«

»

Juin 20 2015

Pride and Prejudice (manga) – Stacey King/Po Tse/Jane Austen

Pride and Prejudice mangaTiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas lu d’Austenerie.   Limite quelques années.  À une époque (disons… il y a 5-6-7 ans), j’étais obsédée par les Austeneries et je harcelais les maisons d’édition pour qu’elles les traduisent, afin que tous les francophones puissent lire, relire et re-relire Jane Austen.  Puis bizarrement, plus ça allait, plus j’étais déçue.  Du coup, j’ai cessé d’en lire.  Mais une adaptation manga de Pride and Prejudice…  je n’allais quand même pas dire non, n’est-ce pas!

 

Et avant que vous ne pensiez que je n’ai pas du tout aimé, je précise.  J’ai passé un bon moment, je l’ai lu d’une traite avec le sourire, parce que j’aime cette histoire.  J’aime me plonger dedans.  J’aime me rappeler les dialogues et m’imaginer ce que les personnages ont bien pu penser à ce moment précis.  J’aime me transporter dans cette époque.  Et dans ce manga, les personnalités sont respectées, l’histoire également.  Mais il m’a manqué de mystère.  Parce que toutes les pensées des personnages nous sont expliquées à mesure et que, parfois, c’est ma foi un peu rapide.  Du coup, c’est mon principal bémol face à ce manga: on a tenté de rendre le tout très simple et accessible… et on a un peu forcé la note.

 

J’ai par contre beaucoup aimé le dessin en général (même si on y a pris quelques libertés avec l’apparence des personnages à l’époque… Jane et Lizzie en cheveux presque tout le temps, par exemple.  Mais on peut comprendre.) et, point fort, JE DÉMÊLE LES PERSONNAGES!  Ce qui n’est pas toujours le cas dans les mangas.  C’est d’ailleurs pour ça que ne j’en lis plus.   Les vues sont intéressantes, j’ai beaucoup aimé Mr. Bennet et les petites caricatures de Mrs Bennet.    Toutefois, comme souvent dans les adaptations d’Austen, on a tendance à limiter l’oeuvre à l’histoire d’amour, en oubliant un peu le contexte social de l’époque et ce qu’il y a derrière le comportement des personnages.  Ceci est et restera toujours mon principal reproche.  Par contre, je pense que ça donnera une envie folle aux jeunes amateurs de romance de découvrir le vrai roman… et qui sait, apprécier Austen!

 

Ben entendu, j’aurais préféré les dialogues originaux, plus piquants.  J’ai parfois haussé les sourcils à certaines familiarités que prenaient les personnages entre eux.  J’aurais aimé un Darcy un peu plus distant au début.  Mais en gros, ça a été un agréable moment de lecture malgré tout.

 

Quand ça concerne Austen, je bougonne facilement… mais j’aime quand même presque toujours.  Silly me!

 

mois anglais 2015

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. yueyin

    Ah celle là je te l’emprunterai cet été 🙂 sinon j’ai une adaptation en bd quelquepart 🙂 je crois même que je sais où 😀

    1. Karine:)

      Ooooh, adaptation BD! Tu lis et tu me dis ce que tu en penses??
      Je l’ai lu sur NetGalley… du coup, je n’ai pas de copie physique… j’ai aussi Emma et Great Expectations dans cette collection.

  2. eimelle

    un concept intéressant… mais je pense que j’aurais du mal… mais si cela peut contribuer à faire connaître Jane Austen, pourquoi pas!

    1. Karine:)

      Bon, c’est vraiment simplifié hein. Ce qui est suggéré chez Austen est ici clear and plain! Mais bon, je ne résiste jamais!

  3. Alex-Mot-à-Mots

    Non ? Ils ont osé ?!

    1. Karine:)

      Oui oui! Il y a toute une collection, qui reprend les classiques en manga.
      Leur page FB ici: https://www.facebook.com/mangaclassics

      Si ça peut donner le goût de lire des classiques… on se croise les doigts!

  4. keisha

    Tout arrive! On dirait du Pride and Prejudice for dummies, non? Mais si je tombais dessus, je le lirais aussi, t’inquiète!^_^

    1. Karine:)

      Oui, un peu, quand même! Mais bon, je ne peux pas résister… et je le prends pour ce que c’est, donc ça me plaît!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils