Aller à la barre d’outils

Personne n’a peur des gens qui sourient – Véronique Ovaldé

Le comment du pourquoi

Sérieusement, je ne sais pas du tout pourquoi j’en suis venue à lire ce roman. J’avais déjà lu un roman de l’autrice mais je l’avais surtout noté il y a plus de 10 ans, alors qu’un de ses romans avaient beaucoup plu aux copines. La couverture était verte. Ouais, je suis digne des pires clients des libraires!

De quoi ça parle

Un jour de juin, Gloria prend quelques affaires, attrape ses filles à l’école, jette son portable et quitte la côte sans un regard en arrière. Elle fuit quelqu’un, elle a peur et est bien décidée à rester introuvable. Que cache ce départ précipité?

Mon avis

Savez-vous quoi? Quand on n’est pas devin, il doit être plus facile de vraiment apprécier ce roman. J’aime bien la plume, avec ses remarques en aparté et les petites allusions qui sont glissées ici et là. Le personnage de Gloria est intéressant et j’ai bien aimé la découvrir petit à petit, à travers les allers-retours passé/présent. Nous la rencontrons en effet ado, à la mort de son père. Elle sera supportée par Gio, l’ancien partenaire d’affaire de son père ainsi qu’un avocat qui l’aide à gérer ses finances et un jour, elle va rencontrer Samuel, son grand amour.

Dès le départ, nous savons que Samuel n’est plus là et nous découvrirons petit à petit ce qui s’est passé et ce qui a mené Gloria à attrapé ses « petites » (dont l’une est une ado en pleine crise). L’autrice réussit à créer une atmosphère angoissante et on veut savoir comment ça va finir.

Sauf que moi, je savais. C’est une MA-LÉ-DIC-TION. Du coup, l’intérêt s’est émoussé. J’aurais aimé des relations plus développées entre les personnages, une psychologie plus fouillée car j’ai eu l’impression que tout l’intérêt du roman se trouvait dans la résolution qui, finalement, a été trop rapide à mon goût.

Un personnage intéressant, une plume qui me plait, mais au final, il m’a manqué de la profondeur pour vraiment adhéré. Vu que je suis devin.

9 Commentaires

9 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Mes échappées livresques sur 02/10/2020 à 06:21

    Jamais lu cette auteure mais ce roman est dans ma pal. Une romancière qui semble ne pas plaire à tout le monde…

    1. C’est en effet très partagé. Je pense que ça passe ou ça casse.

  1. Devin : tu as plus d’une corde à ton arc !

    1. Celle-ci, j’aurais CLAIREMENT préféré ne pas l’avoir!

  2. Il est dans ma PAL… Comme je ne crois pas être devin, j’ai toutes mes chance !

    1. Go for it then… tu me diras ce que tu en as pensé.

    • krol sur 04/10/2020 à 10:04

    IL est dans ma liseuse, je crois… mais pour l’instant, je ne suis guère tentée. J’en ai déjà lu un de cette auteure qui ne m’avait pas vraiment plu.

    • Anne sur 04/10/2020 à 14:09

    Je n’ai jamais lu Véronique Ovaldé et pourtant j’en ai envie… Il faut que e lui trouve une petite place.

  3. Ah bah tiens je ne sais même plus si j’ai déjà lu un roman de l’auteure……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.