L’assistante de Baba Yaga – Marika McCoola / Emily Carroll

Le comment du pourquoi

Je suis fascinée par les contes et légendes russes depuis toujours. La fameuse maison à pattes de poule me fait tripper. J’ai même rêvé cette nuit que j’allais à Disney (de tous les endroits du monde) et qu’on se baladait en maison à pattes pour respecter la distanciation. Sans commentaire.

De quoi ça parle

Masha habite seule avec son père depuis la mort de sa mère et, plus récemment, de sa grand-mère, qui lui a toujours raconté des histoires fantastiques sur sa jeunesse. Sauf que son père est démissionnaire et quand il revient avec une nouvelle flamme et son petit mons… oups, non, sa petite fille et qu’il semble vouloir leur consacrer du temps à ELLES, Masha décide de répondre à une petite annonce pour être l’assistante de Baba Yaga, rien de moins. Mais il y aura des épreuves à passer, sinon ce ne serait pas Baba Yaga.

Mon avis

Juste à voir le dessin, il faut s’attendre à quelque chose de vraiment jeunesse, et c’est tout à fait ce que nous avons ici. Un roman graphique jeunesse qui ne suit pas le chemin typique auquel on pourrait s’attendre. L’héroïne ne s’en laisse pas conter et après s’être fait mordre et frapper par sa future demi-soeur, elle décide de les planter là.

J’ai bien aimé l’interprétation de l’histoire de Baba Yaga (j’adoooore la maison) qui est bien wicked, mais qui peut être raisonnée. Baba Yaga a toujours été celle qu’il faut tromper, avec qui il faut ruser et cet aspect m’a bien plu. Quand débarque la future demi-soeur – toujours aussi adorable – c’est plutôt elle qui va évoluer. Un peu.

J’aurais aimé un peu plus de profondeur dans l’histoire de Baba Yaga mais surtout dans l’attitude du père. Certes, des fois, c’est juste comme ça, mais pour un roman jeunesse, c’est particulier comme choix. De plus, les dessins d’Emily Carroll, très flashy, semblent parfois esquissés et sont loin d’être à la hauteur de ce que je connais de l’illustratrice.

Pas mal, donc, pour les contes et le côté un peu inattendu, mais il m’a moins transportée que d’autres titres pour le même groupe d’âge.

Tous les billets chez…

1 Commentaire

1 ping

  1. Je trouve que la couverture n’est pas très réussie… Mais j’aime bien les contes russes !
    Je suis finalement allée voir le site de l’éditeur (que je ne connaissais pas) https://www.editionskinaye.fr/produit/assistante-de-la-babayaga/ et les planches montrées en extrait sont tout de même pas mal, pourquoi pas donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.