Le chant d’Achille – Madeline Miller

Ce roman, on le voit partout partout. On me l’a vendu et survendu en me vantant son originalité et en me précisant que c’était une réécriture queer de l’Iliade. J’ai tout de suite eu des doutes. L’Iliade, je connais. Et j’adore. Tout de suite, je me suis questionnée… parce qu’entendons-nous, même la version originale est pas mal queer d’avance. Je ne vous révélerai pas le punch (au cas où) mais bon… Achille dégomme beaucoup de gens pour une raison en particulier, quand même…

De quoi ça parle

Faisons ça simple : c’est l’Iliade, racontée par Patrocle. Ok, c’est quand même un peu plus que ça. C’est aussi l’histoire de leur jeunesse à tous les deux, avec quelques petites modification. En, fait c’est la romance d’Achille et Patrocle.

Mon avis

Vous la sentez, ma déception, dans ma façon de parler de ce roman? Pas que j’aie quelque chose à lui reprocher dans sa forme ou son contenu mais je n’y ai pas trouvé l’originalité et l’innovation attendue. En fait, il apporte un regard sur l’homme derrière le héros, vu qu’Achille est vu à travers les yeux de celui qui l’aime. C’était pas mal mais pour moi, on est loin du chef d’oeuvre que j’espérais y trouver vu la hype.

Nous rencontrons donc Patrocle, le narrateur, alors qu’il est enfant. Il sera exilé et dépouillé de ses titres et envoyé en Phtie dans la cour de Pelée, où il rencontrera Achille, qui deviendra son ami intime et son amant. Patrocle est… plaignard et passif. Sa vie tourne autour d’Achille. Achille qui, vu par ses yeux est tellement merveilleux, beau, avec ses cheveux de miel et son aura solaire. Bref, the guy’s hot . On sait qu’il aime Patrocle mais on commence à voir sa personnalité seulement à la guerre, dans la dernière partie du livre. Avant, on sait qu’il est beau. Et c’est pas mal ça.

Ceci dit, mon avis est hautement minoritaire car ce roman a plu à 95% de la planète. Si vous cherchez un roman d’amour (je ne dirai pas une romance car si vous savez comment ça finit, on s’entend que ça ne respecte pas les codes) où les deux personnes s’aiment clairement, où il n’y pas d’espèce de problème de communication sorti de nulle part pour faire avancer l’histoire et où la relation est sweet, ça va vous plaire. Ceci dit, j’ai trouvé long, mais long! Toute la première partie a été pour moi in-ter-mi-na-ble. J’ai failli abandonner au moins 25 fois et ce que j’ai préféré a été… la fin. Principalement le dernier chapitre, qui était très bien.

Bref, lecture en demi-teinte pur moi mais ce n’est pas ma réécriture préférée. Avoir su que c’était « romantique » à ce point, probablement que je ne l’aurais pas lu, étant donné que je suis moi! Mon personnage préféré à été Ulysse! Je prendais bien l’histoire d’Ulysse par l’autrice tiens! Sa vision du personnage de plaît!

3 Commentaires

  1. Ben Ulysse est TOUJOURS mon personnage préféré ☺️ pas tentée, les réécritures hmmmfff il faut vraiment qu’on m’en dise monts et merveilles

  2. Je te l’accorde, il y a quelques longueurs, mais pas de quoi ralentir ma lecture.

  3. ok je passe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.