Qui sera du salon du livre de Montréal cette année?

AFFICHE_SLM-14.indd

A chaque année, au début de novembre, j’attends avec impatience la programmation du salon du livre de Montréal.  Et cette année, encore une fois, je ne suis pas déçue.  Il y a queeelques gros noms mais en fait, moi, au salon, ce sont généralement les auteurs québécois que je veux rencontrer.   Ceux que j’ai découverts, ceux que je veux découvrir… bref, pour moi, le salon, c’est un gros party de littérature québécoise.

 

Probablement au grand désespoir de tout le monde, quand j’arrive au salon, normalement, j’essaie toujours de me convaincre de ne RIEN acheter.  Bien entendu, je ne réussis jamais.  Mais par principe, je n’achète que des trucs que je fais signer par des auteurs.   Autre petite habitudes étrange, maintenant que j’ose parler aux auteurs (du moins, certains… s’ils ne sont pas occupés.  S’ils sourient.  S’ils me regardent.  Ce qui, étrangement, n’est pas toujours le cas), je ressens le besoin irrépressible d’aller leur dire que j’ai donc aimé le livre que j’ai lu d’eux.  Du coup, quand je remplis mon petit carnet du visiteur, je coche touuuus les auteurs des livres que j’ai déjà lus pour tenter de prendre mon courage à deux mains et leur parler.   Et même que maintenant, je réussis.  Des fois.

 

Sur cette partie de la liste, il y a, entre autres, les auteurs qui ont écrit dans Crimes à la librairie, Pourquoi cours-tu comme ça, Catherine Mavrikakis, Luc Mercure, Lili Chartrand, Lucie Papineau,  Geneviève Côté,   Elisabeth Vonarburg (oui, encore), Nicolas Dickner, Eric Dupont, Eric Plamondon.  Et plusieurs autres.  Le tout sans emporter de livres à signer.  Par instinct de préservation de mon pauvre petit squelette.   J’espère que ça ne les dérange pas trop et que ça ne les prive pas de ventes potentielles.

 

L’autre partie de mon petit carnet?  Les livres que j’ai envie de découvrir.  Et que dont j’aimerais que leur auteur me parle.  Encore plus gênant vu que, visiblement, je n’achèterai pas tout ça tout de suite.  Et que je veux rentrer en dessous de la table quand, finalement, je pars sans rien acheter.     Oui, je sais, je suis vilaine… MAIS j’ai des livres à la maison qui me crient de les lire… du coup, je ne prends que si ça me fait vraiment, vraiment envie.  C’Est mal??

 

Et finalement, cette année, une journée ne suffira pas parce que le vendredi, il y a un tas de conférences qui me tentent.   On va y parler traduction, histoire, polars… bref, je sens que je vais avoir une super journée.   Et je compte bien aller faire mes bonjour à tous les gens avec qui je collabore, souvent depuis super longtemps.  Les attachés de presse, les gens à la comm… tous ceux avec qui je placote sur une base souvent… fréquente, par email!

 

Jules passera l’après-midi avec moi samedi… qui a le goût de se joindre à moi pour une partie de ma visite?  OU pour un verre… Ou quelque chose!

Là, j’ai très très hâte.  Comme chaque année.   Et je vous en reparle de là-bas!

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’irai assurément y faire un saut: le vendredi assurément, peut-être aussi le samedi en express en après-midi (j’ai un brunch et un souper d’anniversaire). On se reconfirme les détails techniques?

    1. Oui, bien sûr! Le vendredi, je suis toute seule pour le moment, on pourrait faire un bout ensemble. Il y a des conférences qui ont l’air bien! Je suis ravie!

  2. Salut !

    Moi, j’y serai le vendredi AM au stand de la Fondation pour l’Alphabétisation et en PM… dans les allées ! 🙂

    J’y retourne aussi le lundi pour la Fondation, mais ça sent toujours un peu la fin, l’ambiance n’est franchement pas la même.

    On s’y verra… peut-être, car le SLM est un lieu réputé pour manquer tous ceux qu’on veut voir et rencontrer plein d’autres gens qu’on n’avait pas prévu de croiser à ce moment-là et à cet endroit là !!! 😀

    Bon salon !

    1. On s’y croisera peut-être alors! Une lectrice m’a proposé de me tatouer le nom de mon blog dans le front pour qu’on me reconnaisse… inutile de préciser que j’ai dit merci pour l’idée… mais bon, on va y repenser hein! :))

  3. Si tu es avec Lucie, ce sera facile… j’aurai juste à chercher la crinière noire qui dépasse au-dessus de tout le monde ! lol

    1. Je compte bien en faire un bout avec Lucie :))) Je suis preeeeesque aussi grande qu’elle! Presque! Et d’habitude, j’ai des boucles d’oreilles bizarres!

  4. Tu n’as pas lu de Danois finalement ?

    1. Aaaaaaah, j’ai oublié!!! Zut, zut, zut… j’ai été prise dans la folie du boulot :((( Et j’ai oublié d’aller voir mon planning lecture. Sorry sorry sorry… mais j’ai quand même envie de le lire. And I’ll do it!

  5. moi j’ai le gout de venir avec toi mais ça va pas être possible… 🙁 c’est bien dommage 🙂

    1. Je sais :((( Ce serait cooool de faire les salons avec toi!

  6. Oh tu vas te régaler 🙂 J’attends celui de Paris avec impatience ! La dernière fois je m’étais dit que je ne voulais pas acheter trop de livres, mais j’ai quand même craqué pour 8 bouquins… Et encore, je me suis retenue !
    J’aime bien cette idée d’aller voir les auteurs dont tu as lu déjà quelques livres. Je penserai à faire de même pour le prochain salon.
    J’ai hâte de lire ton retour sur celui de Montréal.

    1. Un jour j’irai à Paris au salon du livre! Ca devrait être très bien… mais je me suis mis une auto-limite. Sinon je vais capoter… et mon budget va exploser!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils