Aller à la barre d’outils

Les roches rouges – Olivier Adam

Le comment du pourquoi

Parce que je l’avais vu un peu partout et qu’un jour, quelqu’un a eu la gentille idée de me l’envoyer en cadeau. Encore une fois, un gros merci!! Vraiment, c’était pas obligé!

De quoi ça parle

Antoine a 18 ans et sa vie est sur la pente descendante. Il a abandonné l’école, se balade toute la journée en buvant et en fumant de la mari, tout en traînant de temps en temps à Pôle emploi. Et c’est là qu’il rencontre Leila. Magnifique Leila. Sauf qu’elle a un mari pas commode et un petit garçon de 3 ans.

Mon avis

Ne vous fiez pas à la couverture, ce roman n’a rien d’une mignonne histoire de vacances. J’ai été un peu surprise que ce soit classé en jeunesse car selon moi, ça s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Ça n’a rien de doux, rien de sweet, même si l’histoire d’amour est très belle malgré le contexte pas facile. Les deux personnages ont un énorme passif, c’est le cas de le dire.

Ce roman offre un portrait touchant d’une jeunesse française qui n’a pas souvent voix au chapitre. Ils habitent en zone 4, dans une petite ville où il n’y a presque rien mais où se côtoient maisons avec cour et cités. Antoine est perdu, noyé dans la culpabilité et son désarroi fait peine à voir. Leila vient d’un autre univers. Tombée enceinte très tôt, elle est aux prises avec un mari violent est isolée de sa famille qui, de toute façon, n’est pas d’un grand secours, au contraire. Et quand on ne vient pas de ce milieu, ça frappe. Assez pour que j’aie du mal à m’attacher à eux au départ tellement c’était loin de ma réalité. Le départ a été moyen. Le conjoint de Leila est juste… terrible. J’ai eu des réactions épidermiques. Bizarrement, j’ai toujours de la difficulté à m’imprégner de l’atmosphère des cités françaises.

Par contre, quand l’histoire prend une autre tournure, j’ai commencé à m’attacher à eux et à souffrir avec eux, même en sachant que ça pourrait difficilement bien finir. On lit l’histoire la boule au ventre car même les beaux moments sont doux-amers, fugitifs. Dans leur fuite, les deux jeunes adultes seront confrontés à leurs démons, leurs passés. Les relations fraternelles brisent le coeur et on n’ose imaginer le désarroi des parents d’Antoine face à tout ça.

Une belle plume, des personnages au tournant et un roman qui s’adresse, selon moi, à un très large public.

16 Commentaires

16 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • krol sur 07/08/2020 à 08:52

    Oh, je ne savais pas que c’était un roman jeunesse. Ceci dit la frontière entre adulte et grand ado est parfois mince…

    1. Oui et dans ce cas, sérieusement, ça passe hyper bien pour l’un comme pour l’autre!

  1. Noté pour mes ados, et pour moi, qui préfère l’auteur dans ses romans jeunesses.

    1. Si tu l’aimes en jeunesse, je te le conseille!

    • Une Comète sur 10/08/2020 à 14:01

    J’adore tendrement Olivier Adam ! Et ce livre là m’attend, je vais me régaler !

    1. Si en plus tu aimes l’auteur… go for it!

    • Fanny sur 11/08/2020 à 02:04

    Cela fait très longtemps que je n’ai plus lu Olivier Adam… J’ai pourtant dévoré ses livres il fut un temps.. Jusqu’à l’overdose !

    1. Je pense que je n’en ai lu que 2-3… ce qui explique que je n’en sois pas encore à l’étape overdosée!!

  2. Cette lecture me tente bien. Je ne connais pas l’auteur donc pourquoi ne pas le découvrir avec ce roman?

    1. Tu as le choix. IL est prolifique, cet auteur!

  3. Je n’ai pas lu celui-ci mais ses romans sont toujours poignants. J’avais lu Je vais bien, ne t’en fais pas.

    1. Il me semble que j’avais aussi lu celui-là… mais j’en garde peu de souvenirs, toutes ces années plus tard!

  4. J’ai lu Olivier Adam a une époque, et puis je l’ai trouvé trop déprimant… Donc dorénavant, je passe !

    1. Il y a beaucoup de noirceur, en effet.

    • Mes échappées livresques sur 18/08/2020 à 04:01

    Je n’ai encore jamais lu cet auteur mais celui-ci semble être un bon point de départ.

    1. Celui-ci m’a beaucoup plu. Tu peux tenter!C’est triste, mais touchant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.