Ô Verlaine – Teulé / Thirault / Deloye

Le comment du pourquoi

Je ne résiste jamais à une adaptation BD, surtout quand il est question d’écrivains et de poètes. J’ai lu le roman de Teulé il y a longtemps et donc, of course, j’ai voulu lire cette adaptation, surtout que la couverture me plaisait bien.

De quoi ça parle

Quand le jeune Cornuty, employé d’abattoirs, monte à Paris pour rencontrer le poète Verlaine, il va rencontrer un homme en fin de vie, qui vend des poèmes à la ligne pour payer son absinthe et ses prostituées. Esclave des femmes et de ses addictions, il est malade, adulé par une nouvelle génération de jeune poètes mais contesté par plusieurs pairs. Puis, autour de lui, des accidents commencent à arriver…

Mon avis

Cette BD n’est pas une biographie de Verlaine mais une adaptation du roman du même nom de Teulé. Ici, la vision du Paris des artistes ou du poète est loin d’être idyllique. Nous sommes dans un univers assez glauque et sale, plusieurs personnages sont fort retors et Verlaine n’est, disons… pas à son meilleur. C’est un homme dans un piètre état, parfois violent, mysogine et profiteur, mais tout de même génial par sa poésie, dans ses moments de lucidité. Il se balade entre deux prostituées qui se jalousent et leurs relations ne sont pas toujours au beau fixe. Bref, un génie pas commode.

Cornuty est un jeune homme qui admire le grand poète dont la réputation est toujours vivante chez la jeune génération d’artistes. Il le vénère et va l’accompagner dans ses derniers mois, entre beuveries et fulgurances. Il y a certes du glauque mais aussi de belles histoires d’amitié entre hommes. Le mystère autour de Verlaine n’est pas difficile à percer, certes, mais c’est surtout l’atmosphère parisienne que je retiendrai. J’aime beaucoup le découpage sans cases fixes, qui donne à l’oeuvre un côté onirique, déconnecté. On a presque l’impression d’être nous-mêmes sous influence de la fée verte.

Je ne sais pas si la lecture me marquera, mais si vous avez aimé le roman, je conseille l’adaptation. Il ne faut pas avoir peur de voir l’image de Verlaine écorchée au passage mais ça vaut selon moi le coup d’être tenté.

2 Commentaires

2 pings

  1. je n’ai pas lu le roman, je ne connais pas très bien Verlaine… mais ça pourrait bien me plaire!

    1. C’est intéressant, même si ce n’Est pas la période la plus glamour de Verlaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.