Open Bar – Fabcaro

Le comment du pourquoi

Parce que chez mes collègues de la BD de la semaine, tout le monde ou presque vénère Fabcaro.

De quoi ça parle

À chaque page, une blague. Fabcaro porte un regard acéré sur la société actuelle et ose aborder plusieurs sujets qui fâchent.

Mon avis

Je pense que pour vraiment, vraiment, vraiment aimer Fabcaro, il faut être français. Ou habiter pas loin. Ou connaître la France et ses petit travers. Ayant passé plus d’un an de ma vie en France, j’ai pu rire à gorge déployée à certaines pages, mais sinon, je n’aurais strictement rien compris. Parce que, même si on parle la même langue, la réalité québécoise est quand même bien différente ici. Les retards des trains (les trains? quels trains?) ne sont pas quelque chose qui fait partie de notre vie et si nous avons nos délires bien pensants et nos travers, ils sont un peu différents. Du coup, je ne suis vraiment pas certaine que ça va parler à tout le monde ici.

Ceci dit, on y retrouve une critique pertinente d’une part de la société, qui juge, tente de faire partie de la clique et est dans le paraître. Ça va droit au but, c’est drôle et, parfois, on reconnaît certaines personnes, ce qui accentue encore le fou rire. Et pour le train… ceux qui connaissent mes aventures avec les trains comprendront que je n’ai pas pu m’empêcher de rire à gorge déployée. La game de Uno super loud, avec le père qui se choquait quand il perdait en prime, je l’ai déjà vécue. En pire.

Bref, beaucoup d’absurde, de déjanté, avec le trait typique de Fabcaro, que j’aime bien sans être pour autant fan ultime comme la plupart des gens que je côtoie. Bien aimé, très rapide, mais très ancré dans une culture en particulier. Amis québécois, qu’en avez-vous pensé?

Ah oui… j’avais lu tellement d’extraits ici et là sur le net que je me suis demandé, à certains moments, si je ne l’avais pas déjà lu, cet album. Mais bon, Goodreads fait dire que non!

C’était ma BD de la semaine!

(42 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pas encore lu celui-ci mais jusqu’à présent, je suis plutôt client de Fabcaro !

    1. Si tu es client, n’hésite pas!

  2. Effectivement, je n’avais pas pensé que l’humour Fabcaro pouvait avoir ses limites quand on sortait de notre hexagone…! Certains gags restent universels quand même, ouf ! 😉

    1. Yep… la bêtise humaine est plus facilement exportable que les jokes sur les trains en retard!

  3. Tu m’intrigues pourtant, je n’ai lu aucun Fabcaro. Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais son Zaï zaï zaï n’a pas eu raison de moi ! 😉

    1. Je n’ai pas été non plus aux petits oiseaux avec Zai zai zai zai.. je suis bien la seule ou presque, d’ailleurs!

  4. C’est vrai que Fabcaro est un auteur très spécial, qui joue de l’absurde et de l’humour acide et percutant…
    L’humour n’est pas facilement exportable.

    1. En effet… l’humour, faut souvent adapter!

  5. Comme toi, j’aime bien (un de temps en temps) sans être une fan absolue (mon préféré reste mon premier « Zaï Zaï Zaï », le reste me semble un peu des redites… C’est intéressant ce que tu dis sur la place de l’implicite culturel dans ces BD!

    1. C’Est vraiment en lisant cette BD que j’ai réalisé que je trouvais plusieurs gags hyper drôles PARCE QUE j’étais allée longtemps en France… autrement, je n’aurais pas vraiment saisi toute la portée de l’ironie.

  6. Ah oui, c’est vrai qu’ils sont fans à la BD de la semaine, il faut vraiment que je m’y mette !

    1. Je pense que c’Est un auteur à tenter!

  7. Tiens je n’avais pas pensé aux limites culturelles non plus… Bon tant mieux si tu as ri à gorge déployée ! 🙂
    Il fera partie de mes prochaines chroniques. Je l’ai reçu à Noël et je me suis régalée avec !

    1. Yep! Disons que je connais pas mal de français maintenant… et que j’ai souvenir d’un souper en particulier où je me serais cru dans cet album!

  8. C’est le chouchou de beaucoup de monde en effet. J’aime beaucoup son humour absurde et sa capacité à faire rire avec trois fois rien, c’est une qualité rare !

    1. Yep, il est super aimé… et si j’aime bien, je n’ai pas l’impression d’adhérer autant que vous tous. Pour le rire avec trois fois rien, tu as tout à fait raison, par contre!

  9. Un que je n’ai pas lu…

    1. Tout le monde a presque tout lu son répertoire dans notre petite gang de BDeux!

  10. Je n’ai encore rien lu de Fabcaro mais j’avais déjà noté, « Zaï Zaï Zaï Zaï « , il faudrait que je me lance!

    1. Il faudrait tenter le coup, vu qu’il plaît tellement, de façon générale.

  11. Ce titre-là est loin d’être mon préféré dans les albums de Fabcaro. Je le trouve moins incisif que d’autres titres et j’adore quand le propos de Fabcaro grince et dérange

    1. Je vais demander comme à Autist Reading… quel est ton préféré? J’aime quand ça grince mais des fois, trop d’absurde me dérange, mais pas dan sle bon sens!

  12. Je trouve très intéressant ton regard sur le côté franco-français de l’humour de Fabcaro.
    En tant que Français, il ne m’est pas venu à l’idée que la plupart des situations ne pouvaient parler qu’à nous autres gaulois.
    (Comme Mo, cet album n’est pas mon préféré de l’auteur qui est encore plus drôle quand il pousse l’absurde jusqu’à te faire grincer des dents et rire jaune).

    1. C’est lequel ton préféré, à toi? Et bon, peut-être qu’en milieu très urbain (genre, le plateau, à Montréal), on aurait davantage de ces travers que dans mon petit monde à moi… mais quand même. On a pas le même snobisme. On en a, hein… mais il s’exprime un peu différemment. Et bon, le train, il faut l’avoir vécu pour le croire!

  13. Un auteur que je retrouve à chaque fois avec plaisir et impatience de découvrir quel travers il va mettre en lumière.

    1. Je le dis, tout le monde adore!

  14. Ta réflexion sur l’humour très français est tout à fait juste…

    1. Du moins, c’est que ça m’a donné comme impression. J’en savais un peu, mais pas complètement assez pour être immergée.

  15. Je suis une inconditionnelle de Fabcaro et j’ai adoré cette lecture!

    1. Tout le monde est plus fan que moi, je pense! Mais bon, j’aime bien quand même.

  16. pas du tout tentée pour ma part donc je passe mon tour 😀

    1. Pas surprise, mettons!

  17. Alors oui pour Fabcaro même si je trouve que ces gags commencent à se répeter. J’aimerai qu’il me prouve qu’il peut me faire rire, ouvrir les yeux en composant une vraie histoire comme dans on 1er par exemple

    1. Son premier, c’était zai zai zai zai?? J’étais aussi restée sur le carreau, encore une fois. Je ne suis pas certaine que ce soit mon type d’humour, en fait… j’étais… exaspérée.

  18. C’est vrai qu’il est assez désopilant Fabcaro. Mais je te rassure, même en étant française, il m’est arrivé que ça prenne du temps avant de percuter à ce qu’il dit. Je pense qu’il faut un certain état d’esprit pour réagir à son humour piquant 🙂

    1. Oui, peut-être bien que tu as raison. Et ayant vécu en France un moment, je comprends mieux les références!

  19. Comme tu le soulignes, il faut être français.. mais pas que.. moi qui suis belge, j’adore 😀 😀

    1. J’ai failli préciser français, belge… du moins, Européen! Ceci dit, j’ai bien aimé hein… je suis juste moins concernée, mettons.

  20. Je l’ai lue en 2019 et j’avais passé un assez bon moment.

    1. Ce n’est pas mal du tout et j’ai bien souri… mais bon, je ne suis pas certaine d’adhérer autant que vous à Fabcaro.

  21. Pas le meilleur Fabcaro à mon sens mais il reste distrayant 🙂

    1. Je ne connais pas assez l’oeuvre pour avoir un avis réellement éclairé, mettons! :))

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils