Quinze pour cent – Samuel Archibald

J’avais déjà lu Arvida, un recueil de nouvelles de l’auteur.   Du coup, j’ai été ravie de récupérer en audio cette novella publiéée au Quartanier, dans la collection Nova.  Samuel Archibald nous offre ici un court récit policier qui se déroule en partie dans ma région.  On rencontre l’inspecteur chef Leroux, policier au calme légendaire qui en a vu d’autres. Il est appelé dans une ferme du Lac, un cambriolage qui a mal tourné et qui a laissé deux personnes âgées massacrées à coup de fusil de chasse.    C’est court, ça va droit au but, assez classique, mais j’ai vraiment bien aimé.  Il m’a manqué un peu de chair sur l’os pour vraiment tripper mais la plume de l’auteur compense largement.

 

Guidé par son intuition, notre inspecteur de police va se faire aider de Yawatha, enquêteur à la morale un peu lousse, pour retrouver l’auteur des crimes.  C’est certes assez straightforward, pas de fausses pistes, seulement un fil rouge qui est déroulé, et assez vite, vu le format.  Dommage parce que ces personnages ont sérieusement du potentiel.  J’ai adoré Yawatha.  Me semble qu’il y en aurait long à raconter sur celui-là!

 

La plupart des gens ont trippé sur la tirade de la fin, tellement terrible et grossie (et dans l’air du temps) que ça fait frissonner mais j’aurais pour ma part arrêté le novella un chapitre avant… me semble que ça aurait été plus fort… mais ça, c’est moi. J’ai eu du mal à faire le lien entre ce chapitre et les autres.

 

J’ai bien hâte d’avoir autre chose de l’auteur.  J’avais lu il y a plusieurs années qu’il prévoyait écrire quelque chose d’autre avec Leroux… mais jamais réentendu parler depuis!

 

C’était mon rendez-vous audio chez Sylire… et encore une autre lecture pour Québec en novembre.

 

10 Commentaires

10 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Est-ce que tu as tout de même une part de surprise dans l’enquête?

    1. Rarement! Et pourtant, j’essaie de me laisser porter!

  2. Je ne te sens pas pleinement convaincu.

    1. En fait, une nouvelle policière, c’est pas toujours facile à réussir. C’Était très bien pou rle genre mais j’aurais préféré quelque chose de plus étoffé.

  3. Je n’ai pas trop aimé pour ma part… On aurait cru à un premier chapitre d’un roman et un dernier chapitre mis bout à bout. J’ai préféré d’autres textes de Samuel Archibald.

    1. Je l’ai pris comme une nouvelle et j’ai plutôt aimé, pour le genre. Mais ce n’est quand même pas mon texte préféré de l’auteur.

    • lcath sur 18/11/2017 à 12:50

    un polar court ça peut être efficace … c’est à voir …

    1. Ici, j’ai passé un bon moment, c’est bien fait mais bon… j’aurais quand même aimé plus d’approfondissement.

    • enna sur 18/11/2017 à 16:50

    J’ai aimé l’ambiance et les personnages mais il ne m’en reste pas grand chose à part cette ambiance justement.

    1. Tu as probablement raison… je pense que j’oublierai assez vite même si pendant ma lecture j’ai bien aimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.