Les sept soeurs – 1 – Maia – Lucinda Riley

Le comment du pourquoi

Non mais TOUT LE MONDE a lu ce truc. Il fallait donc que je tente le coup. Et j’avais besoin de me détendre le cerveau. Avouons-le, cette lecture est parfaite pour ça.

De quoi ça parle

Dans la magnifique villa d’Atlantis habite Pa Salt, un vieil homme fort riche qui a adopté 6 filles au cours de sa vie, d’un peu partout dans le monde. Chacune porte le nom de l’une des Pléiades. À sa mort, ses filles réalisent à quel point elles ne le connaissaient pas et elles découvrent aussi qu’il leur a laissé un indice pour découvrir leurs origines.

Maia, l’aînée, est traductrice et est restée à Atlantis, dans un petit cottage. Les coordonnées qui lui sont laissées la mènent à Rio, au Brésil, et avec l’aide de l’auteur du dernier roman qu’elle a traduit, elle va découvrir d’où elle vient.

Mon avis

Si vous chercher un roman qui se lit tout seul et qui vous fait vous balader dans l’histoire sur fond de romance, je pense que vous trouverez votre bonheur avec ce roman. Plusieurs l’ont déjà trouvé, je pense, vu que c’est un bestseller dans je ne sais pas combien de pays! L’archétype parfait du roman grand public dans lequel on s’immerge facilement et où l’on passe un bon moment. Et je ne dis pas ça de façon condescendante! Je veux juste dire que c’est tout à fait le genre d’histoire qui va plaire à un grand grand nombre de personnes.

Pour ma part, j’ai apprécié certains aspects et d’autres moins. Ceux qui me connaissent savent que la romance et moi, ce n’est pas toujours facile. Ça me vient par phase et disons que quand c’est présenté comme « si tu ne vis pas le grand amour, ta vie est ratée », j’ai du mal. Bon, quand c’est une romance avec un mec en pecs sur la couverture, je m’y attends mais ici, c’est le côté qui m’a moins plu. Je n’ai pas détesté, mais je me suis un peu lassée. Par contre, le contexte historique, ça c’était bien!

J’ai beaucoup aimé me plonger dans le Montparnasse de la première moitié du 20e ainsi que dans la bonne société de Brésil. Nous sommes en plein dans la construction du Christ Rédempteur à Rio et ces parties m’ont vraiment intéressée. L’histoire derrière la création et les aventures d’Izabela m’ont bien plu. Certes, l’histoire d’amour était « dite » plutôt que montrée mais la jeune femme était très jeune alors pour moi, ça semble crédible. J’ai eu beaucoup moins d’intérêt pour celle de Maia, qui m’a semblé en retrait et peu « présente » dans sa quête. Bon, l’écriture est pas mal mais sans plus aussi… j’ai commencé à compter les « merci » à un moment donné… c’est mauvais signe!

Ceci dit, l’idée des soeurs basées sur les Pléiades (j’avoue que le nom de famille m’a fait rire!), avec des personnages mythologiques (suis pas mal certaine d’avoir vu passer Zeus dans un personnage secondaire), c’est plutôt une bonne idée. J’ai cringé à certaines affirmations (indice : le « syndrome »… non mais c’est n’importe quoi) et la transformation de Maia… bof bof… mais ce sont mes pet peeves à moi! De plus, j’espère qu’une certaine révélation – très évidente – que j’espérais voir arriver dans ce tome, ne traînera pas trop, car ça me semble plutôt cousu de fil blanc.

Vais-je lire la suite? Peut-être. Je ne me suis pas ennuyée, ça se lit tout seul, et il paraît que ça nous amène un peu partout sur la terre. Ca donne envie de voyager et je suis curieuse de voir quelles parties de la grande histoire seront exploitées. J’espère juste que chaque soeur ne règlera pas sa « recherche d’elle-même » en trouvant l’amour. C’est que je me lasse de ce genre de schéma!

4 Commentaires

5 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Anne sur 24/10/2021 à 05:21

    Mouais… C’est tellement mis en avant partout que ça me fait l’effet contraire : je fuis. J’ai lu chez une blogueuse (je ne sais plus où) que c’est mieux que les romans de Kate Morton. A voir. A te lire, c’est dispensable ?

    1. Heu… oui, dispensable. Dans le genre de Kate Morton mais j’ai préféré Morton dans le genre. Ceci dit, je suis en train d’enfiler tous les tomes sur la route en audio donc il y a un côté addictif. Le 3 n’est pas mal.

    • Lilly sur 24/10/2021 à 08:33

    Mouais, toujours pas convaincue…

    1. Je ne vais certainement pas te convaincre. Le problème, c’est que j’ai bien aimé le 3e… et que là, je veux finir l’histoire.

  1. […] fois le résumé global, mais vous pourrez en voir davantage dans mon billet où je bougonne sur le tome 1. Ce tome est celui de Star (Asterope, de son vrai nom), celle dont en n’entend la voix que […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.