La soeur de la lune – Lucinda Riley

Le comment du pourquoi

Je pense que je suis complètement masochiste. En fait, je veux connaître l’histoire de la 7e soeur, celle qui n’a pas encore été trouvée. Du coup, je lis le reste. En bougonnant. Call me crazy.

De quoi ça parle

Je ne vais pas encoooore réexpliquer l’histoire. Ça fait quand même le 5e billet de la série que vous vous tapez (ou pas). Ici, c’est l’histoire de la 5e soeur, Tiggy, la soeur « spirituelle ». Elle travaille sur un domaine qui ne va pas très bien en Écosse pour sauver des animaux et elle va rencontrer un mystérieux gitan qui va la reconnaître et la guider vers son passé, près de Grenade en Andalousie. En parallèle, l’histoire de Lucia, la plus grande danseuse de flamenco de tous les temps.

Mon avis

Si vous avez suivi mes stories Instagram, je pense que vous m’avez déjà entendue bougonner sur ce tome. Je l’ai écouté en audio… en français. Et je n’aurais pas dû. D’abord, quand la lectrice fait des voix différentes, elle prend une voix faussement rauque… et l’orthophoniste en moi vire à moitié folle. J’avais juste le goût de lui dire de tousser ou de prendre un peu d’eau. Ouais, c’est totalement ma faute. Je sais. Deuxième bug de lecture audio? La prononciation. D’abord, le nom de l’héroïne. Tiggy. Dans ma tête, ça se prononce ti-gui. Dans cette série audio, ça se prononce taï-ji. Comme « tai chi » mais en voisant le « ch ». Ça me gooooosse! Ne cherchez pas à comprendre. Autre nom mal prononcé… Bear. Comme « ours ». Prononcé « beer ». Sachant qui est ce personnage, ça ne fait pas vraiment. Et sérieux, en france, le pays « Chili »… ça se prononce vraiment « tchilly »? Bref, j’ai sacré la moitié du temps. Retour à l’anglais pour les prochains livres audio!

Bon, et si on parlait du roman? De ce côté-là aussi, ça n’a pas vraiment fonctionné, même si le personnage du passé, qui est complètement imbue d’elle-même, m’a bien plu. Ça change, un personnage qui n’est pas fragile, doux, gentil… ni même très agréable. Genre qu’elle ne crie pas au lecteur « AIMEZ-MOI »! Par contre, entre Tiggy et moi, ça n’a pas vraiment passé. Elle est hyper différente de moi, très spirituelle, très près de sa voix intérieure, très nature. Et je ne comprends absolument pas ses décisions. Quand elle fiche le camp sans le dire à personne… BEN VOYONS! Bref, bof bof.

Quant à l’histoire de Lucia, la danseuse de flamenco du début du 20e siècle, elle est plus intéressante. On entre dans le mode de vie des gitans andalous, qui vivent dans des grottes, qui sont nomades et à l’écart de la société. Cette partie, c’est bien. En plus, il y a le flamenco, que j’ai dansé pendant plusieurs années. Je ne suis pas une grande danseuse, certes, mais je connais un peu les palos et la structure des pièces. Alors, comment dire… le flamenco, ce n’est pas taper des pieds à toute vitesse sans arrêt (citation…) pendant toute la pièce, avec ou sans duende. C’est à croire que j’aime chialer. Et on en parle, des 42 mentions du « brandy » (prononcé à la française) pendant cette partie? Mes tocs d’écouteuse me gossent moi-même!

Avis fort mitigé donc. La plupart des gens ont aimé, mais je n’ai adhéré ni à l’histoire d’amour, ni à la personnalité du personnage principal. Croyez-moi, je me questionne vraiment à savoir si je continue. Elle vaut le coup, cette septième soeur?

6 Commentaires

6 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Anne sur 07/01/2022 à 07:09

    Je ne connais cette série que de nom, j’avoue que ça ne me tente pas. Mais je serais aussi énervée que toi avec des erreurs de prononciation dans la lecture ! (Ca me conforte dans mon rejet des livres audio…)

    1. Moi j’adore le format audio mais des fois… arghhh!!!

    • Clarabel sur 07/01/2022 à 14:48

    Ah ! … voilà qui freine mon élan à peine retrouvé ^-^
    Entre cette série et moi, ce sont les montagnes russes depuis le premier tome. Mais je viens de terminer le quatrième tome (en audio), et j’ai bien aimé. Je vais attendre un peu pour lire la suite, car je confirme que le choix des voix est parfois crucial dans l’appréciation d’une série. Par contre, je ne sais pas toi, mais personnellement j’ai tendance à accélérer la lecture via mon appli (x1.3 en général).
    Affaire à suivre ! 🙂

    1. Ah non, je n’accélère pas… je ne savais pas qu’on pouvait le faire! J’ai bien aimé les tomes 3-4, surtout le 4. Mais là, ça tombait dans un truc que je connaissais et je me disais que c’était n’importe quoi. Ça me fait douter du reste. J’en suis au tome 7… cette fois, c’Est la prononciation du gaélique qui me gosse! Mais bon, les mots sont rares!

  1. Je ne sais pas si je lirai un jour cette série à succès…

    1. Sérieux, c’est très up and down pour moi. Je l’écoute en audio en conduisant, c’est hyper simple à écouter et plein de rebondissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.