«

»

Juil 03 2015

La tueuse de dragons – Héloïse Côté

CLa tueuse de dragonse roman-là, on me l’avait vendu en salon du livre.  Fort bien vendu, à part ça.  Auteure québécoise, high fantasy, dragons… tout pour me plaire.  Mais sans doute mes attentes étaient-elles un peu hautes car j’ai juste « bien aimé » et j’ai été un peu déçue à la fois par la simplicité de l’histoire et par les longueurs que j’ai ressenties en cours de lecture.   En effet, j’aime mes univers bien complexes, bien tordus, et dans le cas de ce roman, la mythologie se résume en quelques lignes, l’intrigue est assez prévisible et linéaire… bref, j’ai été déçue.

 

À noter que ma lecture date d’avant mes vacances.  Donc, un bon moment.  Mes impressions risque donc d’être ma foi fort floues et relever davantage du « feeling global » que d’observations réelles et précises.  J’espère que vous me pardonnerez.  Et que vous ne vous fierez pas à mon seul avis car les notes sont quand même très bonnes sur les réseaux sociaux.

 

Nous rencontrons donc Deirdra, tueuse de dragons de son état.  Son but? Tuer des dragons pour gagner des sous et ainsi pouvoir se procurer de la dragonne, drogue qui décuple son courage et lui fait oublier la douleur.   De plus, dans l’univers où elle évolue, les tueurs de dragons sont très mal vus et sont des parias de la société.   Imaginez quand on l’accuse d’avoir tué des devineresses et qu’une prophétie qui le prévoit le bonheur quand la quête des tueurs de dragons sera complétée…

 

Bref, Deirdra trouve ça plutôt improbable et elle va se retrouver en plein milieu des complots politiques de trois royaumes qui se côtoient plus ou moins facilement.   L’armée de l’un de ses royaumes va donc l’utiliser dans l’une de ses quêtes, les dragons vont commencer à se comporter étrangement et les aventures et alliances vont commencer.

 

Ca a l’air bien, non?  Moi, ça me disait bien, en tout cas.  Toutefois, trois royaumes, trois types de dragons, quelques personnages principaux, un passé torturé que l’on devine assez rapidement… il m’a manqué quelque chose.  Je sais, ce n’est pas super argumenté comme avis mais pour une fois, il va falloir faire avec.    C’est bien écrit mais j’avoue avoir bataillé pour passer au travers car je voyais les choses venir de loin.  Comment expliquer… vous voyez, l’impression d’évoluer entre deux lignes parallèles assez étroites?

 

Bref, pas convaincue.

Qui a lu ?  Vous avez aimé?

 

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. yueyin

    Moui je ne connais pas mais je vois bien ce qui t’a gêné, comme le disais une des intervenantes du mooc fantasy, quand un livre correspond trop parfaitement aux critères de genre,le risque est qu’il perde de l’intérêt aux yeux précisément des amateurs du genre… Alors que d’autres y trouveront peut être une détente 🙂

    1. Karine:)

      Oui, voilà. Je pense que c’est tout à fait ça. Tout y est… mais ça suit trop parfaitement les codes.

  2. Kidae

    Je ne l’ai pas lu, mais je me laisserais bien tenter tout de même.

    1. Karine:)

      Tu me diras ce que tu en penses, si tu décides de le lire. J’aimerais bien en discuter.

  3. Kidae

    Promis 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils