Poor guy…

sac1.gif

 

Hier,  j’ai décidé sur un coup de tête qu’il fallait absooooolument que je lise Guerre et Paix.  Là, maintenant, tout de suite.  J’allais carrément mourir si je ne m’y mettais pas le soir même.  Bon, pour la petite histoire, je n’ai pas pu m’y mettre, ayant plutôt été entraînée dans un tourbillon de cousins, cousines, mononcles et matantes, mais n’empêche qu’hier soir, le besoin était hyper intense.  Voire viscéral. 

 

J’ai donc décidé de tenter le diable et de passer rapido dans une petite librairie en sortant du boulot.  Dans ma petite tête, c’était genre : « Bon, on va laisser parler le destin, s’ils ont Guerre et Paix en folio, les deux tomes, ça veut dire que je suis due pour les lire et qu’il FAUT que je les achète ».  Quand j’arrive là, dans la section classique, il n’y a que l’édition Livre de poche.  Pas que je n’aime pas Livre de poche.  Mais imaginez-vous donc que les éditeurs ont eu l’idée étrange de faire deux tomes pas de la même grosseur…  Pour la population « normale », c’est pas du tout grave.  Pour une psychorigide livromaniaque comme moi, c’est l’impossibilité totale! 

 

La section classique ne contenait pas Guerre et Paix… mais elle contenait une autre cliente.  Une dame d’une petite quarantaine d’année, en shorts à la Tamara Drewe et camisole léopard, de taille « Lula fit ».   Ceux qui ont lu Janet Evanovich auront tout de suite une image très claire.  Ajoutons à ça que la dame (en jupette, je le rappelle) est à quatre par terre, le derrière en l’air, (et le string vert À l’air) et semble décidée à enlever tous les livres de la section un par un.  Sans les replacer, bien entendu.  Et en commentant à haute voir chacune de ses actions.  La verbalisation parallèle à son top niveau.  Sauf que bon, elle se parallélait toute seule, c’est le seul bug!

 

Dans ma quête, je ne perds quand même pas mon objectif devant la cliente-cocasse!  J’en ai vu d’autres, moi,  je suis une book-warrior!  Je l’enjambe donc pour me diriger vers le libraire et demander si quelque part dans leur back store, ils n’auraient pas l’objet de mon désir pressant (pour rappel, c’est Guerre et paix, pas la dame!).   Je pars pour ouvrir la bouche quand le phénomène (qui a maintenant troqué la position Numerobis-couvert-d’or dans Astérix pour  celle d’un bouddha pas souple.  Vue sur le string vert d’un autre angle) s’écrie, outrée :

 

–          Heille, toé, j’étais là avant, t’as pas le droit de me voler ma place. 

 

Ceux qui me connaissent le savent, tout me paraît dans la face.  Et là, interloquée et surprise vu que le libraire est à l’autre bout de la librairie et qu’il est en train de classer les nouveaux arrivages, je m’excuse (moins par politesse que parce que je voulais voir ce qui allait se passer avec ce personnage digne d’un théâtre d’été) et je lui dis d’y aller, que je ne prendrai pas sa place.

 

Madame reprend la position 1 et commence à grogner.

 

–          C’est pourri comme librairie ici, ya même pas Naruto. 

 

Le pauvre vendeur réplique gentiment qu’elle ne trouvera probablement pas Naruto tome  48 dans les classiques.  Ben oui, hein… Naruto , c’est pas nécessairement le même registre que Victor Hugo, Alexandre Dumas ou Dostoïevski.  C’était la nouvelle du jour.   Sauf que madame s’énerve. 

–          Stie que tu connais rien aux livres, câl*** de moron.  Naruto c’est rendu un classique, t’as un manche à balai dans le c** coudon?  Ya pas juste tes vieux cons qui font des classiques, Naruto, c’est the best pis si c’est pas capable de l’voir tout seul, c’est que t’es un tab*** de bonrien. 

 

J’arrête là, mais elle a continué.  Longtemps.  Jusqu’à ce que le libraire – non mais quelle patience – aille lui chercher le dernier Naruto sorti, du moins, j’imagine.  Et là, la voilà encore les baguette en l’air.

 

–          C’EST UN FAUX!!!!!

 

Là, le libraire est visiblement pris au dépourvu. Non mais je suis ceeeertaine qu’il s’attendait à tout sauf à ça! Et moi je recule touuuut doucement parce que c’est un peu dur de ne pas rire et que je ne veux quand même pas qu’elle décide de s’en prendre à moi! 

 

Notre madame se lance dans un exposé animé (et assez religieux, en fait, à en juger par tous les « mots sacrés » qu’elle utilise… ) sur le fait qu’elle est l’experte de Naruto et que c’est pas un libraire piochon qui va lui en passer à elle avec des faux Naruto, parce que le numéro 48 (du moins, je pense que c’est ce numéro-là… j’ai pas mon doctorat es Naruto, moi), IL EST PAS SORTI, et que c’est de la FRAUDE, rien de moins!

 

Soudain, elle s’interrompt.  On se regarde, le libraire et moi, pensant que ce moment de calme était dû la fin du Naruto show… mais non!   La dame, avec classe, se sent le dessous de bras et s’exclame de façon très sonore :

 

–          J’ai chaud, câl***!!

 

Et sur ce, elle enlève son top. 

 

Oui.

 

Comme ça.

 

Dans la librairie. 

 

C’était peut-être un maillot, hein.   J’ai pas vérifié de près.  Mais si c’était le cas, il n’était pas du tout avec le fond de culotte qu’elle nous avait gentiment exposé quelques minutes avant.    Et je rappelle que nous sommes dans une librairie. 

 

–          Bon, qu’est-ce que je disais moi??

 

Vous pouvez être certains que ni le libraire ni moi ne le lui avons rappelé!  Alors que je m’enligne pour poser – finalement – ma question au libraire, même si elle est de dos, c’est à croire qu’elle a des yeux derrière la tête…  

 

–          J’AI PAS FINI!!!

 

Et la voilà qui se lance dans un discours – with details – visant à décrire les couvertures des romans de Bit Litt du rayon d’à côté.  Vous voyez le genre de couverture.  Je vous laisse donc imaginer la façon disons… imagée qu’elle avait d’expliquer le tout vu que, visiblement, elle croyait que nous n’avions pas d’yeux pour voir!!!

 

J’avoue que j’ai un peu peur, en fait… je suis seule avec une folle et un libraire dans un espace de quelques mètres carrés… Je fais donc la seule chose qui me semble logique… je décide de prendre mes jambes à mon coup, abandonnant l’idée de mon livre… mais discrètement.  Je recule donc, me faisant mini mini comme une petite souris,
en espérant échapper à la harpie….

 

Il y a un « mais », bien entendu.  Et ce « mais » prenait la forme d’un rayon entier de classiques étalé sur le plancher (gracieuseté de madame).  Mon talon droit s’est pris dans un livre, j’ai voulu éviter de le briser (c’est un bouquin, tout de même… on ne brise pas les livres!!) mais j’ai perdu l’équilibre et j’ai essayé de me rattraper sur ce que je pouvais… ce qui était une petite table.  Avec des livres posés dessus, bien entendu.  Nous sommes dans une librairie.  Sauf que je suis plus lourde qu’une table et que celle-ci m’a suivie dans mon vol plané et que nous avons, la table et moi, toutes les deux atterri sur le plancher, sous une avalanche de livres. 

 

Même la madame en a eu le sifflet coupé.  Moi aussi d’ailleurs.  Mais bon, je m’auto-décourage souvent… c’est pas comme si c’était inhabituel…

 

J’ouvre les yeux, je bouge chacun de mes membres pour vérifier qu’il n’y a rien de cassé et que vois-je, posé doucement sur mes cuisses???

 

GUERRE ET PAIX EN FOLIO!!!  Ils en avaient un stock, sur cette table, justement! 

 

Du coup, je suis tellement contente que j’oublie que je viens presque de démolir la librairie!  Je me remets sur mes pattes et je vois le libraire accourir. 

 

–          Non, non, non, non,  surtout, laissez faire, madame, je vais tout ranger.

 

Et il me pousse  à deux mains vers  la caisse alors que je tiens mes deux bouquins en souriant béatement et que la dame crie à pleins poumons .

 

–          J’AVAIS PAS FINI!!!!

 

Je paie mes bouquins en écoutant hurler derrière moi qu’elle, on ne la traitera pas comme ça, qu’elle est une cliente fidèle et qu’elle vient souvent ici (!!!!  Poor, poor guy) et qu’elle achète au moins 2 livres par mois et que même qu’elle les lit, en plus. 

 

Et avant de partir, le libraire, me regarde tristement et dit tout bas…

 

–          Le pire… c’est que c’est vrai.

 

Pauvre libraire!!!

100 Commentaires

100 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Elle est incroyable ton histoire ! Bon, c’est manifestement un signe, fallait que lises Guerre et paix ! 😉 Et alors, tu as démarré ?

    1. Bladelor: Il fallait!  Bon, j’ai commencé à lire l’intro mais je pense que je vais la skipper et la lire à la fin… je lis toujours les intros à la fin sauf que là, je m’étais dit que ça m’aiderait peut-être à saisir les subtilités…

    • Frisette sur 06/08/2010 à 02:14

    Heureusement que je suis toute seule devant mon ordinateur car sinon on me prendrai pour une folle tellement je ne peux pas arrêter de rire!  J’ai plein d’images dans ma tête!    Je peux pas croire que tout est vrai!  Il y a vraiment des bibittes étranges dans ton coin de pays!!!  Et toi qui fait une sortie remarquée en plus!  Si c’était dans un film, personne n’y croirait! :))

    1. Frisette: Le pire, c’est que tout est vrai.  Elle m’a fait peur, cette bonne femme complètement virée sur le top.  Et en plus, elle n’avait même pas l’air à sentir la boisson!  Sauf que bon, qu’on se le dire, Naruto est un classique, rien de moins!

    • Kitty sur 06/08/2010 à 02:47

    OH MON DIEU !! Mais quelle histoire… Le pire c’est que j’ai même pas de misère à te croire !! J’en ai vu passer des comme ça ousque je travaille !!! Mais quel retournement de situation quand même, le Guerre et paix qui t’atterrit comme ça sur les genoux ^^

    Génial…. Mes sympathies au libraire, je compatie tellement !!

    1. Kitty: Moi aussi je compatis avec le pauvre libraire!  Ces énergumènes, yen a partout, faut croire!!!

    • mango sur 06/08/2010 à 03:24

    Génial! Le « Guerre et Paix » t’était destiné! Je ne pourrai plus continuer à le lire sans penser à cette scène insensée! J’en déduis que tu t’inscris à notre lecture commune du 31 décembre (il y a  aussi Cynthia et Zarline)?

    1. Mango: Yep, Guerre et paix était pour moi touuuute seule!!!  Je devrais l’avoir fini pour le 31 décembre… techniquement, j’en ai pour quoi… 1 mois!!! 😉  Là, j’en ai que 160 pages de lues!!  La publication peut attendre au 31 décembre!

  2. Ça n’arrive qu’à toi ces histoires!!   Bonne lecture, maintenant! (J’ai adoré G&P)

    1. Grominou: Ca commence bien, en tout cas!  Et oui, je suis la reine des aventures bizarroïdes!!

  3. PS C’est qui Naruto?

    1. Grominou: Tu veux que j’appelle la dame pour qu’elle t’explique???  ;)))  Sérieux, c’est un manga, je pense!

  4. Où j’apprends qu’il y a une lecture commune de Guerre et paix. Allez y les filles, et pas de naruto, hein?

    Karine:), tu le sais, il ne faut pas lire les introductions, ils racontent toute l’histoire pour faire les malins, en général! Lance toi dans le roman lui même!

    Ceci étant, quelle histoire dans la librairie! je n’ai pas tout compris, mais j’ai eu les yeux écarquillés. j’espère que tu reviendras dans cette librairie, ne serait ce que pour soutenir le moral du libraire, le pauvre…avec cette dame…

    1. Keisha: Naaaa pas de Naruto!!  Et je ne lis jamais les intros avant… je les feuillette pour voir de quoi ça parle et hop je me lance dedans!!  J’aime beaucoup à date (bon, j’ai 150 pages de lues, c’est pas nécessairement un bon échantillonage!)  Et pauvre librraire, je vais être obligée d’y aller plus souvent pour le soutenir… pauvre de moi!

  5. Une cliente hystérique et exhibitionniste, il en a de la chance ton libraire!:))

    1. Cathulu: C’était le whole package, cette fois!

  6. Chère Karine, en lisant votre article, j’ai reconnu les mots sacrés qui définissent parfois notre race, un peu comme le code secret Francs Maçons, ou, dans notre cas, des Chevaliers de Colomb, et je me suis dit, avec surprise: diantre, voilà une concitoyenne. Mieux encore, elle connnait aussi certaines péripéties de la culture québécoise.

     

    Il est certain que je vais retransmettre votre article à mon ami libraire, afin de lui confirmer qu’il n’est pas le seul, dans ce commerce extreme, où on risque de se faire assomer, quand on ne donne pas la bonne réponse. Bien sur, je passe beaucoup de temps à la librairie, c’est un peu mon temple, et la plupart du temps, les visiteurs sont de charmantes personnes. Mais j’ai bien vu aussi, quelques énergumènes dont le comportement erratique surprend toujours un peu. Je sais bien que ces gens existent. Ce qui m’étonne, c’est de les rencontrer dans une librairie. Faudra-t-il bientôt exiger un certificat de civilité?

     

    Remarquez, j’ignorais qu’il fut aussi dangereux d’acheter un livre de Tolstoi. D’un autre côté, puisqu’il s’agit de Guerre et Paix, il semble bien que vous ayez commencé par gouter à la guerre. Vous finirez peut-être votre lecture dans la paix, ce que je vous souhaite. J’ai bien hâte de lire votre commentaire.

     

    J’aime beaucoup Tolstoi. Mais ses livres sont difficiles à trouver. J’en cherche un depuis des années: Le Royaume des cieux est en vous, que je compare à Onto this last, de John Ruskin. Ces livres ont été paraphrasés par Gandhi, et traduits, ou adaptés du gujarati à l’anglais par Sri Elwin Verrier, ce qui redouble mon intérêt.

    1. Yvon Verrier: Eh oui, je suis très québécoise, ma syntaxe et mon vocabulaire me trahissent quotidiennement!  Quand je vois des gens du genre en librairie, je me dis que la culture (ou parfois la kulture… mais bon, on ne va pas chipoter) est accessible à tous et que c’est toujours ça… bon, pauvre libraire quand même!!! 😉

  7. c’est incroyable cette histoire. En tout cas (je m’excuse)  j’ai bien rigolé en la  lisant. Pour Guerre et Paix je l’ai lu il ya quelques années et j’en garde un bon souvenir.

    1. Alinea: Tu peux rire!!  Je riais toute seule mais silencieusement… je voulais pas qu’elle m’attaque!  Pour Guerre et Paix, j’aime bien pour le moment!  Mais bon, je ne suis pas avancée!

    • fashion sur 06/08/2010 à 08:40

    Mon Dieu.

    Les mots me manquent, là, et c’est pas souvent comme tu le sais. Pauvre pauvre libraire.

    Et G&P, c’est fabuleux, tu vas adorer.

    1. Fashion: Oui, je sais.  Va falloir ouvrir une bouteille de bubulles pour marque le jour où les mots t’ont manqué!!! 

    • will sur 06/08/2010 à 09:16

    Eh bien, quelle aventure! Et qui m’a fait hurler de rire. Pauvre libraire, je compatis. Mais dis moi, elle est prévue pour quand l’adaptation cinématographiques de tes aventures. Car c’est digne d’un film. Je n’ai pas encore lu Guerre et Paix mais je compte l’acheter quand je l’aurai trouver (ce qui n’est pas évident de par chez moi).

    1. Will: Oui, pauvre gars… franchement, c’est pas facile tous les jours, le métier de libraire!!!  Et bon, je t’assure que visuellement, c’est pas tellement glamour, mes aventures… crois-moi, je sais de quoi je parle!!

    • niki sur 06/08/2010 à 09:17

    WOW quelle expérience ! ça commence bien ce bouquin de Tolstoï – il est vrai que quand cela s’appelle « Guerre & Paix », il y a forcément un twist quelque part 

    1. Niki: Ce livre sera à tout jamais lié à cette aventure!!!

  8. Tiens moi aussi j’ai envie de lire guerre et paix, j’espère qu’il ne m’arrivera pas ma même mésaventure;-))) Excellente cette cliente !

    1. Sandrine: J’aime bien à date!!!  Et bon, non, je ne te souhaite pas une telle compagne de librairie.  Je ne le souhaite à personne, en fait!

  9. Que de péripéties !!

    Moi aussi je pense tous les jours qu’il faut que je commence Guerre et Paix, ça ne saurait tarder !

    Mais je n’ai acheté que le tome 1 pour l’instant et c’était moins mouvementé que toi. MDR

    1. Christelle: J’ai commencé, il me le fallait là, maintenant!!!  Et j’ai les deux tomes pour pouvoir les enchaîner.  Bon, ça va prendre du temps, mais je réalise que c’est fou ce qu eje lis vite en français!!!

  10. Oh my god!!! Pauvre libraire, j’espère qu’après ton départ il a reussi à ce débarasser de cette cinglée

    1. Séverine: Disons que je ne me suis pas attardée pour le savoir!!  Poor guy!

    • Iluze sur 06/08/2010 à 09:45

    Mon dieu, quel spécimen O_o !

     

    Et moi qui suis déjà toute gênée quand un autre client regarde le même étalage que moi (oui, j’aime être toute seule pour flaner chez un bouquiniste, je dois avoir un problème psychologique ).

     

    Enfin, au moins, tu as trouvé Guerre et Paix !

    1. Iluze: Ouiiiii j’ai Guerre et Paix.  Et je suis comme toi, ça m’énerve quand on est deux sur le même rayon… j’ai l’impression d’être en compétition pour trouver ce que je veux (je sais, I’m weird!)

  11. OH MY!!!! Pauvre libraire en effet !! Et malgré toute la peur que tu as du avoir, je suis ravie que tu aies trouvé Guerre et Paix.

    1. Caro: J’avais surtout peur d’éclater de rire ou de me faire attaquer à coup de camisole!!! (dans le sens québécois du terme… mais bon, le sens français aurait peut-être dû s’appliquer dans ce cas précis!!)

  12. Je suis morte de rire. Bienvenue donc dans l’aventure pour cette lecture commune. Tu n’es pas au bout de tes surprises. Depuis que je lis G&P dans le train tous les matins, j’ai fait des rencontres étranges. Tout le monde est intrigué et engage la conversation. On me laisse m’assoir dans les bus pour que je puisse lire confortablement, j’ai discuté 30 minutes avec un professeur d’université en littérature russe. J’ai reçu une invit pour un concert après que le bassiste du groupe ait engagé la conversation sur ma lecture… Non mais je te jure, ce livre est possédé!!!

    1. Zarline: Tu en es où?? Bon, je suis au tout début (page 150) mais j’aime bien à date!  Dommage que je n’aie pas à prendre le train ou le bus avec mon livre… je serais curieuse de voir ce qui pourrait bien m’arriver!  Il va falloir rédiger un billet-récap sur « Les aventures des lectrices de Guerre et Paix »!!!

  13. Oh, c’est génial cette histoire!

    Du coup, à toi « Guerre et paix »!

    1. Marie L: Yep, à moi!!!  Je l’ai, j’y tiens, maintenant!

  14. oh mon dieu… oh mon dieu….. poor Karine :)) Mais G&P, tu l’as, au final !!

    1. Amanda: Ah oui, ya pas grand chose d’autre à dire!!!  Mais ouiiiiii je l’ai!!!

  15. Bien, alors je commence par fermer la bouche… Oui, ton récit a tendance à me laisser bouche bée… Et maintenant je vais arrêter de rire toute seule étant donnée que je suis quand même au bureau et qu’il est connu de mes collègues que mon boulot n’est pas franchement très drôle, donc s’ils me voient hurler de rire, ils vont s’inquiéter !

    Sinon, je sais pas ce que je préfère : l’attitude de la dame, ou son accent que j’avais l’impresson d’entendre quand je te lisais !

    1. Miss Alfie: Ah oui, quand même, devant les collègues, faut faire attention!  Ca valait 100 piastres, la scène!! Maintenant que je n’y suis plus, je trouve ça ma foi assez drôle!!  Ok, j’ai trouvé ça drôle tout de suite… mais disons que j’ai rien laissé voir! 

  16. C’est fou tout ça! Maintenant, je comprend pourquoi les françaises craquent pour mon dernier poème!

    1. Ardennes: Oui, c’est fou… mais j’ai du mal à saisir le lien avec votre dernier poème, surtout que je ne suis pas française!!

  17. J’adore ta méthode kamikaze pour trouver le livre que tu cherches ;). Ton histoire me rappelle mon stage en librairie en Suède, j’y avais eu ma dose de clients à la masse.

    Je viens aussi de m’acheter Guerre et Paix (le premier volume seulement, pour le deuxième on verra plus tard) pendant mon séjour en France. Et bien j’ai dû faire trois librairies avant de le trouver… et aucun client barré à l’horizon. Déçue je suis par la Lorraine.

     

    1. Agnès: J’ai eu du mal ici aussi… ils n’avaient jamais les 2 tomes!!!  Mais des fois, tous ceux qui travaillent dans les magasins doivent en voir de toutes les couleurs… j’ose même pas songer aux boutiques de vêtements comment ils doivent en voir des vertes pis des pas mûres!!!

  18. C’est incroyable cette histoire!!! Quel régal :-). C’est plus calme dans ma librairie…dommage.

    1. Katell: Ah, je sais pas si tu dirais vraiment ça si tu connaissais la dame en question… je te jure, it was scaaaaary!

  19. Dis-moi, Karine, quelle est cette librairie qui offre une telle attraction; je m’y rendrai, dès que tu m’auras révélé cet endroit magique où les clients ont autant … d’esprit !!!

    Merci pour ce moment de détente  et de nombreux rires et sourires.

    Et quand j’irai visiter cette librairie, j,apporterai des chocolats à ce libraire … Juste pour le féliciter de sa patience !!

    1. Richard:  Quelle bonne idée, je vais apporter un truc au libraire lors de ma prochaine visite!!!  En lui promettant de ne rien renverser, of course!

  20. Oh mon Dieu!! Karine, tu ne veux pas venir animer ma bibliothèque????

    Y’a un moyen de fair eparvenir un soutien moral à ce libraire? °° J’en ai vus des bizarres, mais le string vert, là je dois dire… :-))

    1. Chiff, tu veux VRAIMENT que j’aille renverser tes étalages???  Sérieux, je ne te le conseille pas vraiment!!!  J’ai fait des cauchemars à cause de ce string… littéralement!

  21. C’est excellent! J’en pleure de rire! Tu sais que tu pourrais faire un recueil de nouvelles avec toutes tes anecdotes délirantes!

    1. A girl from earth: Naaaaa, je sais pas écrire!!  Ici, ça m’amuse, par contre!!!

    • LN sur 06/08/2010 à 02:54

    Impressionnant ton histoire! tu en as d’autres des comme ça? En tous cas le hasard fait bien les choses et tout est bien qui finit bien 😉

    1. LN: Il m’en arrive tout le temps, malheureusement… je suis la reine de la gaffe!  J’ai en chroniqué quelques unes dans mes « chroniques d’une LCA »… mais pas toutes!!!

    • Emily sur 06/08/2010 à 03:28

    Quelle histoire de dingue ! J’ai beaucoup ri !

    1. Emily: Moi-même, j’en était bouche bée!!!

  22. Holly Shit! Y’a qu’à toi que ça arrive des aventures de même!!!!!!!

    1. Abeille: Il y en a qui ont une vie tout à fait fascinante… moi, j’ai une vie tout à fait surréaliste!

    • Mo sur 06/08/2010 à 04:24

    Libraire, un métier dangereux. Lecteur, une quête permanente et semée de dangers. Merci de nous raconter tout ça!!!

    J’espère que tu vas aimer GetP, c’est vraiment bien, même si j’avais préféré Anna Karénine, mais c’est peut-être parce que je l’ai lu en premier…

    1. Mo: J’avais adoré Anna Karenine, lu ado… il faudrait que je le relise d’ailleurs, pour le voir avec mes yeux d’adulte!!  Et oui, lire est un passe-temps dangereux…  ils peuvent pas comprendre, les autres!

  23. Je suis morte de rire!

    1. Zorane: Je l’ai été aussi!  Dans la voiture, j’ai failli devoir m’arrêter sur le bord de la route en y repensant!

    • amiedeplume sur 06/08/2010 à 06:52

    oh my god quelle histoire!

    1. Amiedeplume: Je me fais peur à moi-même, des fois, avec mes aventures!

    • Hilde sur 06/08/2010 à 07:25

    Quelle histoire incroyable, digne d’un roman!

    Je compatis quand même…

    1. Hilde: Si c’était dans un roman, je pense qu’on dirait que c’est caricatural et exagéré… mais bon… je pense que c’est l’histoire de ma vie!

  24. eh bien, quelle situation cocasse, en tout cas, l’article est excellent, j’ai beaucoup ri!!!! Avec en plus quelques belles tournures québécoise, un régal!!! Tout ça pour dire que c’était effectivement un signe du destin, tu dois lire « Guerre et Paix ». c’est dit. 😉 On attend ta chronique avec impatience!!!!

    1. Aileean: Oui, pas le choix, c’était le signe ultime, il m’a volé dans les mains… bon, sur les cuisses mais on va pas faire de chichis, hein!!!

    • Laurence sur 06/08/2010 à 08:58

    Wouafff ! Il s’en passe des choses dans une librairie québécoise ! Tu as bien mérité de trouver ton livre !

    1. Laurence: Oui, franchement, je trouve que je ne l’aurai pas volé, celui-là!

  25. email provisoire (si si j’insiste)

    Ma chère Karine, vous me faîtes souvent sourire avec vos billets et même, je l’avoue, parfois rire. Mais Le Papou râleur vous le dit, il va falloir utiliser certains livres moins intéressants (un dictionnaire par exemple (non! pas un dico) ou un Harlequin de bonne taille) et l’utiliser comme une bat de baseball

    Parfois ça soulage

    Le Papou (Râleur) 

    1. Le Papou: Cette option est ma foi très intéressante!!!  Je me vois bien armée d’un gros méga livre (le livre des record guinness pourrait bien le faire… j’en ai 2-3 éditions datant de mon jeune temps à la maison) chaque fois que j’entre dans une librairie!  Mais bon, je risque de me faire interner, hein!!! ;))

  26. Bon au moins tu vas pouvoir lire Guerre et Paix mdrrrrrrrr

    1. Hydromiel: Et je ne m’en priverai pas!

  27. Waw ! La classe avec un K majuscule. L’important, c’est que tu ne soies pas repartie bredouille. C’est le réconfort après l’effort.

    1. Nataka: Oui, le K majuscule s’impose!!  Mais sérieux, une chance que je l’ai eu, mon bouquin!!

  28. Ah je ris encore, j’ai du mal à m’arrêter ! Mais bon sang, à ta place j’aurais été terrifiée ! Oh et ce pauvre libraire 🙁 j’ai vraiment de la peine pour lui ! Mais sa patience l’honore !

    1. Pisinat: ah mais je suis une warrior!! Over-courageuse et prête à tout pour un livre!!! 

  29. je me serais mise dans un coin, et n’aurais plus bouger pour profiter du spectacle :))

    1. Stéphanie: En fait, je pense que je n’ai pas vraiment d’attirance pour les fonds de culotte poison green!!  Mais bon, c’était ma foi assez drôle!

    • Alec sur 07/08/2010 à 07:26

    Merci beaucoup pour cette tranche de vie!! J’ai beaucoup ri en le lisant et c est tres agreable le samedi matin avant de partir au boulot! Donc merci! Et heureuse que tu es quand meme pu trouver « Guerre et Paix ».. Et oui Poor Guy…. LOL

    1. Alec: Oui, Guerre et Paix m’appartient!  Je le méritais non??

    • niki sur 07/08/2010 à 08:33

    à propos de ta réponse sur les personnes travaillant dans les magasins de vêtements = je peux te confirmer qu’elles en voient des vertes et des pas mûres – et des sales surtout. La soeur d’une de mes copines a travaillé dans un grand magasin, rayons vêtements – rien que de l’entendre raconter certains trucs j’avais la nausée 

    en tout cas l’expérience du libraire me confirme une chose = avec mon sale caractère, il valait mieux que je ne sois pas dans la vente, car je crains bien que la dame en question n’aurait pas survécu à mon traitement (verbal, mais méchant  quand on me cherche!) 

    1. Niki: Ah oui, c’était exactement ce que je voulais dire pour les magasins de vêtements… ca doit être yaaaaark des fois!  Et moi, je trouve tout drôle alors bon, je pense que ce genre de clients dans la librairie me ferait mourir de rire.  Mais si et seulement si ça n’arrive pas trop souvent!

  30. Ne pourrais-tu pas suggérer à ce pauvre libraire d’adopter un Dalek ? Non mais, franchement, avouons que dans ce genre de cas, ça ne serait pas superflu d’avoir un Dalek en stock. ^^

    N’empêche… Il y a des gens…bizarres. Pour rester gentille, parce qu’en vérité c’est un autre terme qui me vient à l’esprit !!

    1. Le Mammouth: C’est l’Idée avec un grand I, ça!!!  La prochaine fois je lui propose!  Dès que le string vert apparaît, on entendrait EXTERMINATE!!!  Trop, trop bien!!!

    • orely sur 07/08/2010 à 00:45

    Et oui, guerre et paix, tu l’as voulu tu l’a eu hihi Excellent en tout cas. Comme quoi, les librairies peuvent des endroits hyper dangereux ! ça donne à refléchir lors de ta prochaine envie fulgurante de lectures classiques. Hope you enjoy your reading at least ^-^ Mais je compatis avec ton libraire, parce que lorsque je bossais en librairie, j’ai vu des trucs pas clair non plus mais plutot pipi caca : le petit vieux qui baisse son froc et dépose un beau macaron sur la moquette, la dame qui demande si on vend du papier hygiénique et des clous, le bébé qui rend son bib sur un stock de la Pléiade !

    1. Orely: Ah oui, pour le vouloir, je le voulais!!!  Mais oh my god… ce que tu racontes, ça, je n’ai jamais vu ça… et j’espère ne jamais voir ça!  Groooooss!

  31. Excellent !

    1. BelleSahi: :))

  32. Quelle histoire de dingue ! Je pensais à ce pauvre libraire et je n’ai pas pu en rire à mon aise, mais le Guerre et Paix qui te tombe dessus, j’ai adoré !

    1. Pickwick: C’était un signe du ciel qu’il me le fallait!!!

    • choco sur 07/08/2010 à 04:07

    Et ben, ton anecdocte vaut son pesant d’or !! J’ai pouffé en douce devant les clients de ma librairie même si je n’ai pas compris tous les mots ^^

     Quelle chute de l’histoire ! Quelle chute de guerre et paix !! Quelle hallu, cette cliente !!

    Je dois dire que j’aimerais vivre au moins une fois une telle expérience pour pouvoir se refiler l’histoire entre collègues 🙂

    Mais je compatis triplement à ce collègue qui doit se la taper toutes les semaines…

     

    1. Choco: Je pense que c’est une fois par mois… mais c’est EN MASSE non?!?!  Je pense que tu as raison, une fois, ça doit être bien assez!!

  33. @Karine : euh, idem je n’ai pas ce type d’attirance! mais j’ai une passion pour les gens, et là c’était une belle scène de vie. Merci de l’avoir partagée.

    Et de toutes façons, je n’aurais pas tenté la traversée de la libraire, une fois la moitié du rayon classique à terre 🙂

    1. Stéphanie: Ah non, j’avoue que bon, le coup de jeter le rayon classique par terre, c’était pas ma meilleure!!  Mais bon, fallait finir le travail qu’elle avait commencé!!  Et elle était beaucoup plus drôle, la dame, quand je tentais de parler au libraire, non??  Juste pour ça, ça valait le coup!!!  Et oui, belle scène de vie!

Les commentaires sont désactivés.