Quand le week-end passe trop vite…

wallpaper01petit.jpg

 

Non mais quelle fin de semaine!!! 

 

D’abord, je me suis totalement fait prendre à une histoire farfelue de fille qui soit disant  amène non pas une mais trois nouvelles paires de chaussures pour les montrer à Pimpi dans un salon de thé!  C’était très crédible comme truc, n’est-ce pas!  Ben je me suis fait avoir!!!  Et je ne dis pas pourquoi ni par qui… Vous saurez dans le temps comme dans le temps!  😉  Mais quand même, on a réussi à se faire avertir pour cause de beaucoup de bruit dans un tout petit salon de thé!  

 

Ensuite, j’ai débuté l’entraînement pour Paris à l’été… non mais faudrait pas faillir à ma réputation d’épuiseuse de copines parisiennes!!!   Bon, j’ai réalisé qu’il fallait surtout que je m’entraîne à ne pas tomber le nez dans mon assiette après 2 coupes de vin…  Elle est où, ma folle jeunesse?? 

 

Bon, pendant le week-end, j’ai quand même réussi à:

– Casser mes lunettes en y touchant à peine;

– Miraculeusement faire se dégonfler un matelas gonflable pendant la nuit alors qu’on ne trouve aucun trou nulle part (bon, je le dis pas trop fort mais le Doc est venu me rendre visite… s’ennuyait trop!!)

– Trouver un trésor;

– Pleurer dans le bus à cause d’un truc de roman de bit litt auquel je m’attendais depuis le début du foutu roman mais qui m’a quand même fait fondre en larmes… dans un autobus)

– Avoir l’air d’un raton laveur rouge et blanc, à cause de mes soooo glamourous lunettes de soleil Dolce Gabana venant directement de NY;

– Amorcer le métier d’Artiste de la Diversion professionnelle.

 

Quoi vous voulez savoir ce que c’est?   Attendez, j’explique.  Imaginez une chasse aux trésors où il faut pas se faire voir.  Moi, j’accompagne les copains qui pratiquent cette activité pour découvrir, pour la balade et parce que bon, chasse aux trésors, je peux pas résister!  Sauf que j’ai peur de me faire voir.  Et que pour les protéger des regards et de la damnation éternelle, j’ai ouvert le livre qui traînait judicieusement dans mon sac (comme ça, hein… sans aucune raison) et j’ai commencé à lire.  Pour ne pas avoir l’air de chercher quoi que ce soit, bien entendu!  Alors mon rôle, c’est de prendre un air absorbé et hautement intellectuel, d’avoir l’air de traînasser en bouquinant avec grâce et glamour… un roman de bit-litt sur lequel figure un torse masculin ma foi assez appétissant.  (Bon, j’avoue, la couverture est terrible.  Mais le torse est appétissant quand même!).

 

Mais bon, il y a un mais.  Après un moment où je fais artistement Diversion dans un parc pendant que les amis cherchent, ils décident d’abandonner la recherche pour cause d’essais infructueux.  

 

Moi: Tu as regardé dans les trous, là…

Pimpi: Oui, mais je vois rien.

Moi: Si tu reprenais un bâton pour bien essayer encore?  

 

Et Pimpi qui veut vraiment trouver le truc se met à chercher.  Bon, après quelques minutes, elle en a vraiment assez et en plus, le site est un peu dégueulasse…  Je me mets à paniquer un peu, en fait…  C’est que je prends mon rôle de Diversion très à coeur, moi!


Moi: En fait, ça t’embêterait si vous cherchiez encore 5 minutes?

Eux: […] 

Moi (très « casually »);  j’ai pas fini ma passe…


Oui, ma « passe ».  Pas ma « page ».  Ma « passe ».  Et imaginez ce que vous voulez après, c’est probablement tout à fait ça.  Sauf que devant les copains, je l’ai dit tout haut.  Et j’ai eu l’air d’une totale perverse!


Non mais arrêter juste au milieu de l’endroit où « la-fille-prend-son-p[,,,]-mais-ne-va-pas-jusqu’au-bout-mais-où-on-espère-bien-qu’elle-va-y-aller »… c’est pas humain, non!!


J’ai des amis très compréhensifs. 

Une chance.


Mais avouez… je suis une Diversion Divertissante!  Et sérieuse.  Vraiment.  Et efficace, en plus.  Avec de la classe, bien entendu (si on exclut la couverture du bouquin) Vous voulez m’engager?

 

(Pour une fois… c’était plus drôle en vrai que quand je le raconte… mais bon, je le laisse quand même pour être certaine de ne pas oublier que j’ai une carrière de réserve si je me tanne de mon boulot!)

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ah oui, moi je t’engage tout de suite, tu es trop drôle !

    1. Bladelor: Chouette!!!  Distraction professionnelle… avec ma déconvenue du jour au bureau, on a dit que j’étais définitivement Distrayante!

  2. Moi aussi je t’engage !! 😉

    (Et moi je sais pour le truc de vendredi soir que tu ne dois pas dire ! FBI un jour, FBI toujours. :-))

    1. Caro: Je ne suis pas surprise que tu saches tout!!! ;))) 

  3. Eh ben, quel week-end ! Et ce roman de bit-lit, ça a l’air intéressant ! (surtout la couverture :p)

    1. Emily: Il est super cliché mais j’ai quand même bien aimé… et je vais commander la suite genre… maintenant!

  4. toujours aussi amusants tes billets

    et j’adore tes illustrations « Kitty »

     

    1. Niki: merci!! ;))

  5. Une vraie divertissante, en effet !

    1. Gambadou: C’Est ce que ma boss m’a dit ya pas 5 minutes!!

  6. A mon avis, une artiste comme toi n’aurait aucun problème pour se faire engager !!

    1. Laurence: Merci, merci!! ;))

  7. Ah Karine, les billets de tes folles aventures me font toujours autant rire ! Merci de nous faire partager tout ça !

    1. Pisinat: Ca déboule un peu ces temps-ci!!!  J’en aurais encore 2-3 depuis!!!

  8. les copines parisiennes t’encouragent à ne pas trop t’entrainer. pour le matelas, le docteur a du encore laisser trainer son tournevis (et sans jeu de mots, non mais!) 🙂

    1. Stéphanie: Quoi, jamais je n’aurais pu penser que tu oserais un tel jeu de mot, voyons!!!  Bien entendu que c’est au sens littéral!! :))  Et mes mollets après la fin de semaine me disent que je suis trèeeees rouillée!

  9. J’adore, comme d’habitude 😉

    J’aime ta Diversion !

    1. Carine: Diversionnante… c’est un mot?!?!

  10. je n’ai pas comprisq du premier coup, il a fallut que je relise la phrase …. mais je te félicite d’avoir des amis aussi compréhensifs!!

    1. Agnès: Oui, mes amis commencent à me connaître, je pense!

  11. Les yeux tout humides avec ton histoire de « passe » au lieu de page… c’est tellement beau comme lapsus.

    1. The Bursar: N’est-ce pas!! ;)))

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils