Aller à la barre d’outils

Quartier Lointain – Jirô Taniguchi

Quartier lointainJe me rappelle que j’ai failli acheter ce manga en 2008.  Oui, je sais, pour les dates, j’ai une mémoire stupide.  Mais on était à Paris,  juste avant le premier Books and the City, dans le « bon vieux temps »!   Nous étions « Chez Sam », boutique de mangas (je ne sais pas si elle existe encore d’ailleurs) plébécitée par Caroline près d’opéra et on en avait discuté avec Stéphanie, qui l’avait finalement pris… mais j’avais fortement hésité.  Du coup, depuis tout ce temps, j’ai envie de le lire… et ce n’est qu’aujourd’hui (ben, en fait… en janvier… j’ai fait une orgie de trucs avec des bulles en janvier) que j’ai pu le faire.

 

Je pense que tout le monde sait un peu de quoi il est question.   Hiroshi est un Japonais de 48 ans.  Un jour, il retourne chez lui et est tellement hangover qu’il se trompe de train et se retrouve dans la ville de son enfance, qu’il ne reconnaît pas vraiment.  Ses 48 ans, c’est le jour où il est plus vieux que sa mère, décédée plus de 20 ans auparavant.  Et quand il va visiter sa tombe, il se réveille soudain à l’année de ses 14 ans, l’année où son père a disparu.

 

C’est un très, très bel ouvrage, qui oscille entre la nostalgie et l’allégresse, mais qui est aussi extrêmement touchant.  J’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois et été fort touchée lors des rencontres avec les personnages de sa jeunesse dont il connaît l’avenir.   Et alors, la question qui s’impose… peut-il changer le passé?  Empêcher son père de partir?  Rendre la vie de sa mère plus belle?  Et avec le temps qui passe et l’échéance qui approche, il tente, avec son regard d’homme, de comprendre différemment sa vie d’enfant et ce qui l’a entourée.   Le tout en se demandant s’il va retrouver un jour son quotidien d’adulte, où tout ne va pas si bien que ça.

 

Le regard porté sur l’adolescence, sur ses possibles, ses émois est très bien rendu.  J’ai adoré l’évolution du personnage (même si je n’ai pas compris son attitude par rapport à sa petite soeur…) et son émerveillement par rapport à tout ce qui lui est offert.  Il va chercher à connaître les réponses aux questions qui ont forgé sa personnalité d’adulte et peut-être ainsi guérir d’une blessure jamais refermée.  J’ai adoré la fin, adoré ma lecture et adoré le graphisme précis, qui nous transporte ailleurs.  Les grandes planches sont magnifiques.  Bref, maintenant, je veux lire « Le journal de mon père », du même auteur!

 

Les avis de Kikine et de Anne.

45 Commentaires

45 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’adore Taniguchi et j’ai adoré ce roman ci (car s’en est un :-)) comme toi il m’a beaucoup touchée par sa justesse et peut être son universalité, on se reconnaît dans ce perspersonnage, on se pose des questions avec lui 🙂
    Au fait sais-tu que Taniguchi à dessiné l’adaptation bd des Années douces ? Une merveille aussi 🙂

    1. Oooooh, une adaptation des années douces!!!!! Want, want, want!!!!

  2. Un grand classique, intemporel !

    1. Je pense aussi. C’est une oeuvre que je relirai certainement.

  3. Ce bouquin est un petit bijou, je l’adore.
    Mais j’avoue une certaine préférence pour le journal de mon père, qui arrive à être encore plus fort, me semble-t-il. Oui, tu te prépares une excellente lecture à venir ^^

    1. Très hâte de lire le journal de mon père alors! J’ai adoré celui-là, très touchant.

    • Anou sur 18/03/2015 à 05:16

    J’avais adoré cette lecture moi aussi !
    Cela m’a donné envie de découvrir les autres BD de Taniguchi.

    1. Tout pareil! Ca donne envie de continuer la découverte!

    • cathe sur 18/03/2015 à 05:31

    Ah oui, quel bon souvenir de lecture ! Je le relirais bien, tiens 🙂

    1. Je comprends tout à fait! C’est tout à fait le genre d’album que je pourrais relire dans quelques années.

    • Anne sur 18/03/2015 à 07:56

    Un magnifique roman graphique ! Un de mes premiers lus donc il a une place particulière pour moi.

    1. Tout à fait d’accord pour la magnificence. Je découvre de plus en plus les thèmes des BDs!

  4. Du très bon Taniguchi. Malheureusement son immense production n’est pas toujours de la même qualité.

    1. Ah oui? Lesquels sont moins bons selon toi, que j’évite??

    • Moka sur 18/03/2015 à 08:47

    Un petit bijou que j’ai même relu avec plaisir.

    1. Et ça se comprend!

  5. Un de mes plus beaux souvenirs de lecture !

    1. J’ai vraiment adoré. J’ai de la chance dans mon choix de romans graphiques cette année!

  6. Je n’aurai jamais assez de temps pour lire tous les titres que je note précieusement!!!! C’est très tentant, et j’aime ce qui touche au Japon.

    1. Moi aussi j’ai une éternelle liste à lire que je ne terminerai jamais… mais ça fait aussi partie du bon côté de la chose, savoir qu’on n’aura jamais fini de découvrir!

  7. ça tombe bien, je l’ai pris pour ma fille a la bibliothèque (il y a deux tomes) cette semaine. Si je n’avais pas vu ton billet je pense que je ne l’aurais pas lu. Mais là comme tu en parles je vais m’y mettre. Tant mieux si c’est une belle histoire. Et en plus avec tous ces commentaires élogieux!!! Ma fille a beaucoup aimé aussi.

    1. Ravie que ta fille ait aimé… et oui, je pense que ça vaut le coup que tu le lises aussi! Une belle découverte pour moi.

  8. Je lis des mangas depuis peu et celui-ci me tente beaucoup.

    1. Il vaut vraiment le coup!

  9. Mon préféré de l’auteur, et de loin !

    1. Tu as lu quels autres??

  10. Un album qui m’avait laissé insensible.

    1. My god, c’est donc possible? ^^

    2. Ah oui? Tu sais pourquoi ou c’était juste une incompatibilité??

  11. Oh ça donne envie ! Je le garde en tête pour une orgie de bulles 😉

    1. Une orgie de bulles… j’adore le terme! C’est bien, les orgies de bulles. Que ce soit en dessin ou dans le champagne!

  12. je crois que ça a été mon premier de l’auteur… j’ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé ce titre!! beaucoup d’autres ensuite, mais une affection vraiment particulière pour celui là!

    1. Je pense que celui-ci va garder une place spéciale dans mon coeur aussi!

  13. J’aime énormément l’oeuvre de Taniguchi. Je te conseille aussi chaudement L’orme du Caucase que j’avais vraiment apprécié pour sa subtilité.

    1. Merci pour la suggestion! Je note!

  14. J’ai pu lire il y a peu « Le journal de mon père » et je te le conseille tout autant. J’ai aimé autant que celui-ci. Ce sont des BD sur lesquelles ont aime revenir de temps en temps.

    1. Bon, j’ai définitivement de plus en plus envie de le lire! Merci pour la suggestion!

    • manU sur 20/03/2015 à 06:10

    Sans doute un de mes préférés sinon mon préféré de Taniguchi…

    1. Quels autres as-tu lu?

    • somaja sur 21/03/2015 à 05:42

    Il sait très bien dire les silences et les absences. Très bel album.

    1. Oui, tout à fait. C’est fou ce qu’on peut faire avec la BD et les romans graphiques!

  15. Mon préféré de Taniguchi. Une pépite !

    1. Je suis ravie d’en avoir d’autres à découvrir. J’ai adoré celui-là.

    • Kidae sur 24/03/2015 à 19:24

    J’ai adoré Quartier lointain, j’aime le dessin de Taniguchi, les détails. Je me souviens de cette image où Hiroshi ado est allongé sur un banc sous un arbre… J’ai eu l’impression de sentir les rayons du soleil sur mon visage. J’ai lu La montagne secrète de ce même auteur (livre jeunesse que j’ai bien aimé mais qui est d’un autre genre). J’ai bien l’intention de lire tous ses mangas !

    1. J’ai l’intention de poursuivre ma découverte aussi. Ses dessins ont vraiment quelque chose de très fort, je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.