Maybe someday – Colleen Hoover

Maybe somedayJe n’avais jamais lu Colleen Hoover.  Tout le monde me disait qu’il FALLAIT mais bizarrement, vu que je suis opposante, je ne l’avais jamais fait.  Juste pour ne pas faire comme tout le monde.  Mais un certain dimanche de lendemain de veille (yep… I’m too old for this shit), j’ai décidé que c’était tout à fait ce qu’il me fallait.  Du coup, j’en ai pigé un au hasard et voilà!

 

Colleen Hoover écrit du new adult.  Des protagonistes souvent début vingtaine, qui ne sont plus au secondaire, quoi.  C’est donc l’histoire de Sydney, qui va avoir 22 ans.  En couple depuis 2 ans avec Hunter, elle habite avec Tori, sa meilleure copine, alors qu’elle étudie en musique à l’université.   Puis, un jour, elle apprend que son copain et sa coloc s’en donnent à coeur joie dès qu’elle a le dos tourné.  Du coup, après une bonne droite, elle aboutit seule dans le milieu de la cour, sous une pluie battante.   Elle sera rescapée par le voisin d’en face, Ridge, avec qui elle discutait musique par texto.   Rapidement, ils se mettent à discuter musique et à composer ensemble… pour se rendre compte qu’ils s’apprécient beaucoup.  Pas de problème, direz-vous… sauf que si, en fait.  Maggie.  L’adorable petite copine de Ridge avec qui il est depuis 5 ans.

 

Disons-le d’emblée, c’est addictif.  Je l’ai lu d’une traite et ce malgré un état mental moins qu’idéal.   Les pages se tournent toutes seules et on veut savoir comment cette histoire va pouvoir se terminer.  Les personnages sont complètement déboussolés et déchirés  par ce qui leur arrive, par ces sentiments qu’ils n’avaient pas prévu et qu’ils préféreraient voir disparaître.   En effet, Ridge est vraiment amoureux de Maggie et il se voit faire sa vie avec elle, tandis que Sydney sort tout juste d’une relation qui s’est super mal finie.   Pas idéal.  Pas idéal du tout.  Du coup, j’ai réellement eu de la peine pour les personnages et j’ai pu ressentir toute leur ambivalence, leur culpabilité et j’ai espéré pour eux, malgré la situation.

 

Du coup, j’ai trouvé toute la première partie super réussie, j’ai aimé les imperfections des personnages, leurs erreurs et leur évolution.  J’ai par contre trouvé la fin un peu précipitée et que de larmes, que de larmes!  J’avoue que j’ai parfois levé les yeux au ciel à la mention des énièmes pleurs ou yeux mouillés.   Mais c’est une histoire qui m’a émue, autant par l’aspect musique, par la tension ambiante que par certaines particularités des personnages, dont je ne parlerai pas ici.  Même que les petites incongruités ne m’ont pas vraiment énervée, vu qu’elles sont bien expliquées.

 

Une auteure que je relirai et ça adonne bien car j’ai le dernier de l’auteur dans la pile!

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Grosse déception pour la deuxième partie du dernier de l’auteur, confess, en ce qui me concerne.
    Sinon pour celui ci : le seul de l’auteur ou presque que je n’ai pas lu.
    Mais moi et les triangles hein … 😉

    1. Moi j’aime bien les triangles :)))
      Moi aussi déception pour Confess… j’en parle la semaine prochaine, je pense… me semble… Mais j’ai aussi lu un autre roman que j’ai aussi aimé (j’ai oublié le titre… mais c’est celui où la fille est adoptée et commence le High School aprèes avoir été homeschooled toute sa vie… tu vois lequel?

  2. est ce que j’ose dire que je suis totalement inculte en ce type de littérature ? Je n’en ai strictement jamais lu, et je commence à me demander s’il ne faudrait pas que j’essaie de m’y frotter pour m’en faire un avis personnel (même si a priori les histoires de couples – quelques soient leurs âges- ne m’attirent pas plus que ça). Mais je voudrais comprendre le côté addictif de ce type de livres.
    Surtout si même après une bonne gueule de bois on se l’enfile d’une traite 😉

    1. Tu sais, ce n’est pas addictif pour tout le monde… mais on dirait que des fois, pour moi, même si je vois toutes les incohérences, toutes les petites choses qui fâchent… je ne peux pas m’empêcher de lire… c’est fouuuu! Ceci dit, celui-ci n’est pas mal du tout pour le genre!

  3. Salut dit je me demandais si ce livre il est pas en Anglais ?

    1. Je l’ai lu en anglais et je ne sais pas s’il est en français à date. Mais à voir le succès que l’auteur a, je ne suis même pas inquiète qu’il le sera bientôt.

  4. Je note aussi ! De temps en temps, ça fait du bien ! Merci. 🙂

    1. Oui, parfois, c’est chouette, ce genre de lecture. J’aime la romance en général, qu’elle soit adulte, NA, ou YA!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils