. )???
        merci

        1. Sincèrement, je crois que oui, c’est accessible. Mais j’ai du mal à juger du niveau de difficulté en anglais. Ceci dit, pour compendre l’humour de Lodge en anglais, il faut être quand même pas mal, non??

          1. Cela fait longtemps que je n’ai pas lu en anglais et j’imagine être passé à coté de pas mal de l’humour de lodge… … Mais en tout cas je note ce titre pour le cas où je le trouverai en librairie en région parisienne ou à la médiathèque.
            merci en tout cas pour tous vos conseils de lecture et vos découvertes!!
            bon weekend!
            titoulematou

            1. Vous savez quoi? J’ai appris qu’il sortait en VF au printemps! Bonne nouvelle!

          2. SUPER§§§§§EN QUELLE COLLECTION§???????????????

            1. Fleuve noir!

    • ODOT sur 08/01/2015 à 05:50

    Bonjour

    Pourrez-vous nous faire savoir lorsqu’il sera traduit en français?

    Pouvez-vous me donner une référence ou plusieurs de livres apaisants, je traverse de durs moments pas forcement drôle, mais une belle histoire (pas trop romantiques) mais avec de belles leçons de vie

    Je vous en remercie

    SYLVIE;

    1. Bonjour!

      Je ne sais pas si les droits de ce roman sont achetés en France présentement mais il a un beau succès aux US alors j’imagine qu’il sera traduit. Je pourrai mettre une note ici quand j’aurai une date!

      Pour les livres apaisants, ce n’est pas le genre de roman que je lis le plus… Mais parmi mes « livres doudous », il y a Le club des amateurs d’épluchures de patates (ce n’est pas le titre exact… j’ai un pue oublié), Beignets de tomates vertes, Avril enchanté… Je ne lis pas beaucoup de self-help, malheureusement :((

  3. je viens de voir qu’il y avait d’autres romans de grabrielle Zevin dans ma médiathèque, en avez vous lu?

    1. Pas tous… je regarde dans ma liste… et je reviens!

      Vérifié et j’en ai lu 4… mais celui-ci était le premier adulte que je lisais. Les autres étaient en YA. J’avais beaucoup aimé le truc sur Teenage amnesiac… je ne sais plus quel est le titre en VF!

      1. Je vais voir si je trouve ne médiathèque alors!

        1. je viens d’emprunter et de tenter de commencer  » une vie ailleurs » que j’ai trouvé à la médiathèque… mais j’abandonne.. je n’accroche pas …. il faudra que je vois si j’en trouve d’autre de cette auteur

          1. C’est celui que j’ai le moins aimé de l’auteur… je suis restée extérieure.

          2. ca me rassure si vous n’avez pas aimé celui la!!

            1. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages dans Elsewhere… c’était trop bizarre pour moi

        2. Il sort en avril en VF chez Fleuve noir. :))

          1. je note!!!!!!!!!!!

            1. 🙂

  4. Moi qui pensais avoir une petite longueur d’avance, je vois que tu l’as déjà lu!! 🙂 J’ai été touchée moi aussi par ce livre! Le coup de la mère qui offre des liseuses, j’ai bien ri! Il sort en avril chez Fleuve Noir.

    1. C’est une bonne nouvelle pour la sortie chez Fleuve noir! J’ai beaucoup aimé!

  5. pas d’attachement non plus pour moi pour les personnages de Elswhere.. et pas envie de m’y attacher je crois, ou d’essayer…

    1. Cétait juste trop bizarre pour moi… pas pu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.