Aller à la barre d’outils

Les sangs – Audrée Wilhelmy

Les sangsCe roman, je ne le connaissais pas du tout.  Je voyais que l’auteur était invitée d’honneur au salon du livre, mais c’est quand Marie-Noëlle Gagnon, l’auteur de « Le grand galop« , me l’a chaudement recommandé et qui m’a convaincue d’aller le chercher.  Elle m’a parlé de Barbe-Bleue revisité, d’une écriture précise et d’une atmosphère envoûtante et malsaine à la fois (bon, elle l’a dit mieux que ça, mais on va résumer ça comme ça).

 

Dans ce roman, Wilhelmy donne la parole aux sept femmes de Féléor Barthelemy Rü, l’Ogre.   Chacune d’elles laissera un journal.  Elles viennent toutes de milieux différents, n’attendent pas la même chose de Féléor mais à travers leurs écrits à elle (ainsi que ses commentaires post-mortem à lui), nous entreverrons l’évolution du jeune garçon qui deviendra cette légende qui fascine et répugne à la fois.   J’ai pour ma part été accrochée dès la première voix, qui donne le ton au personnage et à la suite.  Du coup, j’ai tout de suit été totalement immergée dans cet univers dérangeant, parfois pervers, souvent sensuel, qui tend vers la folie.

 

Tenez-vous le pour dit; ce n’est pas pour tout le monde.  Il y a des passages qui m’ont laissée perplexe (je n’ai aucun goût pour les festins à base de sécrétions corporelles… ouais, je suis coincée comme ça) mais j’ai beaucoup aimé et l’atmosphère hors du temps  m’a envoûtée.   Entre désirs de vie, de sang, de sexe et de mort, les relations s’établissent et façonnent le personnage de Féléor, fil rouge qui relie les différents récits entre eux.   Désir de souffrir, de mourir par amour?  De faire de sa vie un roman?   De choisir sa douleur, de dominer son corps?  Le tout s’entremêle et donne un récit déstabilisant, qui dérange.

 

Un récit violent, certes, mais que j’ai lu en apnée, en me demandant du début à la fin qui avait façonné qui.  Une écriture ciselée, précise, que j’ai aimé découvrir.  Plus, beaucoup plus, qu’une simple réécriture.  Du coup, je lirai certainement son premier roman, Oss.

 

Et comme il y a un vague lien avec Barbe Bleue, il fera partie de mon challenge Cold Winter!

ColdWinterChallenge4_medium

6 Commentaires

6 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ah très tentant dis donc 🙂

    1. Je pense en effet que ça peut te plaire!

  2. Ca a l’air à al fois spécial et envoutant.

    1. C’est très, très particulier! Et oui, un côté envoûtant, je trouve.

  3. C’est un livre un peu subversif et troublant, mais j’ai adoré le style de l’auteure et la construction du roman. J’ai très hâte au prochain 🙂

    1. Moi aussi j’ai hâte au prochain. Une auteure que je vais suivre, je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.