Où je visite la Lozère (et les alentours)… et où je vous révèle le secret de la bête du Gévaudan

 

Images-12-2785.JPGVue du village de Ste-Enimie.  Joli comme tout.

 

Quand on débarqu3ee chez les copines, des fois, les copines, elles travaillent.  Des fois, même, elles travaillent à Marvejols, en Lozère.   Du coup, la visiteuse prend son sac à dos, ses 4 paires de chaussures et ses lunettes de star… et embarque dans la voiture.  Et joue la Touriste.   J’aime bien assumer mon statut de touriste.   Cette fois-ci, mes pas (et les roues de la voiture de Yueyin) m’ont menée dans les gorges du Tarn.  Ma-gni-fi-que! 

 

Mais disons… campagnard.  Je n’avais quitté Marvejols depuis que quoi, 2 minutes et 5/8 que j’ai été ralentie par… ça!  Over à l’aise les filles.  Aucune crainte de la voiture qui les suivait patiemment!

 

Images-12-2780.JPG

 

Ce qu’il y a de bien, début mai, c’est que les routes sont carrément désertes.  Et que fait une Touriste (même si elle n’a pas de Bagage avec mille petite pattes rempli de pièces d’or qui la suit partout) quand il n’y a personne sur les routes?  Ben elle va à 20 à l’heure.  Voire même qu’elle arrête en plein milieu de la rue pour prendre une jolie photo.  Et elle arrête à chaque halte routière pour tournoyer sur elle-même et profiter du soleil et du paysage. 

 

Images-12-2791.JPG

Images-12-2793.JPG

 

Ce fut donc une journée sur les routes escarpées, avec les rocheers d’un côté et le vide de l’autre.  Scaaaary!  Et de temps en temps, quelques maisons accrochées là, parfois troglodyte (ou limite).  Et la question qui se pose… c’est « Non mais pourquoi, bordel, ont-ils décidé d’aller s’établir là ».  C’est le bout du monde, c’est inaccessible (et imaginez il y a quelques siècles…  ça devait être l’Aventure avec un grand A pour aller magasiner.  Parce que, of course, il y avait des Monop’ remplis de vernis et de vêtements il y a plein de siècles)… ça étonne quand même!

 

Images-12-2820.JPG

 

Images-12-2797.JPG

 

Images-12-2798.JPG

Images-12-2813.JPG

 

Un petit stop à La Malène, un petit coca light (ma drogue perso… j’avais arrêté mais j’ai rechuté.  La vie est dure) et on repart récupérer Yueyin qui s’est amusée toute la journée avec l’orthographe et la politesse.   Pour vous, ces paysages, ces petits villages, c’est normal mais pour moi, pas du tout.  Les villages n’ont pas vraiment l’air de ça chez nous.  Et c’est vieux!  Partout, il y a une église du XIIe, un bâtiment du XIVe.  Ça me fait capoter, je vous jure!  Ma ville a 175 ans, imaginez.  Lea bâtiments qui centenaires – ou presque – font partie du patrimoine, c’est dire!  Donc je m’émerveille devant TOUT.  Je suis une terrible émerveilleuse. 

 

Images-12-2839.JPG

 

Une fois Yueyin récupérée, nous avons fait une petite étape à Séverac Le Château, que nous avions vu au passage.  Situé tout en haut d’une colline et entouré par la ville fortifiée de Séverac (très jolie… et bon, au moins, eux, on comprend pourquoi ils sont aller s’installer là), c’est magnifique.   Et là bon.  On a traîné.  Un peu trop.  Et on a pris des tas de photos.  Et on s’est imaginé les chevaliers.  Et les habitants.  On l’avait pour nous toutes seules alors on en a profité.

 

Images-12-2868.JPG

 

Et comme je n’ai pas perdu mes habitudes de vouloir passer par toutes les petites rues et ruelles, la pauvre Yueyin, qui arrivait de travailler et qui portait de so glamourous bottes violettes à talons hauts va s’en souvenir quand même un bon bout de temps, je pense! 

 

Images-12-2890.JPG

Images-12-2893.JPG

 

Images-12-2897.JPG

 

Images-12-2916.JPG

 

Images-12-2910.JPG

 

Images-12-2932.JPG

L’éternel lampadaire… et le village de Séverac!  Je ne résiste pas aux maisons à colombages et aux deuxièmes étages plus larges que les premiers!  (Je ne sais pas si vous vous en apercevez, là, mais j’ai complètement oublié le nom de ces trucs… si une bonne âme passe par là…)

 

Images-12-2949.JPG

Images-12-2963.JPG

 

Et la Bête, dites-vous?

Oui, j’ai vu la Bête.  Rien de moins.  Mais je vous raconte. 

 

J’étais donc à Marvejols, armée de mon sooo pink appareil photo, de mes lunettes fumées et de mon sac vert pelouse.  Je revenais de visiter la vieille ville, complètement déserte d’ailleurs et je rentrais vers la voiture, située un peu plus loin.  Tout le long du chemin, la rue est bordée de hauts murs.  Très hauts.  Et en haut des murs, de jolis jardins avec des rosiers et tout.  Mais quoi… un bon 3 pieds (1 mètre) au dessus de ma tête.  Imaginez le tableau.

 

Donc, je marche, le sourire au lèvre.  Si on avait été dans un conte Disney, les petits oiseaux auraient été en train de voler en coeur (oui, coeur comme la forme) au-dessus de ma tête et les écureuils auraient dansé une petite danse de la joie autour de moi.   Il fait beau, pas trop chaud quand soudain…

 

 

J’entends un bruit aigu.  Fort. Répétitif.  J’entends le bruit de pattes féroces qui courent vers moi.  (La, dans Disney, le ciel se serait subitement assombri et il y aurait une musique d’ambiance)  Intriguée, je lève les yeux (parce que le bruit venait du dessus du mur… et je vois une CHOSE qui me saute dessus.  Toutes dents et griffes dehors.  En poussant de perçants cris de guerre.  La chose est poilue (mais pas sexy du tout, avant que Fashion et Mo posent la question.  Pas mérovingienne non plus.  Faut préciser.), agressive, bruyante… et elle se dirige tout droit vers mon brushing. 

 

Écoutez, j’ai HURLÉ.

 

En pleine rue. 

 

Je me suis débattue férocement, en mode catfight total et le Bête a gracieusement atterri sur ses quatre petites pattes.  Et là, effrayée, je regarde la chose.  Et bon, je ne vois rien.  Je baisse donc les yeux.  Toujours rien.  Finalement, je baisse un peu plus et me retrouve face à… un chihuahua. 

 

J’ai été attaquée et terrassée par un p’tit mautadit chihuahua. 

 

J’ai pris mes jambes à mon cou hein… et la bestiole m’a suivie pendant un bon 100 mètres en me jappant dessus comme une déchaînée.  J’ai failli faire une crise cardiaque, je ne vous niaise pas.  Tant que je n’ai pas été saine et sauve dans la voiture,  je suis restée sur mes gardes.  Non mais!!!

 

Je vous laisse donc sur des photos de Marvejols et de la cathédrale de Rodez.  Et le mystère de la Bête est finalement percé à jour. 

 

Parce que la Bête du Gévaudan, c’est un chihuahua.  Qu’on se le dise. 

 

Images-12-2771.JPG

 

Images-12-2774.JPG

 

Images-12-2703.JPG

 

Images-12-2740.JPG

(46 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. flûte, il y a plusieurs photos qui ne s’affichent pas dont ce qui te ralentit sur la route (des moutons ?) et les bottes violettes !

    1. Lystig: Ah oui?  Pourtant chez moi, ça fonctionne super bien!  Et non, ce sont des vaches!

  2. Quel billet! On s’y croit…

    1. Keisha: :))))

  3. Ah, que c’est beau… J’ai passé petite toutes mes vacances près de Sainte Enimie, à Prades, à m’ennuyer entre mes deux parents. Et mes premières vacanes avec mon mari furent dans un « villages » (un hameau plutôt, trois viilles maisons et beaucoup de chevaux)  près de là, haut perché, Nissoulogres. Et j’y suis retournée l’an passé, gros choc émotionnel, en particulier  à Castelbouc, village jadis abandonné, auquel on n’accédait que par un chemin de montagne ; ça n’est plus ça aujourd’hui, il y avait beaucoup de monde dans les rues de ce petit village restauré à la base grâce aux toursistes hollandais. Bref, je retourne dans les Gorges du Tarn dans… 5 semaines ! Sainte Enimie (un trou à mes yeux d’enfant, et dans la réalité aussi, je pense) est devenue quasi un lieu de pelerinage personnel…

    1. Ys: Je vois tout à fait le contexte!  Enfant, on n’apprécie pas les mêmes choses qu’adulte.  Les paysages sont tout simplement magnifiques, on ne s’en lasse pas! Chaque village ason charme, aussi petit qu’il soit.  Bonne visite dans 5 emaines! 

  4. Excellent, la bête du Gévaudan !

    1. Frankie: Il était FÉROCE le chihuahua!

  5. bon Rodez j’ai visitez mais le reste non, alors tu m’a donnè des idèes!

    1. Gaspara: C’est super beau, en tout cas!  Ca vaut le coup!

  6. C’est vrai que ça donne envie d’aller voir ce petit coin (un peu loin de chez moi et pas vraiment sur la route de mes prochaines vacances, mais quand on aime les vieilles pierres…). Je suis comme toi : je ne résiste ni aux colombages, ni aux maisons avec le premier étage plus large que le rez-de-chaussée !

    Et la bête du Gévaudan… trop fort !!! 🙂

    1. Amélie: C’est fou cet attrait des vieilles pierres. Je ne m’en lasse pas!  Impossible de résister!

  7. Les deuxièmes étages, ce sont des encorbellements http://fr.wikipedia.org/wiki/Encorbellement Une blogueuse que tu as dû connaître est allée s’exiler dans ces contrées désertiques, Anne (insatiable lectrice), juste un peu au nord, en Margeride. Les gorges du Tarn sont splendides, tes photos sont très réussies.

    1. Aifelle: Voilà!  J’avais oublié le mot, merci!  Je ne savais pas que Anne était dans ces coins (mais je savais qu’elle était exilée à la campagne).  Et ces gorges sont superbes.  j’ai adoré le périple!

  8. ahhhh souvenir souvenir, mes bottes violettes à talon ont survecu c’est l’essentiel et Severac, marvejols et les gorge qu’est-ce que c’est beau quand même… bon j’ai pas vu la bête tssss :-))))

    1. Yueyin: Non, la bête m’a attaquée pendant que j’étais seule.  C’est que c’est sournois, un chihuahua!

  9. Toi, impressionnée par un chihouahoua ?! Non !

    1. Alex: Si, si!  Quand il atterrit sur ta tête, ça impressionne, je te jure!

  10. J’ai cherché la photo de la Bête… fallait vraiment que tu sois effrayée…

    Joli texte ! Ça donne envie d’aller en Lozère. Tu devrais offrir tes services aux syndicats d’initiative touristique.

     

    Le Papou

    1. Le Papou: hahahaha ;))  C’est joli, la Lozère!  Et non, je n’ai pas pris de photo de la Bête… j’étais occupée à ralentir mon coeur!

  11. Oooh, je ne me lasserai jamais des lampadaires et des photos de lampadaires !! Cette région a vraiment l’air magnifique… et ta rencontre avec la Bête est jouissive à lire ! 😀

    1. Morgouille: :)))  Les lampadaires, c’est la faute à Yueyin qui m’a passé sa folie!  Maintenant, je les cherche!

  12. et ce soir, je vois toutes les photos (mais pas les bottes violettes !)

    (en Corse, tu as les vaches et les cochonc sauvages sur les routes !!!)

    1. Lystig: Nope, pas de bottes violettes sur les photos.  Elles étaient bien jolies pourtant!  J’aurais dû photographier les bottes violettes!

  13. C’est très beau, merci de partager tes photos avec nous, j’aime beaucoup les vieilles pierres. Alors, comme ça, tu as été attaquée par la bestiole du Gévaudan et tu es encore en vie pour témoigner . Bon weekend.

    1. Catherine: J’ai de la chance n’est-ce pas! ;))  La bête m’a laissée en vie.  Mais j’ai eu une de ces frousses!

  14. Sais-tu que tu étais à deux pas de chez Anne l’Insatiable lectrice ?

    1. Sylire: Non, je ne savais pas.  Mais comme vous me le dites, je réalise que oui, elle avait déjà parlé de sa Lozère.  J’espère d’ailleurs qu’elle va bien!

  15. Les photos sont magnifiques!! Dire que je m’émerveille quand je vois une maison de 150 ans à Québec… Là-bas, j’en aurais eu plein les yeux! *_*. Ha oui, les chihuahua sont féroces 😉

    1. Selena: Pareil pour moi ici hein!  Une maison de 150 ans, c’est très vieux!

  16. Oui, elle va bien. Elle a fermé son blog, trop accaparée par sa vie là-bas !

    1. Sylire: Oui j’ai bien vu qu’elle ne bloguait plus.  Mais je suis contente de savoir qu’elle va bien et qu’elle se plait toujours autant là-bas!

  17. Pourquoi tu ne l’as pas envoyé en orbite la Bête ?
    De très belles photos qui font rêver, même ce ciel menaçant est charmant !

    1. Syl: Parce que Bête ou pas, je ne peux tout simplement pas blesser un truc vivant.  J’ai du mal à cueillir des fleurs imagine!

  18. OMG ! Samedi prochain je vais chercher mon petit chihuahua… AAAAH. J’ai adopté la Bête du Gévaudan ! 

    1. Le Mammouth: S’il te saute sur la tête… tu sauras!

  19. Ah c’est beau la Lozère ! J’y vais au moins une fois par an vers Mende.

    Envie d’y retourner vite vite grâce à tes photos !

    1. Amandine: C’est en effet vraiment beau!  L’un des paysages les plus surprenants que j’ai vus!

  20. Alors là!!! Le Papou m’avait mise au parfum pour l’amusement mais j’etais quand meme loin du compte! Tu as une sacrée plume doublée d’une merveilleuse imagination!! Et les termes canadiens qui se glissent parfois au milieu de tous ces mots apportent à la Française que je suis une petite note délicieuse.

    Je vais m’inscrire à ta news.Pas question de passer à coté de tes articles! 

    Merci d’avoir percé pour nous le mystère de la Bête….et merci pour ces photos qui me font voyager car je ne connais pas du tout ce village 

    1. Pyrausta: Merci beaucoup de votre commentaire, ça me fait très plaisir!  Je parle surtout de livres mais j’aime bien raconter mes aventures ;))) 

  21. Moi aussi je me suis bien régalée à lire le récit de tes vacances, et j’ai beaucoup aimé l’épisode de la bête du Gévaudan 😀

    1. Cathe: J’ai aussi beaucoup ri de la bête… après qu’elle ait quitté ma chevelure!

  22. Tes photos sont superbes 🙂 Et j’adore les petites villages comme ceux là, c’est tellement charmant !

    1. Olya: Merci!  J’aime aussi les petits villages au milieu de nulle part.  Cute comme tout!

  23. J’y étais aussi cet été et j’adore!

    1. Edelwe: J’ai en effet adoré!  On a ri comme des folles!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils