Le singe de Hartlepool – Lupano/Moreau

J’avais entendu parler du singe de Hartlepool quand m’est parvenue, il y a quoi… 15-16 ans de ça, l’histoire d’un maire qui avait fait campagne dans cette ville… en costume de singe.  J’avais donc entendu parler à ce moment de cette vieille légende qui a donné aux habitants de Hartlepool le surnom de « Monkey hangers ».   Du coup, j’ai été tout de suite tentée par cette BD où il y a certes un singe, mais qui parle surtout de racisme, d’ignorance crasse et de nationalisme poussé à l’extrême.

 

En pleines guerres napoléoniennes, un bateau français fait naufrage au large d’Hartlepool, un petit village anglais.   Un seul rescapé est retrouvé.  Nelson, le singe savant du capitaine.   Mais comme les habitants n’ont jamais vu ni un singe, ni un Français, ils font 1+1=2… et le pauvre singe sera rapidement au centre d’un simulacre de procès complètement ridicule aux yeux du lecteur externe que nous sommes.

 

Ici, ni les Français ni les Anglais n’ont le beau rôle.  Ils sont tous aussi abjects.  Leur comportement, émaillé d’insultes complètement folles et de raisonnements qui font froid dans le dos, nous montre à quel point les humains, en groupe, peuvent devenir beaucoup plus bestiaux que certains animaux.   Entre les scénarios catastrophes et le désir d’ascension personnelle, les événements se bousculent et les paysans aveuglés par leurs craintes et leurs préjugés font n’importe quoi.  Seuls un médecin visiteur et la fille d’un vétéran de la bataille de Québec restent lucides…

 

Bref, un album qui fait réfléchir sur le racisme et sur ces frontières qui donnent « quelqu’un à détester ».   Il est bien servi par un document à ce sujet, qui traite de racisme mais aussi de spécisme.  Et j’ai beaucoup aimé le clin d’oeil lors de la dernière présentation des personnages!

 

Un album qui date de quelques années et que j’ai vu chez Jérôme, Enna, Joëlle et Noukette.  Et c’est cette même Noukette qui nous reçoit cette semaine.

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Beaucoup aimé cette BD, et en général tout ce que fait Lupano.

    1. Je suis aussi très fan de Lupano. Du coup, j’ai bien l’intention de tout lire. Un jour!

  2. Un album pertinent et magnifiquement dessiné

    1. Tout à fait. Encore d’actualité, je trouve.

  3. J’ai beaucoup aimé cet album très bien mené !

    1. Moi aussi j’ai beaucoup aimé. Très habile dans le traitement.

  4. Un sujet qui sera sans doute malheureusement toujours d’actualité…

    1. Tout à fait. Je pense que ce le sera toujours. Ce qui est très dommage d’ailleurs. Ah cette peur de l’étranger.

  5. J’ai beaucoup aimé cet album. Il faudrait que je le relise d’ailleurs. Un bon Lupano, comme très souvent.

    1. Je l’ai emprunté mais si je le trouve un jour, je me l’achèterai certainement pour l’avoir chez moi.

  6. Lupano & Moreau… Avec un tel duo, on ne peut qu’adorer le résultat !

    1. Tu as tout à fait raison.

  7. Un singe qui m’avait plu.

    1. et à moi aussi. Une histoire très cruelle.

  8. Un album percutant, je m’en souviens bien !

    1. En effet, je vais m’en rappeler longtemps.

  9. C’est une BD assez intelligente. J’ai aussi beaucoup aimé!

    1. C’est super bien fait, très synthétique… et ça va droit au but.

  10. Un super album, merci de me le remettre en mémoire

    1. Je suis un peu en retard sur tout le monde pou rle lire… mais ça valait le coup!

  11. Je ne connais pas mais ta chronique me fait très envie!

    1. Ah, c’est hyper bien! Je conseille, et avec enthousiasme, en plus.

  12. Je l’ai lu il y a plein d’années et j’avais adoré (http://bouquinbourg.canalblog.com/archives/2013/03/20/26688537.html) et cette semaine j’ai chroniqué La saga de Grimr du même auteur.

    1. J’ai lu La saga de Grimr il y a quelques semaines et j’avais a-do-ré. Du coup, celui-ci m’a également beuaucoup, beaucoup plu!

  13. Un formidable album que j’avais adoré.

    1. Je pense qu’il a fait l’unanimité.

  14. Une histoire terrible ! ! Mais une bd formidable (même si je ne suis pas super fan des dessins. ..)

    1. Oui, terrible. Et le problème, c’est qu’elle est limite encore d’actualité.

  15. Celui qui m’a fait rencontré Jérôme Moreau et Lupano !!! Ce singe est un bijou !

    1. Je connaissais Lupano… et j’ai lu Moreau en solo il y a peu. Mais j’ai une folle envie d’en découvrir davantage de ces deux auteurs.

  16. Très tentée, je le note, et puis Lupano / Moreau quoi 🙂

    1. Voilà! tu as tout dit!

  17. Extra, tant au niveau du sujet que du dessin !

    1. Le traitement est super. Et le dessin colle parfaitement.

  18. J’ai adoré, comme tout le travail de Lupano !

    1. Un peu pareil ici!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils